Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 335
Invisible : 0
Total : 337
· Firjol · Lachésis (Moirae)
12954 membres inscrits

Montréal: 19 jan 16:06:43
Paris: 19 jan 22:06:43
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amitié :: Zoé, mon amie, t'y es belle!... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
867 poèmes Liste
5376 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 30 nov 2017 à 15:35
Modifié:  2 déc 2017 à 13:26 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Toujours à l'heure, toujours râleuse
Entre six filets de voix calcinées
À étreindre des vies sans faim, damnée
Sur une exoplanète à mer porteuse.

Loin des cieux, assoiffée de "zan"
Zoé étripe deux candélabres doux
Ambidextre jusqu'aux dents de loup
Incisive, dans le mol air ambiant.

Au singulier, elle me sert deux aces
Dans la pénombre d'un rôle de garce
Elle jette vingt jets non loin de Mars
Brise à moto, derrière Ian Paice*

Zoé parle, mange et lustre, crue
Et ces yeux perlent d'un vent devin
O.K. sûre, glaçant l'épeire, demain
Elle éteint celle qui file aux nues.

Posée, elle s'impose au lancé d'ifs
Plissant de rire en cours de gin
Quand les murs lui murmurent, plaintifs
"Gare aux garrots, si les cossards dinent".

Fendue d'un sourire "paranozoïdal"
Agile funambule dès l'aurore "bluesyfiante"
Elle se rue au hasard au cœur des stands d'ale
Plumer des iroquoises, fées minables édifiantes.

Comme la poule lit ses derniers vols en "T"
Zoé s'octroie le droit d'aider les "zigzagueurs"
Suivant de doux "Ah!" le long des voies, voilée
Entre quatre nains et deux sots en hauteur.

Alunissant en biais d'un niais vent thaï
Le corps enveloppé d'incandescentes essences
Elle virevolte, attentionnée, mirant des rails
Jusqu'à éclore en nymphe aux manies denses.

Zoé est peluche sur un lit d'herbes folles
Suivant des vieux déboussolés de Koh Lanta
Zéro pou, un thé et fin en tri(s) font tournesol
Elle effleure au jardin des ami(e)s d'autrefois...

* Batteur de Deep Purple

Hubix.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
4598 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
15 décembre 2017
  Publié: 3 déc 2017 à 00:35 Citer     Aller en bas de page

Eh l'ami... Tu gâches ! y'avait de quoi écrire dix textes.
J'ai adoré suivre tes méandres et la belle arche de Zoé.
Bonne continuation et... ne lâche rien

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
867 poèmes Liste
5376 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 3 déc 2017 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Merci l'oncle pour cet avis...

Je ne suis pas maçon, gâcher n'est pas mon fort, mais...

Il est vrai que ce texte ressemble à un condensé...

Je pourrai partir de chaque strophe pour composer d'autres poèmes aussi longs, c'est vrai...

C'est aussi un portrait (très) décalé d'une amie (virtuelle), créée il y a quelque temps et qui apparait dans quelques poèmes éparses, parfois seule, comme ici, parfois avec Oz, sa meilleure amie et O, la petite sœur de la précédente...

Disons qu'elles m'accompagnent dans l'écriture... et le plaisir de composer ce poème a été immense et j'espère que les lectrices et lecteurs auront autant de plaisir... à partager...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 189
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0161] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.