Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 32
Invisibles : 2
Total : 40
· Chlamys · samamuse · Jean-Louis · Hubix-Jeee · Cerdick · alban1974
13071 membres inscrits

Montréal: 23 mai 03:40:07
Paris: 23 mai 09:40:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A Edith Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
trapanel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2013
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 13 mai à 17:29 Citer     Aller en bas de page

A l'heure où me défie ta fière adolescence
Je revois ce passé dont tu m'as fait présent
Celui où tu étais ma source de jouvence
Et celle qui n'avait pas encore eu treize ans

Je revois cette époque où parée d'innocence
Tu allais à l'école à celle-là je crois
Au nom prédestiné puisqu’Anatole France
Elle était littéraire et mixte de surcroît…

Ensemble le dimanche au marché de la gare
Je t'offrais ce bijou qui se brade à deux sous
L'ivresse du manège et les oiseaux du square
Nous voyaient repartir bras dessus, bras dessous,

J'étais en ce temps là ce loup célibataire
Qui voyait ta maman lui passer le licou
Tu le savais déjà je n'étais pas ton père
Ce qui n'empêchait pas de nous aimer beaucoup

Jamais entre nous deux n'éclatait un grain sombre
Nos goûts et nos couleurs se comparaient pareils
Et si tu me suivais fidèle comme une ombre
Moi je te recherchais comme un vivant soleil !










 
Marjaneshka Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
13 mai
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 13 mai à 22:45 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
10989 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 14 mai à 02:02 Citer     Aller en bas de page

C'est un très bel hommage, merci à toi Trapanel !

  ISABELLE
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
4033 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 14 mai à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Belle illustration de ce que les liens du cœur peuvent surpasser ceux du sang.

Bel écrit, riche d'émotions.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
273 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 14 mai à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Joli regard sur l'enfant qui grandit.

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
421 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 14 mai à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Les belles (et si vraies) émotions du jeune âge amoureux, peut-être sont-elles les seules.

J'aime les rimes, riches, de ce poème.
Bravo!

Rose-Amélie

  🌷
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14746 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 14 mai à 16:24 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir trapanel,

Très bel hommage que j'ai aimé lire !
C'est plein de délicatesse !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
2682 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 19 mai à 13:49 Citer     Aller en bas de page

C'est beau ... et émouvant

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 80
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.