Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 20
13205 membres inscrits

Montréal: 18 sept 20:31:37
Paris: 19 sept 02:31:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Instant de soie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4528 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 mai à 09:03 Citer     Aller en bas de page

 

Instant de soie

Για την Ε. μου *


Sur le parquet de bois tendrement ciré
Quelques belles soieries fleuries sont posées
Mais ces fleurs n'ont d'odeur autre que ton corps
Savamment alangui dans l'humble décor

Kehl, le 3 mai 2019
* Pour mon E.


 

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15600 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 mai à 11:17 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1762 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 3 mai à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB !

Un titre bien choisi, pour un poème court, tout en suavité et délicatesse, du JB comme j'aime le lire, toujours !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22078 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 mai à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Si je comprends bien, les soieries ont été aussi glissantes que le parquet.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4528 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 mai à 12:54 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois !

mido ben, cher poète, on ne plaisante pas avec une femme qui porte des dessous de soie.

Mawringhe, tiens, de retour. On ne me changera plus à mon âge. Suavité et délicatesse... j'ai l'impression que tu me parles de sa peau...

Aude Doiderose, je ne frotte pas assez le parquet pour qu'il soit glissant, mais que les soies glissent...je m'en réjouis.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 3 mai à 16:01 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir JB,

De très beaux vers soyeux !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 4 mai à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,

Les soieries à terre... heureux homme ! Poème érotique au grand pouvoir de suggestion

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Cerdick


«Un poème bouge avec le temps (Jacques Roubaud)»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 4 mai à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Un cri d'amour silencieux, lancé par les mots du cœur. Un poème qui transpire élégamment et tendrement, de ces «belles soieries fleuries posées sur le parquet».

  CdK
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4528 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 4 mai à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois.

Sybilla, tant qu'ils ne sont pas ennuyeux...

Jean-Louis, je suggère fortement ici une parade amoureuse, mais rien ne l'assure... Hi hi hi !

Cerdick, silencieux !? C'est compter sans le terrible bruit de la soie qui tombe à terre...

La forme adoptée ici (endécassylabes 6 + 5) résulte de ma petite série de "pseudos haïkus" italiens (3 x 17 = 51 syllabes) et là 44 syllabes. C'est forcément encore plus concis et j'évite ainsi de lire ce mot haïku à tout bout de champ. Et au final, pour un exercice plus proche de notre culture poétique.

J'aime l'idée que l'odeur de la femme demeure dans les fleurs de soie... après, je vous laisse imaginer.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 4 mai à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Un joli cocon d'amour tout de vers tissé…
Je verrai bien un joli cliché en noir et blanc de ce tableau suggestif et sensuel.


  SHElene
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8558 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 4 mai à 07:13 Citer     Aller en bas de page

merci JB, je me joins aux mots laissés par MAWR, SHElène et CERDICK
beaucoup de tendresses en si peu de mots.
à + de SAM

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
420 poèmes Liste
13419 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 4 mai à 07:57 Citer     Aller en bas de page

Un moment suspendu joliment mis en mots. Évocateur et subtil.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 5 mai à 09:02 Citer     Aller en bas de page

Très doux, trop peut-être. En souvenir, quand ma belle oubliait ses soieries sur le parquet l'envie était pressante pour ne pas dire violente… (sourire)


Amitiés

Yvon

  YD
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 5 mai à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Cher JB délicatement soyeux et subjectif... j'aime beaucoup

Alex

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 6 mai à 04:21 Citer     Aller en bas de page

L'esprit sait se réjouir de quatre vers quand ils ont cette beauté. En une strophe, savoir créer du sens et toucher le lecteur, je trouve que c'est un exercice pas si simple que ça. Donc félicitations à toi de l'avoir si bien mené.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4528 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 6 mai à 10:24 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous toutes et tous !

SHElene, de vers à soie tu veux dire ? Le cliché NB, je n'y ai pas pensé. J'avais autre chose à faire.

samamuse, des mots point trop n'en faut quand ils ne sont pas nécessaires.

Adamantine, un merci particulier pour le côté... subtil.

Y.D , Trop doux ? Bah quoi ! J'allais pas faire dans la pornographie, quoi ! Je préfère te laisser imaginer.

Alphonse BLAISE. , pour le côté soyeux, toi l'élégante.

pyc, merci de ce compliment qui me touche venant de toi.

Bizzz JB


  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 297
Réponses: 15
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0367] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.