Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 250
Invisibles : 2
Total : 255
· Mawringhe · Andesine
Équipe de gestion
· Catwoman
13084 membres inscrits

Montréal: 18 juin 15:18:32
Paris: 18 juin 21:18:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Déformation professionnelle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 02:58
Modifié:  12 juin à 12:24 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

On est en couple et maintenant, il nous faut construire.

Oubliant mon vertige fileté, je parsèmerai nos plafonds d'empreintes étoiles.
Je serai de mèche avec toi pour faire des petits trous partout. Entre toi et moi, j'installerai mes connecteurs.

Avec mes gros sabots, on sera en cheville pour cette fixation et pour rire, je te sortirai mon ti piton. Si un jour, je manque de vis, je me ferais cool, on vivra à la colle.

Je suis parfois maladroit, ne me cloue pas au pilori, ces petites anicroches seront le scellement de nos connections.

Tu pointes du doigt ma vie sage.
Pourtant, même quand tu es colère et exaspération, je t'aime et me dis que c'est bricole.

Tu le sais ma douce tout finira bien, j'ai de la ressource, les supports que je vends pour porter une planche, on les nomme consoles, je les utiliserai par milliers à la crémaillère et pour finir, sur notre ouvrage, je graverai ton nom à la pointe d’ancrage.

Lexique,
Tige filetée : le composant mâle d'un système vis / écrous destiné à l'érection ou l'assemblage de pièces.

Empreinte étoile : la partie de la vis que le tournevis vient embrasser en tournicotant.

Mèche : un genre de tourniquet japonais ou outil de perçage consistant en une tige de métal spiralée émue en rotation.

Connecteurs : pour relier deux éléments pas forcement mâles et femelles dans la gamme il y a principalement les équerres, plaques perforées, sabots et c'est le pied, pieds de poteaux.
Sabots : on n' y met pas deux pieds mais selon la taille des solivettes, bastaings ou madriers. (Pour une belle charpente)

Chevilles : ne soyons pas fétichiste, c'est une pièce, souvent en plastique que l'on enfonce dans un mur avant de fixer une vis.

Piton : par le sacré graal Monty Python c'est le nom d'une troupe d'humoristes britanniques. Dans la gamme pitonnerie de belles formes s'épanouissent, crochets (ouverts) les pitons (fermés) et les gonds (à angle droit comme un L).

Clous ou pointes : il y a les têtes plates (époque du Néanderthal) les têtes homme (petite tête) les torsadés, bleui, béton, ardoise, galva, pointe d'encrage (pour fixer les sabots).

Les consoles : Voir "la consolante" d'Anna Gavalda. Elles viennent aussi consolider la fixation entre deux éléments, certaines sont conçues pour aller sur les crémaillères métalliques.

Crémaillères : intéressant si on hésite entre marié ou pendu car mieux vaut pendre la crémaillère.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Pour pas essuyer de plâtre en couple, il faut se lever "trétaux"!
Mais partante pour la crémaillère

  SHElene
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8182 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 05:19 Citer     Aller en bas de page

- je ne suis pas au pas de vis, qui mène à l'écrou, au filet cassé qui le rend prisonnier.
d'un tourne à gauche, je me sens tas rodé, qu'un hélicoïde viendra combler,
- ah les âges, pour compresser, un assemblage serré.
- moi j'étais seulement qu'ajusteur, tourneur, fraiseur, chaudronnier, ferronnier, cartonnier, tailleur, traceur, dessinateur, designer.
- que de subtilités dans l'essence des maux, qui pourraient ici être en nomenclature.
merci FRIED de cette originalité, de SAM

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
4238 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 06:51 Citer     Aller en bas de page

Je vois bien ce qui te taraude maintenant que tu ne rodes plus et en est à la colle. Ceci dit sans vice.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 12 juin à 15:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Fried,

Tu nous convies tous à la crémaillère?
Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous pour vos commentaires, Shelene, Sasamuse (tu as du métier ),Hersen (pas de bois, mon éléments c'est plus l'eau ), inpoésie et Sybilla.
Francis

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1362 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 16:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried

Tu vois les joies du célibat ! Je viens casser la baraque pour que tu puisses mieux reconstruire !

Ah, ces femmes ! Elles te feraient pendre... la crémaillère !

Allez, bonne continuation quand-même et...si tu as besoin de rien, tu nous fais signe !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 juin à 20:50 Citer     Aller en bas de page




Fried,
Les besoins de fixation se ressentent tout du long...
Écrit bien r(v)endu. Bravo l'expert !

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 220
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0399] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.