Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· pirate24 · ori · Lapoètesse
13126 membres inscrits

Montréal: 24 avr 18:42:42
Paris: 25 avr 00:42:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La chambre d'amour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 13 avr à 18:18 Citer     Aller en bas de page

La chambre d'amour

Dans la chambre d'amour
Des pétales de roses
D'un rougeoyant velours
Éparpillés, reposent

Dessus le guéridon
Posé sur un tapis
Des bougies sentent bon
Et parfument le lit

Une douce musique
Envahit le boudoir
L'ambiance est féerique
Dans la chaleur du soir

Après avoir goûté
Sa coupe de champagne
L'homme a enveloppé
De ses bras, sa compagne

Lui offrant une danse
Leurs regards enlacés
Dans un profond silence
Seuls les cœurs vont parler

L'émotion de leurs corps
Fait augmenter la fièvre
Dans ce joli décor
Il dévore ses lèvres

Empli de sentiments
Et tous les sens en feu
Il dégrafe impatient
Sa longue robe bleue

Tous deux déshabillés
Il la prend dans ses bras
Et dans les draps brodés
Commencent leurs ébats

La nuit leur appartient
Il est temps de fermer
La porte des câlins
De la chambre à aimer

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
218 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr à 02:06 Citer     Aller en bas de page

Une poésie pleine de charme.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Glycine
Toujours cette pudeur mêlée à une certaine volupté qui se dégagent de tes poèmes, mais sans trop en dire ! Cette chambre d'amour appartient aux amants et c'est avec délicatesse que tu fermes sur eux la porte, nous laissant imaginer...
Belle lecture, merci pour cet agréable instant.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
3663 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Glycine



Dessus le guéridon
Posé sur un tapis
Des bougies sentent bon
Et parfument le lit

Une douce musique
Envahit le boudoir
L'ambiance est féerique
Dans la chaleur du soir





La nuit leur appartient, il est temps de fermer la porte des câlins.
Laissons les maintenant réinventer les caresses...
Tout plein... des pétales de roses d'un rougeoyant velours.

Merci Glycine,
Amicalement,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
15177 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr à 13:01 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14440 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr à 16:48 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Glycine,

Superbe !
J'ai adoré te lire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 14 avr à 17:22
Modifié:  14 avr à 17:23 par glycine
Citer     Aller en bas de page

Merci Fried... J'adore le mot charme

Merci Mawr... Oui, je préfère laisser imaginer... donc je m'arrête avant le moment crucial... sourire...
Pour la suite, le mieux est de passer de mes poèmes à la rubrique érotique qui contient de jolies œuvres d'art...

Merci Etienne... pour ta visite et ton appréciation

Merci mido ben... d'être passé lire ce poème

Merci Sybilla... ravie que ce poème t'ait plu

Belle semaine

 
philoulune

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
54 commentaires
Membre depuis
15 mars
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr à 23:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Glycine !

Belle poésie pleine de charme et de pudeur à la fin où la porte se ferme pour les laisser s'aimer.

Amitiés poétiques !
Philoulune

  Demain dés l'aube
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 15 avr à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Une poésie tout en douceur, retenue, et charme.
La porte se ferme, ce n'est que le début....

Merci,

Cordialement

Alweg

  alweg
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 17 avr à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Merci philoulune... et Merci alweg... pour vos charmants messages

Belle journée

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 180
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0437] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.