Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 335
Invisible : 0
Total : 337
· Firjol · Lachésis (Moirae)
12954 membres inscrits

Montréal: 19 jan 16:11:15
Paris: 19 jan 22:11:15
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Le MÔme Des Casse-croÛtes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
584 poèmes Liste
3399 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
6 décembre 2017
  Publié: 16 nov 2017 à 05:48
Modifié:  16 nov 2017 à 15:00 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

LE MÔME DES CASSE-CROÛTES


Bambin, je trempais des Chupa & Chups, vous savez ces grosses sucettes colorées géantes, dans le sable à la plage. Puis, ...

Bref, je vous évite un Pyc...d'adrénaline. L'expérience d'une colonie de fourmis dans un bol de Miel Pops au petit déjeuner, avait été l'élément déclencheur du végétarisme.

Un môme, ça bouffait toutes les choses inimaginables, étant donné la nécessité de construire son système immunitaire. Ainsi, becqueter les Houellebecq, ces petites baies d'houx, brichetonner les punaises plastifiées afin de les comparer avec les chapeaux de gendarmes ou croûter les casse-croûtes des genoux blessés.

Qu'avez-vous ingurgité dans votre enfance à l'intérieur de votre gosier, pour festoyer votre jabot, petiot? Remarquez, certains matures se collationnent un Rafale de dernière génération comme des apéricubes. D'autres se gobichonnent les verres cristals, gueuletonnent un Macbeth, histoire d'espérer d'avoir l'Eden en or, directement. Ah, la pitance humaine. Des millions meurent de faim chaque jour, certains jettent en pâtures, cinquante nuances de Grey d'hamburgers avec un Guiness book, ou se mangeottent 1000 Flamby.

Tenez, les records les plus fous: un hot-dog de 3,18kg, le plus gros sushi soit 5,9kg, 363 ailes de poulets en trente minutes. Boustifailler, se goinfrer, boulotter...que de verbes et c'est le fond de l'antre qui manque le moins. À table, les mots y sont débris finalement avec l'alimentation.


 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
954 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 16 nov 2017 à 06:23
Modifié:  16 nov 2017 à 06:26 par PA...
Citer     Aller en bas de page

Salut ODIN

Que de miam, dans nos vies primitives de gamin
Juste avant la serviette sur le costar repassé
Le petit doigt relevé sur la tasse de thé
Avec juste un peu plus tard, un regard sur ces ombres
Ces yeux cachés guettant nos miettes de brioche

Amitié

PA…

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
584 poèmes Liste
3399 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
6 décembre 2017
  Publié: 16 nov 2017 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

@PA...Juste vérité mise en lumière et merci

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19765 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 17 nov 2017 à 12:30
Modifié:  17 nov 2017 à 12:31 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Que de gargantuas...Manger pour se nourrir, pas se goinfrer...Là c'est mourir.
Manger pour vivre, mais pas vivre pour manger.
Enfant j'en connais qui ont mangé des vers de terre et des limaces.
Les humains sont tellement cons qu'un jour ils se boufferont entre eux.
Je me nourris de tes vers ODIN, ceux qui mettent en appétit.
Bises ODE 31 - 17
Titre : Le dôme des casse - broutes

  OM
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
584 poèmes Liste
3399 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
6 décembre 2017
  Publié: 18 nov 2017 à 06:09 Citer     Aller en bas de page

@Ode3117 ça se mange les cigognes au fait? Belle journée et merci

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19765 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 18 nov 2017 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Avant d'être sacrifiées, elles sauront donner des coups de
" hou et le bec " que certains chercheront
Bises ODE 31 - 17

  OM
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
584 poèmes Liste
3399 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
6 décembre 2017
  Publié: 18 nov 2017 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

@Ode3117

 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
954 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 18 nov 2017 à 10:04 Citer     Aller en bas de page

Dans cet échange, Ode, ODIN

Je ne peux pas m'empêcher de rire aux éclats et de le faire savoir.

Iiiiiiiiiiiii aaaaaaaa

PA…

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
584 poèmes Liste
3399 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
6 décembre 2017
  Publié: 19 nov 2017 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

@PA...Merci à PA...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 171
Réponses: 8
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.