Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 34
· Peïo Sybarite · Lapoètesse · Yvan Bert · Bakemono no Nisemono · Bibenja · ODIN · Tychylios
13012 membres inscrits

Montréal: 17 oct 04:09:55
Paris: 17 oct 10:09:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Hier soir , je crois avoir vu... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 24 nov 2017 à 14:36
Modifié:  27 nov 2017 à 18:33 par Emme
Citer     Aller en bas de page


Nom du site


Hier soir, je crois avoir vu
un homme un peu courbé
tourner à droite dans ma rue
Son corps semblait épuisé
ses mains serraient avides
un cherche-moi-toujours*
et un froid de solitude
semblait le ralentir
comme une lourde chaîne.

Hier, vers vingt heures, j’ai vu
sa femme, sa compagne
marcher un peu distante
sa chevelure d’argent
avec, encore vivides
les fils d’une aube claire
J’ai cru qu’elle montrait
un vide de passions
ou de certains “après” futurs
mais dans ses mains elle tenait
un grand panier d’angoisses débordantes
et taches éparpillées
couleur d’automne brun.

Son flanc encore sinueux
montrait, vivide un rêve rétréci
d’une vie qu’elle voulait
plus tendre et plus sincère.

J'ai vu, le soir dernier ...
des ombres, amis connus
deux êtres essences à fleur de peine :
pour lui, la moustache grise
raconte sa rencontre dans le brouillard
avec les loups, sa maladie
l'oubli de ses amis et un sens de l'inutile
des plats trop riches d’une table désertée.

J'ai vu la nuit dernière ...
la femme fabuleuse
chercher encore des yeux
pour croire d'exister
et être verte feuille
vibrante au souffle doux
d’un vent encore printanier.

*téléphone


La version originelle est en Italien

Ho visto l’altra sera

un uomo già un po’ curvo

girare verso destra.

Aveva il passo stanco

qualcosa tra le mani

e tanto freddo addosso

da farlo rallentare

come avesse una catena.

Ho visto l’altra sera

la donna sua compagna

andare ancora altera

la chioma tutta argento

con fili di alba chiara.

Sembrava un po’ svuotata

di ardori e « poi » futuri

ma aveva tra le mani

un cesto quasi pieno

di angosce traboccanti

con macchie molto brune

e, lungo tutto il fianco

un sogno rattrappito

di vita più sincera.

Ho visto l’altra sera…

amici conosciuti, delle ombre

a fior di pena:

per lui, i grigi baffi radi

raccontano l’incontro fatto al buio

con stolidi malanni

l’oblio degli amici

e il senso dell’inutile, truccato

con i piatti troppo ricchi della cena.

Ho visto l’altra sera…

la donna favolosa

cercare ancora occhi

per credere di esistere

ed essere la foglia sempreverde

che vibra a primavera.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
773 poèmes Liste
5677 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 25 nov 2017 à 12:46 Citer     Aller en bas de page

Une scène de la vie, de la rue, d'un regard...

La vie courbe les corps et certaines âmes ont du mal à elles-même...

Et les sentiments, qu'en reste-t-il, au fil du temps, un semblant, un illusoire, un gentillet, un grand besoin d'être partagé, par peur de la solitude, scélérate, qui te traîne jusqu'au bout de la route...

Un poème qui laisse à la délicatesse de ton écriture, même traduite, une empreinte de compassion pour l'être humain, avec tout son paradoxe...

Amitiés...

Hubix.

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
642 poèmes Liste
3635 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 26 nov 2017 à 04:16 Citer     Aller en bas de page

La vie courbe les corps et certaines âmes ont du mal à elles-même...J'fais un copier/coller car cette phrase exprime bien ce texte délicat

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
3394 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 26 nov 2017 à 09:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilia

Ce crépuscule qui nous guette tous et que tu ressens si intensément en interrogeant ces visages, n'est-il pas également l'amorce d'une rébellion (l'épilogue) contre ce qui réduit et obscurcit les richesses de l'être ? Un poème pénétrant et sensible.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 26 nov 2017 à 10:11
Modifié:  26 nov 2017 à 10:16 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Une scène de la vie, de la rue, d'un regard...

La vie courbe les corps et certaines âmes ont du mal à elles-même...

Et les sentiments, qu'en reste-t-il, au fil du temps, un semblant, un illusoire, un gentillet, un grand besoin d'être partagé, par peur de la solitude, scélérate, qui te traîne jusqu'au bout de la route...

Un poème qui laisse à la délicatesse de ton écriture, même traduite, une empreinte de compassion pour l'être humain, avec tout son paradoxe...

Amitiés...

Hubix.



Merci Hubix pour avoir ouvert les comments sous ce poème qui m'est vraiment cher.
Je risque devenir monotone avec mon regard trop malinconique...mais c'est la saison !



lilia


Citation de ODIN
La vie courbe les corps et certaines âmes ont du mal à elles-même...J'fais un copier/coller car cette phrase exprime bien ce texte délicat



La vie courbe , modifie , transforme sans pitié...



lilia

Citation de Jean-Louis
Bonjour Lilia

Ce crépuscule qui nous guette tous et que tu ressens si intensément en interrogeant ces visages, n'est-il pas également l'amorce d'une rébellion (l'épilogue) contre ce qui réduit et obscurcit les richesses de l'être ? Un poème pénétrant et sensible.
Amitiés
jlouis



Jean Louis, je ne suis fan de "mini jupes mentales" pour faire semblent de vivre toujours le printemps.
Mes vers m'accompagnent.

