Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 336
Invisible : 0
Total : 341
· Berny · Alessandro Alesini · Cidnos · samamuse
Équipe de gestion
· Adamantine
13024 membres inscrits

Montréal: 22 mai 02:00:44
Paris: 22 mai 08:00:44
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Eloignement d'un ami Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 févr à 07:30
Modifié:  9 févr à 09:29 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Tu es rentré dans ma vie en tant qu’amant.
Tu m’as montré ton côté dominant,
Me faisant découvrir l’assouvissement,
Comme jamais, un autre, auparavant.

Tu es devenu mon meilleur ami.
Celui à qui je pouvais tout dire.
De la même manière, je t’écoutais
Et te soutenais comme je pouvais.

Nos messages étaient quotidiens !
Nos appels, un peu plus lointains !
Nos rencontres, bien régulières !

Sans crier gare, du jour au lendemain,
Tu es devenu distant envers les tiens.
Tu as tout quitté et tu nous as fuis,
Nous, qui pensions être tes amis !

Je suis dans la totale incompréhension !
Je pensais, avoir de l’importance !
Moins qu’une rien, je suis maintenant !
Puisque démunie de toute explication !

Nos messages sont distants !
Nos appels, inexistants !
Nos rencontres, toutes annulées !

Mais ne mérite-je pas un mot
Par un geste, une parole, un texto
Pour ce changement si soudain,
Qui en a surpris plus d’un ?

En ce moment, je suis en colère
Mais elle n’est que passagère.
Je ne peux pas t’en vouloir
Pour le jour où tu reviendras !

  Lilipoète
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
3215 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 9 févr à 11:12 Citer     Aller en bas de page

Très touchant !

On espère que la situation va s'arranger.

Vous avez bien exprimé votre désarroi, en tout cas !

Et on peut le comprendre !

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 févr à 14:06 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi

  Lilipoète
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1451 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 9 févr à 17:14 Citer     Aller en bas de page

lilipoete95

Démunie devant ce silence
Cela se comprend.
Y a t-il-seulement quelque chose à comprendre ?
Non
Prendre de la distance
Se retrouver face à soi-même
Faire le point de sa vie
De savoir qui on est ?
Nécessite de couper les ponts
Avec les liens habituels
Peut être est ce nécessaire à sa existence
Pour la reprendre en main
D'une autre manière.

En tout cas beaucoup de déception pour toi.
Mais laissons l'homme être libre de sa vie,
De ses choix, de son destin.
Quoiqu'il en coûte.
Tu n'y peux rien,
Seulement accepter que cet homme soit différent.

Bisous chaleureux - MUSCADE




  MUSCADE
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 10 févr à 06:32 Citer     Aller en bas de page

Nous sommes libres de nos choix.
Un repli sur soi est nécessaire parfois.
Ce que j'ai du mal le comprendre,
C'est de le faire seul en silence.

Un seul mot le disant,
Me permettrait la compréhension.
Une seule parole me l'indiquant,
Me permettrait l'acceptation.

Couper les ponts sans le dire
Ne peut que me faire souffrir.
Même s'il en ressent le besoin
Que d'agir en étant dans le lointain.

Je ne peux que l'accepter
Et attendre un éventuel appel
Le jour où il sentira prêt
De revenir auprès des siens.

Lili

  Lilipoète
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 312
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0356] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.