Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 185
Invisible : 0
Total : 187
· RiagalenArtem · généralissime
13164 membres inscrits

Montréal: 12 déc 17:47:40
Paris: 12 déc 23:47:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le Cœur Amateur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 28 mai à 17:01
Modifié:  29 mai à 11:36 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page




Le Cœur Amateur


Parfois sans le vouloir j’ai le songe adhésif,
Qui me parle de toi jusqu’au bout de la nuit,
Il invite tes yeux avec pour seul motif,
De venir me goûter dès que passe minuit.

J’ai beau être le jour comme un livre fermé,
Lorsque le soir s’épuise que le soleil fuit,
Mon instinct n’oublie pas là de me confirmer,
Qu’il est temps de rêver et cela sans un bruit,

De tes regards profonds déposés sur mon corps,
Je les aimais ceux-là, je les savais sincères,
De tes mains versatiles, de ton souffle fort,
Je m’en souviens comme si nous étions hier.

Aujourd’hui il ne reste qu’une belle aigreur,
Car souvent tu me manques depuis ton absence,
Maintenant je le sais j’ai le cœur amateur,
Le désir a grandi autant que la distance.

Je crois que j’ai fini de vraiment t’en vouloir,
De m’avoir délogée de ton cœur sans me voir
Mais j’aurais tant voulu que l’on reste amical,
Car la plaie se ferme je n’ai presque plus mal.

C’est pourtant bien le lot des amours maladroits,
De faire bande à part et de finir en froid,
Loin des journées dorées et des soirs émouvants.
Se laisser être aimé aussi est important.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
11578 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 29 mai à 01:44 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce poème LA BRUNE COLOMBE, je le trouve équilibré et abouti, j'aime ce qu'il transporte ...

Merci à toi pour cette jolie lecture matinale

  ISABELLE
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 29 mai à 05:55 Citer     Aller en bas de page




Se laisser être aimé aussi est important.

Parfois on oublie ça...
Merci !
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 29 mai à 06:48 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème, j'aime beaucoup.
Il y a des étapes en amour à ne pas bruler même si on se consume un peu.
"Je les aimais cela, je les savais sincères"
Je les aimais cela , çà me fait bizar à la lecture.
Le premier quatrain est magnifique.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 29 mai à 15:49 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère amie Brune Colombe,

Magnifique poésie émouvante que j'ai aimé lire !




Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Gros bisous
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15806 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 29 mai à 17:09 Citer     Aller en bas de page

tu parle d'amour
si bien

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 31 mai à 09:48 Citer     Aller en bas de page

"Mais j’aurais tant voulu que l’on reste amical" ... est une option. Jamais la bonne à mon avis, car il vaut mieux terminer les histoires.
En tous cas un très beau poème. Merci !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 282
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0530] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.