Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 609
Invisible : 0
Total : 610
· rimarien
13139 membres inscrits

Montréal: 8 avr 00:45:57
Paris: 8 avr 06:45:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: ß Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 2 juin 2019 à 03:16
Modifié:  8 juin 2019 à 03:08 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Qui était le pantin ?
Qui était la marionnette ?
Quand fräulein Eszett jouait l'ange bleu. (1)

Comment décrire ce plaisir,
Lorsque je modelais ses formes au fusain.
Chez elle rien de frêle à l'esquisse,
De mon crayon je fuselais ses cuisses.

Fräulein posait nue,
J'effleurais, parcourais le double s de ses hanches.
Je touchais, retouchais le doux froufrou de sa toison.

Jeu de chair obscur dans les ombres de son corps sage.
Elle phantasmait un "Morocco" (titre de film), j'étais son légionnaire devenu sauvage.

De sa voix chaude elle murmurait :
— umlaut, umlaut. (2)
Pour que j'accentue et passe à l'action.

Puis :
— Einmal hin, einmal her, rundherum, das ist nicht schwer. (3)

À ce jeu nous n'étions plus maîtres de nos émotions.
Ingénue délicieuse, l'ange bleu m'emmenait en enfer.


(1) Mademoiselle Eszett , (ß s'écrit aussi eszett, le double s allemand) l'ange bleu : titre d'un film avec Marlène Dietrich.
(2) umlaut signifie trema
(3) Einmal hin,... c'est une comptine qui veut dire "une fois ici, une fois là, tout autour c'est pas difficile". Il faut imaginer une invitation à un jeu amoureux de la part de la demoiselle.

 
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
245 commentaires
Membre depuis
24 mai 2019
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 2 juin 2019 à 08:57
Modifié:  2 juin 2019 à 09:07 par EmikoLian
Citer     Aller en bas de page

Dans les films d'avant, certains en noirs et blancs cultes et rares dont j'ai eu le privilège de découvrir plus tard... Lady marlene est une belle référence émouvante dans sa sobriété, une actrice comme on en voit presque plus. Ou alors je suis moins adepte du ciné d'aujourd'hui... Bogart, Bacall, Morgan, Dietrich et le chic de son porte cigarette, sa prestance, marquaient et sortaient de l'écran presque tellement ce genre de scénario me plaît encore aujourd'hui.


Ce côté passionnel dans le rythme de cet écrit emprunt de sensualité me séduit, c'est plus que certain. Très beau choix et bon goût.

Bon dimanche !

Lian

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 2 juin 2019 à 15:08 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Fried,

J'ai adoré te lire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
2412 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 2 juin 2019 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried

Une bien belle description pour un tableau réussi !

"Ingénue délicieuse, l'ange bleu m'emmenait en enfer."

Merci Fried pour ce partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
989 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 2 juin 2019 à 16:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried,
J'ai bien aimé cette description de l'artiste qui craque pour son modèle ...
L'enfer n'a pas l'air si insupportable

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 3 juin 2019 à 01:05
Modifié:  5 juin 2019 à 01:06 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Merci Emikolian, oui c'est l'embiance ciné club et film noir et blanc, j'avais écrit ce texte sur un titre imposé : l'alphabet allemand d'holywood.
Merci Sybilla, Mawr et Chlamys, comme tu dis c'est un enfer adorable.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
1318 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 3 juin 2019 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Hé hé, j'aime beaucoup ce petit jeu de séduction bilingue

  SHElene
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
1260 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 4 juin 2019 à 19:16 Citer     Aller en bas de page

Original, j'aime beaucoup

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 12 juin 2019 à 02:53 Citer     Aller en bas de page

Merci nico et Shelene

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
722 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 12 juil 2019 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Églantine,
Amitié
Francis

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 505
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0626] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.