Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 311
Invisible : 0
Total : 311
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 12:42:17
Paris: 15 sept 18:42:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ce terrible ennui Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
522 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 19 août à 07:25
Modifié:  20 août à 13:35 par ori
Citer     Aller en bas de page

Et ce terrible ennui, tant omniprésent,
Ombre tout, extérieurement faire semblant,
Intérieurement se retrouver calciné,
Consumé, beau phénix à tout jamais brûlé…

Césurer par des traits de douce lumière,
Césurer par des traits de chaleurs altières !

Ce terrible ennui, fissure dans le temps,
Plonge à l’intérieur, là ce magma brûlant,
Y voit s'y dessiner, à tout jamais gravé,
Une face magnifiquement illuminée.

Césure qui donne une si douce lumière,
Césure de traits de chaleur si altière !

Pourquoi dans ce feu apparaît tant de pâleur,
Qui jamais ne rimera avec la chaleur,
De ce beau corps nu tout entier contre le mien,
De mon torse nu tout entier contre le sien.

Qui césurerait d’un trait de belle lumière,
Qui césurerait d’une chaleur si altière,

Ce cri intérieur, absolu cri continu,
Ce gigantesque cri, à jamais, silencieux,
Ce cri qui broie tout, qui à petit feu, me tue,
Qui s’enfonce au fond de moi, comme un pieu !!

Césurer par des traits de douce lumière,
Césurer par des traits de chaleurs altières !

Trouver la marge pour que, enfin, cette chaleur,
Ne me brûle pas, quelle ne me calcine pas.
Jeux dangereux, avec l’autre, qui me fait peur,
Avancer ou exploser, vraiment ne sais pas !

Reste la césure de cette belle lumière,
Reste la césure de chaleur altière !!!

  Ori
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Quand cesse t'on de naître ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
7 août
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 19 août à 08:41
Modifié:  19 août à 08:44 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Je souhaite à ce cœur criant qu'une aimante main recouvre le pieu qui cisaille, pour toujours dun voile de satin, et enfin lui ôte, doucement. Que cette main puisse remplir la cavité résultante d'une chaleur brûlante toujours nourricière.

  Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 20 août à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Eh bien cher voisin, c'est bien écrit et émouvant.
(je dis voisin car j'habite Taissy)
J'aime beaucoup ce passage
"Pourquoi dans ce feu apparaît tant de pâleur,
Qui jamais ne rimera avec la chaleur,
De ce beau corps nu tout entier contre le mien,
De mon torse nu tout entier contre le sien."

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
522 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 20 août à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Je souhaite à ce cœur criant qu'une aimante main recouvre le pieu qui cisaille, pour toujours dun voile de satin, et enfin lui ôte, doucement. Que cette main puisse remplir la cavité résultante d'une chaleur brûlante toujours nourricière.



Merci Argynne,
Vos retours sont toujours d'une délicatesse et d'une force ou transparait une d'écriture puissante qui ne demande qu'à s'affirmer.
En tout cas suis profondément touché par votre retour et ne vous faites pas de souci, il y a une main apaisante et emplie d'amour sur mon cœur qui me comble… Cela n'empêchera pas que mon regard sur Zoé me pousse à des allégories emplie de mélancolie qui fait le charme et le sel de celle-ci…
Au plaisir de vous lire
Poétiquement vôtre
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
522 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 20 août à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
Eh bien cher voisin, c'est bien écrit et émouvant.
(je dis voisin car j'habite Taissy)
J'aime beaucoup ce passage
"Pourquoi dans ce feu apparaît tant de pâleur,
Qui jamais ne rimera avec la chaleur,
De ce beau corps nu tout entier contre le mien,
De mon torse nu tout entier contre le sien."



Bonjour et merci pour ce retour… Suis charmé d'apprendre que nous sommes voisin et que du coup certainement, nos chemins se soient déjà croisés.
Bonne journée
Amicalement
Philippe

  Ori
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3765 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 20 août à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Un texte joliment composé, triste et émouvant !
Amts - Naej -

  Carpe diem...
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
522 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 20 août à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Naej
Un texte joliment composé, triste et émouvant !
Amts - Naej -



Merci pour ce retour Naej.. Quelques mots simples mais auxquels je suis sensible.
Amicalement
Philippe

  Ori
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1153 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 22 août à 07:13 Citer     Aller en bas de page

Triste, sobre et beau.

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
522 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 22 août à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de NicoNavel
Triste, sobre et beau.



Jolie trinité que ces trois mots que vous avez choisi pour parler de mon poème… Merci
Amicalement
Philippe

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 188
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0294] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.