Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 198
Invisible : 0
Total : 198
13124 membres inscrits

Montréal: 15 juil 18:46:47
Paris: 16 juil 00:46:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Las Fallas d’alicante et de Valence… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Eglantine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
141 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2018
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 11 juil à 05:08
Modifié:  11 juil à 05:11 par Eglantine
Citer     Aller en bas de page

Las Fallas d’Alicante et de Valence...


Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante
Circule un feu de passion, qui danse et qui chante
Une bulle en éruption, d’une foule qui serpente
Entre oriflammes d’un jour, à la Créma fascinante

Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante
S’entent les baisers volés d’un volcan de réjouissances
Où les galantes d’atours noctambulent en abondance
Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante

Circule un feu de passion, qui danse et qui chante
A la Vierge des Abandonnés, volantes fleurs girandes
Aux cierges illuminés, en l’honneur d’une offrande
Circule un feu de passion, qui danse et qui chante

Une bulle en éruption, d’une foule qui serpente
Aux Tours de Serranos, entre la houle effervescente
Autour du Ninot, éphémères figurines luminescentes
Une bulle en éruption, d’une foule qui serpente

Entre oriflammes d’un jour, à la Créma fascinante
La Tabal et Doçaina sonnent une mélodie en cadence
La pyrotechnie de la Crida rayonne d’une flamboyance
Entre oriflammes d’un jour, à la Créma fascinante

Dans les flammes de l’amour, aux Fallas de Valence
Déambule un feu d’émotions, qui chante et qui danse
Préambule aux illuminations, du printemps qui s’avance
Qui consume l’âme d’une Tradition depuis La Renaissance

Dans les flammes de l’amour, aux Fallas de Valence
S’entent les baisers volés d’un volcan de réjouissances
Où les galantes d’atours noctambulent en abondance
Dans les flammes de l’amour, aux Fallas de Valence

Déambule un feu d’émotions, qui chante et qui danse
A la Vierge des Abandonnés, volantes fleurs girandes
Aux cierges illuminés, en l’honneur d’une offrande
Déambule un feu d’émotions, qui chante et qui danse

Préambule aux illuminations, du printemps qui s’avance
Aux Tours de Serranos, entre la houle effervescente
Autour du Ninot, éphémères figurines luminescentes
Préambule aux illuminations, du printemps qui s’avance

Qui consume l’âme d’une Tradition depuis La Renaissance
La Tabal et Doçaina sonne une mélodie en cadence
La pyrotechnie de la Crida rayonne d’une flamboyance
Qui consume l’âme d’une Tradition depuis La Renaissance

Aux Fallas d’Alicante, dans les flammes de l’amour
Qui dansent et qui chantent, circule un feu de passion
Qui chante et qui danse, déambule un feu d’émotions
Aux Fallas de Valence, dans les flammes de toujours

Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante…

A NOTER : Ce rondeau dit Perpétuel a été mis en musique écrite par mon ami chanteur, Pablo Moreno de Alborán Ferrándiz
Désolé, vous ne lirez que le texte car la musique je ne sais pas comment faire pour vous la faire écouter.
Las Fallas, la Tabal et La Doçaina, El ninot, La Crida et Serranos sont des Noms propres.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Las Fallas en Valencia y Alicante...


En las llamas del amor, en las Fallas en Alicante
Circula un fuego de la pasión, que baila y canta
Una burbuja en erupción, una multitud que serpentea
Entre oriflamas de un día hasta la Créma fascinante

En las llamas del amor, en las Fallas en Alicante
Se injertan los besos robados de un volcán de alegría
Donde las galantes atavías noctambulan en abundancia
En las llamas del amor, en las Fallas en Alicante

Circula un fuego de la pasión, que baila y canta
La Virgen de Abandonados, volantes flores en giranda
Las velas encendidas en el honor de la ofrenda
Circula un fuego de la pasión, que baila y canta

Una burbuja en erupción, una multitud que serpentea
En las Torres de Serranos, entre las olas efervescentes
Alrededor del Ninot, efímeras figuras luminiscentes
Una burbuja en erupción, una multitud que serpentea

Entre oriflamas de un día hasta la Créma fascinante
La Tabal y Doçaina suena una melodía en cadencia
La pirotecnia de la Crida irradia con una extravagancia
Entre oriflamas de un día hasta la Créma fascinante

En las llamas del amor, en las Fallas en Valencia
Deambula un fuego de la emoción, que canta y baila
Preámbulo a las iluminaciones, la primavera que se adelanta
Que consume ya el alma Tradición desde La Renacentista

En las llamas del amor, en las Fallas en Valencia
Se injertan los besos robados de un volcán de alegría
Donde las galantes atavías noctambulan en abundancia
En las llamas del amor, en las Fallas en Valencia

Deambula un fuego de la emoción, que canta y baila
La Virgen de Abandonados, volantes flores en giranda
Las velas encendidas en el honor de la ofrenda
Deambula un fuego de la emoción, que canta y baila

Preámbulo a las iluminaciones, la primavera que se adelanta
En las Torres de Serranos, entre las olas efervescentes
Alrededor del Ninot, efímeras figuras luminiscentes
Preámbulo a las iluminaciones, la primavera que se adelanta

Que consume ya el alma Tradición desde La Renacentista
La Tabal y Doçaina suena una melodía en cadencia
La pirotecnia de la Crida irradia con una extravagancia
Que consume ya el alma Tradición desde La Renacentista

En las Fallas en Alicante, en las llamas del amor
Que bailan y cantan, circula un fuego de la pasión
Que canta y baila, deambula un fuego de la emoción
En las Fallas en Valencia, en las llamas del amor

En las llamas del amor, en las Fallas en Alicante…



 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
425 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 11 juil à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Je vais souvent à Valencia et je ne connaissais pas cette fête, il semble qu'elle correspond aux feux de la St Jean.
Merci pour ce poème très coloré.

 
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
147 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 11 juil à 10:40 Citer     Aller en bas de page



J'ai aimé suivre l'effervescence de ce poème...à ressentir les cœurs en fête et traditions. Magnifique partage !

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15454 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 11 juil à 11:54 Citer     Aller en bas de page

sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Eglantine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
141 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2018
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 11 juil à 14:37
Modifié:  Avant-hier à 07:06 par Eglantine
Citer     Aller en bas de page

Las Fallas se déroulent en Mars, puis viennent Las Hogueras ou les Hogueres, qui correspondent davantage à la St Jean... Les Hogueres de San Joan sont les plus connus.
Las Fallas sont des fêtes avec différentes phases, dont la dernière est de brûler les figures satiriques. C'est la façon qu'ont trouvé les espagnols pour critiquer le pouvoir. Originale !!!
J'espère avoir répondu brièvement Fried.
Merci EmikoLian et Mido ben... dont j'apprécie vos sensibilités respectives... au travers de vos poèmes. Bisous à vous deux.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 272
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0360] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.