Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 1
Total : 26
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:04:55
Paris: 20 sept 08:04:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La dormeuse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 4 avr à 18:58 Citer     Aller en bas de page

 
La dormeuse

Για την Ε. μου *


Le matin volait à la Lune
Tu dormais encore…

Le reflet de mon désir
avait ton ciel pour miroir

Dans le repos de ton visage
ta lèvre doucement retroussée
laisse paraître les étoiles de tes dents

Ma boussole est grêle et chancelante
dans la pénombre
déjà mes yeux s’essaient
à mordre tes formes

Je me plais à contempler
le trésor de ta nudité
qu’au jusant de la nuit
les draps ont délaissé

Voici la farouche grève
de ta taille
Mon regard se fait lent
à l’heureux pli de ton aine
et parcourt secrètement
le vertige d’un buisson d’ombres

Mes mains chuchotent sur ton ventre
les échelons du plaisir que tu aimes
et dérivent plus larges que l’espace
de ton sourire à ton désir
qu’une pluie douce au soir
d’avant dormir avait embué

Dans le triangle ajouré
tout au haut de tes cuisses
mon index s’immisce
et ressent ton émoi matinal

Une paupière curieuse se meut
et le frisson de ton regard m’inonde
de la voluptueuse ivresse
de nous retrouver

Alors deux mondes se rejoignent
et les heures roulent
emportant le gris au loin des yeux
nuages d’humaines défaites
vers les lointains plongeons des rêves
en nos humus confondus
sous nos azurs couronnés

Strasbourg, le 4 avril 2019
en répétant la Passion selon St-Jean
à Saint-Thomas

* Pour mon E.


 




  La vie commence à chaque instant.
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
375 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 4 avr à 23:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JB,

Un poème à l'érotisme délicat, tout en suggestion et clairs-obscurs.. et surtout bien joliment tourné !

Amicalement
Pierre-Emmanuel

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
420 poèmes Liste
13421 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 00:45 Citer     Aller en bas de page

Ce poème magnifie l'Elle dans un moment d'abandon.
J'ai beaucoup aimé.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1764 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 01:06 Citer     Aller en bas de page

BonjourJB,
Faut-il croire que St. Jean et St. Thomas t'inspirent !!!
Comme à ton habitude, poème tout en finesse où se mêlent moments intenses et sentiments.
Merci pour cette belle lecture.

TC

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8559 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 02:52 Citer     Aller en bas de page

merci JB toi qui m'a fait relire et aimer V.HOGO.
ton texte est plein de suggestions, MUSE me l'a fait relire 3 fois.
à bientôt cher "prof".

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 5 avr à 03:28 Citer     Aller en bas de page

Wahou sacré poète, et prolifique pour notre seul bon plaisir

Je me plais à contempler
le trésor de ta nudité
qu’au jusant de la nuit
les draps ont délaissé


Je t'envie ces vers là

Bizzz

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
11297 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Tendresse, délicatesse, suggestion... J'aime ! Tout simplement !

Et je rejoins Guid'Ô sur les vers soulignés ...

Merci pour ce moment

  ISABELLE
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
809 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 06:25 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu ton poème à mon réveil.. qui ne ressemblait en rien à celui de ta belle dormeuse
Me serais bien rendormie... pour rêver de Poésie (j'ai pas dit In! )

  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 09:05 Citer     Aller en bas de page

 
Merci à toutes et à tous !

Pierre-Emmanuel , si tu pouvais imaginer la délicatesse de son corps dans le clair obscur du matin...

Adamantine , abandon !? Tu parles. Elle fait juste semblant de dormir...

Mawringhe, comme Saint Thomas je ne crois que ce que je touche...

samamuse, MUSE serait-elle un peu coquine ?

Guid'Ô, les tiens sur FB sont pas mal du tout, et joliment illustrés le plus souvent.

Maschoune, et moi je te remercie pour l'enlistage.

SHElene, rendormie peut-être, mais cela ne fera pas commencer ton prénom par un E. Sorry ! Mais que cela ne t'empêche pas de rêver.

Bizzz, JB

 

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 avr à 11:48 Citer     Aller en bas de page

un très doux reveil
en poèsie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 5 avr à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Baptiste,

Lorsque tu rejoins ta dormeuse, sait-elle encore dans son sommeil en quelles mains elle repose ?
Endormie en automne, la voici au printemps. Une écriture en pleins et déliés.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 5 avr à 16:51 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir JB,

Très belle poésie sensuelle !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
518 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 6 avr à 07:20
Modifié:  6 avr à 07:25 par Amanda
Citer     Aller en bas de page

J'aime bien.

Tu me crois pas!

Et pourquoi donc j'aimerai pas?

Y'a des façons moins agréables de se faire réveiller... Un verre d'eau par exemple.

5 U



Allez, encore 3 com et tu seras classé "Messager pop... pop... populaire"

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1764 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 6 avr à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Tu es un St. Thomas amélioré ou dissipé... Lui se contentait de voir, mais à chacun son "truc" !!!

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 7 avr à 05:29 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes et tous !

mido ben, oui l'ami, un réveil excellent, que je souhaite à tous... et toutes évidemment.

Jean-Louis, si elle savait en quelles mains elles repose elle ne fermerait pas l'œil.

Sybilla, merci fidèle lectrice.

Amanda, pourquoi ne te croirai-je pas ? Tu es une femme, enfin c'est ce que je crois (le net permet bien des camouflages), et mon expérience m'a montré que les femmes aiment les caresses douces (mais pas que...). Pour moi, toujours un verre d'eau au réveil... mais à petites gorgées.

Jiçé, si tu le dis, je te crois. C'est aussi ce qui m'a semblé en l'écrivant.

Mawringhe, ah tu sais, mes leçons de catéchisme sont si loin... je croyais qu'il avait touché, et religieusement j'ai suivi son exemple. Errare in poesium est !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 314
Réponses: 14
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0336] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.