Merci pour ta visite.



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
3394 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 26 nov 2017 à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Lilia,
Je n'ai pas compris... les mini....
Jean Louis, je ne suis fan de "mini jupes mentales" pour faire semblent de vivre toujours le printemps.
Mes vers m'accompagnent.

JLOUIS

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 26 nov 2017 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Lilia,
Je n'ai pas compris... les mini....
Jean Louis, je ne suis fan de "mini jupes mentales" pour faire semblent de vivre toujours le printemps.
Mes vers m'accompagnent.

JLOUIS


Jean Louis...avec mon langage, suremement pas clair, j'ai voulu dire que je n'écris pas pour faire du beau , de l'art, pour ciseler les mots, je me raconte et je raconte ce que je vois ou je ressens.Ces jours, mon vent inspirateur emmène seulement des images melancoliques
C'est tout.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
3394 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 26 nov 2017 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilia c'est bien ce que j'avais compris et apprécié à la lecture de ton poème.
JLOUIS

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février
  Publié: 26 nov 2017 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Salutation Galatea belga

La courbure de la vie, sur les silhouettes de la rue
Ce regard simple qui témoigne des images passantes
Cette plume qui décrit les choses insolites

J'aime



PA…

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
307 poèmes Liste
5642 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 29 nov 2017 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Magnifique poème comme toujours.
Merci pour ce moment de lecture.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


Il y a l’ocean dans chaque goutte d’eau, Il y a un roman dans chacun de tes mots. Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
1805 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 1er déc 2017 à 01:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilia,

J’ai trouvé ces images splendides et mon ressenti est le regard
D’un être qui se regarde dans l’autre en s’identifiant lui même comme un témoin qui se cherche. ( mais ce n’est que mon ressenti)
Merci pour ce très poétique partage

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 1er déc 2017 à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Merci Lilia c'est bien ce que j'avais compris et apprécié à la lecture de ton poème.
JLOUIS




On se comprend...



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 1er déc 2017 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de PA...
Salutation Galatea belga

La courbure de la vie, sur les silhouettes de la rue
Ce regard simple qui témoigne des images passantes
Cette plume qui décrit les choses insolites

J'aime



PA…



Pa... merci beaucoup pour me lire et commenter .
La vie bous fait prendre le vol , enchanter mais aussi nous laisse du désagréanle parfois difficile à supporter, c'est ça que j'ai vu en observant des chers amis.


amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 1er déc 2017 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Rousselaure
Magnifique poème comme toujours.
Merci pour ce moment de lecture.
Amitiés.






T'es généreise avec ton " toujours"

Merci !!
Au plaisir de te relire.



Amiccalent
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 1er déc 2017 à 05:11
Modifié:  13 déc 2017 à 05:09 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Shovnigorath
Bonjour Lilia,

J’ai trouvé ces images splendides et mon ressenti est le regard
D’un être qui se regarde dans l’autre en s’identifiant lui même comme un témoin qui se cherche. ( mais ce n’est que mon ressenti)
Merci pour ce très poétique partage

Sylvain


Ciao cher Sylvain, merci pour ta visite vraiment appréciée..
Mes amis ont vecu quelque chose de spécial mais assez loin de ma vie.
Je regarde plus souvent les autres et j'essaye de commprendre comment je peux les aider au lieu de me plonger dans mes petits maux.





lilia

...


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6923 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 13 déc 2017 à 02:57 Citer     Aller en bas de page

bonjour LILIA, ça fait déjà un moment que nous ne nous étions pas commenté.
ce slam est de toutes beautés, profond, ce que je commence à vivre en ce moment.
bises de SAM

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 13 déc 2017 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour LILIA, ça fait déjà un moment que nous ne nous étions pas commenté.
ce slam est de toutes beautés, profond, ce que je commence à vivre en ce moment.
bises de SAM





J'écris des slams ? je ne le savais pas !
Bises cher poete !


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 21 déc 2017 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

( ͡◕ ͜ʖ ͡◕ )

La Vista dans le Credo ?
Vous avez dressé, en courbes harmonieuses, un tableau intimiste des variations sentimentales, et vos personnages expriment avec force et beauté la fragilité des liens à la Vie, sur le long chemin tortueux de l'existence !

Je vous félicite pour ce "sentimalisme"...

  M@rs
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14580 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 21 déc 2017 à 09:24
Modifié:  21 déc 2017 à 15:54 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de M@rselO
( ͡◕ ͜ʖ ͡◕ )

La Vista dans le Credo ?
Vous avez dressé, en courbes harmonieuses, un tableau intimiste des variations sentimentales, et vos personnages expriment avec force et beauté la fragilité des liens à la Vie, sur le long chemin tortueux de l'existence !

Je vous félicite pour ce "sentimalisme"...



Merci pour votre visite et ppur vos mots qui me font vraiment plaisir.
Vous avez quelque chose de temporaire mais j' espère vous lire encore.



Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 723
Réponses: 18
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0641] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.