Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 25
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:01:49
Paris: 20 sept 08:01:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Souvenirs d'enfance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 mai à 14:23
Modifié:  25 mai à 14:28 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Souvenirs d’enfance

À Simone, ma chère mère, avec tout mon amour


Lorsque j’étais enfant, à l’école on peignait
Des plâtres, des carrés coloriés, d’enfantine
Maladresse, toujours offerts d’humeur gamine
À Maman, la déesse enchantée qui riait.

Son rire heureux d’un rien, d’un panier imparfait
Garni de paille jaune et d’œufs teints grenadine,
Elle en savait le prix et se faisait câline
Pour remercier l’enfant de son présent parfait.

Ayant mis son amour et toute sa tendresse
À créer ce cadeau, aidé de sa maîtresse,
Il en était très fier, l’offrait plein de bonheur.

Aujourd’hui, ayant dit adieu aux coloriages,
D’un poème je fais revivre les images
Qui ravissaient ma mère au plus profond du cœur.

Kehl, le 25 mai 2019


 

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1764 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 mai à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB

Une très belle manière de souhaiter la fête à sa maman ! Un cadeau qui vient du coeur, précieux et pièce unique... comme l'est une maman !

Un retour en arrière quand tu parles de ces plâtres moulés et peints que tous les jeunes de notre âge ont réalisé ! Je repense à ces petits doigts qui restaient gravés à l'arrière "pour voir si c'était sec ! " ça, c'était les impatients comme moi...

Merci pour ce partage...



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 25 mai à 14:56 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir JB,

Superbe hommage à ta maman !
Bonne fête à toutes les mères demain !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
809 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 mai à 15:02 Citer     Aller en bas de page

Une façon de garder une âme d'enfant… j'adore! Bienheureuse maman ...

Pour changer des colliers de nouilles… je vais peut-être apprendre à les cuisiner "al dente" pour l'épater à table!
Voilà une idée qu'elle est bonne!


  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 mai à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes.

Mawringhe, une maman, on n'en a qu'une, et on l'aime. Enfin, moi je l'aime la mienne.

Sybilla, hommage ô mes espoirs...

SHElene, des colliers de nouilles al dente, ça je suis curieux de voir, mais tu ne me les feras pas manger. Je pourrai te dire : Vous m'épatâtes Madame, mais ça s'arrêtera là. Elle verra son petit cadeau demain...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 25 mai à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Baptiste,

Quelle délicate et aimante attention à ta maman. C'est une lettre d'amour à cent mille voix comme aux temps des fées.
Une belle journée pour vous deux.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
420 poèmes Liste
13421 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 mai à 17:09 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème d'une grande douceur. Merci pour ce beau partage.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 25 mai à 17:20 Citer     Aller en bas de page

touchante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Cerdick


«Un poème bouge avec le temps (Jacques Roubaud)»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 26 mai à 01:30
Modifié:  26 mai à 01:31 par  Cerdick
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

De sonnet en sonnet, la plume à travers les siècles :
----------AUJOURD'HUI ... comme hier.

--------------------Dans les règles d'antan,
--------------------Les pensées du présent
--------------------Avec le verbe de nos jours
--------------------Et les sentiments de toujours

A l'adolescence on veut oublier les souvenirs d'enfance, que l'on juge incompatibles avec sa vie de pré adulte en devenir. Dans sa vie d'homme mature, on perd ces souvenirs pour de bon. Pour ne se soucier que du temps présent. Mais quand vient l'âge que l'on qualifie d'avancé, de très nombreux épisodes vécus dans la "petite" enfance reviennent immanquablement à la surface et se bousculent dans notre tête en enchantée de les retrouver. Car la nature (je veux dire la nature de l'homme) reprend toujours ses droits ... naturels. Un jour ou l'autre. Qu'ils soient bons ou mauvais, les souvenirs font partie de notre vie. Ils sont notre vie.
Où qu'elle soit, bonne fête à Madame Simone.

  CdK
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
11297 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 26 mai à 03:29 Citer     Aller en bas de page

... Et puis il y avait aussi ce petit compliment de quelques vers appris par cœur, révisé sans cesse et restitué sans tarder le Jour J, de peur qu'on ne l'oublie, et avec une telle fierté...

Merci JB, merci pour ta Maman, pour la Mienne, pour toutes les Mamans

  ISABELLE
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
10 août
  Publié: 26 mai à 03:35 Citer     Aller en bas de page



L'instant est pur de mots si doux.

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 26 mai à 05:56 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous.

Jean-Louis, lettre d'amour, c'est à peu près ça. Elle lira ce poème dans le carnet que je lui offrirai aujourd'hui. Je l'ai recopié sur la première page.

Adamantine, bah ! Je ne serai jamais aussi doux qu'elle.

mido ben, touchant, certes. Il va falloir sortir des Kleenex.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 26 mai à 09:40
Modifié:  27 mai à 04:10 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous.

Cerdick, je crois que ces souvenirs-là j'y ai pensé chaque année, ce qui n'exclut pas que je m'approche d'un âge avancé.

Maschoune, eh oui, il y avait aussi ces petits poèmes.

EmikoLian, douceur obligatoire quand les instants se font rares.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 26 mai à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui me chavire le cœur, je pense à la mienne qui n'est plus là et je partage mes souvenirs avec ceux qui m'ont entourée ce jour avec tant d'affection.
Merci pour ton poème, bien des mamans vont l'apprécier.
Bonne fête à toutes, bien que ce soit tous les jours qu'elles doivent être honorées .
Bises ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 26 mai à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Belle sensibilité - dédicace toute douce, il est bien vrai, que le jour de la fête des mères moi aussi j'aimais offrir le petit cadeau composé en classe.

Amitiés

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 27 mai à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux !

ODE, chavirer ne veut pas dire naufrager... Ouf ! je m'en serai voulu. Il y a quelques mamans ici qui l'ont déjà lu, et qui l'ont, je l'espère bien, apprécié.

Y.D , Tu vois Yvon, à distance nous avons des expériences communes. Vive l'Éducation Nationale !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
171 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 27 mai à 19:21 Citer     Aller en bas de page

JB, en te lisant je n'arrêtais pas de penser au temps qui s'écoule et à l'importance de vivre pleinement l'instant présent pour en faire ces souvenirs là, des souvenirs heureux que tu décris avec beaucoup d'amour et de tendresse...

Au fait, je me suis dit que le monde pouvait bien aller à sa perte (désolé vague à l'âme et terrible honte à cause de l'actu) qu'on ne retiendra au final qu'une seule chose, la plus précieuse: l'amour qu'on a pour ses proches.

Merci JB, ton poème m'a fait du bien.


Franck





















 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 juin à 06:02
Modifié:  3 juin à 06:02 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Franck

Merci JB, ton poème m'a fait du bien.



J'en suis ravi car j'aime faire du bien.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 6 juin à 19:33
Modifié:  6 juin à 19:34 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour InPoésie

Voilà un très bel hommage à votre maman et une belle façon de lui rendre son amour ; cet amour que nous aurons toujours pour elles.
Bravo.
Belle journée
Cidnos

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 7 juin à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Elle a surtout aimé que je le lui recopie, manuscrit, dans un beau carnet que je lui ai offert.
Son commentaire : "Comme quand tu étais petit..."

On reste toujours le petit en fait, même à 1,93m.

Merci Cidnos

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 434
Réponses: 19
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0849] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.