Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 9
· Poemian
13319 membres inscrits

Montréal: 25 oct 00:56:44
Paris: 25 oct 05:56:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: La grande guerre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 09:24
Modifié:  15 oct à 14:35 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Il y eut les temps d'art des gueules classées (artistes) et l'étendard des gueules cassées (blessés de guerre)

Ton grand-père était sur le "front"
et le mien sur le"pied" d'guerre.

ODE 31 - 17

Une pensée pour la toussaint à nos grands parents

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
5712 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 11:22
Modifié:  15 oct à 11:22 par Y.D
Citer     Aller en bas de page

Tu me fais sourire, pourtant le sujet est sérieux

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16643 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Bonne fêtes ode

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
2991 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ma Petite Cigogne,

Tu as pris quelques jours d'avance, avec raison. Le premier Novembre,Toussaint, étant journée sans plume, belle pensée dédiée à tous nos grands-parents, ceux qui ont vécu la guerre et permets moi de rajouter tous nos défunts.

Merci pour eux !

Ode

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Merci YD, tu as "tranché" pour les jeux de mots j'en conviens, autrement c'est un sujet difficile à repenser surtout pour ces instants de vie pendant ces quatre années.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci de ta présence cher MIDO, triste fête, mais comme chaque année, ça revient.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Merci MAWR, avec un peu d'avance certes, mais j'ai voulu jouer avec les jeux de mots pour enlever un peu de cette tristesse.
Nos défunts ceux des lointaines années et ceux tout proches et qui , chaque jour continuent à vivre en notre coeur.
Même nos animaux ont leur sépulture et nos pensées.
Bisous ODE 31 - 17

  OM
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
735 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 16 oct à 10:48 Citer     Aller en bas de page

Tu sais manier l'humour avec finesse pour évoquer des proches et des évènements qu'il ne faut pas oublier, et sans tomber dans la lourdeur. Bravo petite cigogne, et merci pour cette pensée délicate... Lucie

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 16 oct à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Merci chère LUCIE, des sujets graves à manier avec une pointe d'humour, mais toujours avec respect.
Les jeux de mots ne peuvent nuire quand ils sont bien compris.
Bises amicales LUCIE
Bonne soirée ODE 31 - 17

  OM
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
720 poèmes Liste
15380 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Ton grand-père était sur le "front"
et le mien sur le"pied" d'guerre.


Chère Ode, c'est toujours un plaisir te lire avec ton humour qui "frappe " mais pour bonne cause.
Les différences d'autrefois demeurent et nos vies, sans guerres apparentes, et font lourds nos jours .

Une pensée pleine de gratitude pour nos aimés. Tous !


gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 09:34
Modifié:  17 oct à 13:15 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci chère GALA, oui pour tous nos anciens, les guerres nous ont appris tous ces sacrifices et mon jeu de mot celui là en particulier leur rend hommage.
Bises amicales ODE 31 - 17
Les guerres de nos jours sont des guerres sourdes perverses sournoises et lourdes à affronter.

  OM
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
6862 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 11:52 Citer     Aller en bas de page

En pensant à eux, dont le combat et sa résultante s'éloignent de nous, un peu plus, chaque jour, il ne devrait jamais avoir de mémoire qui flanche comme l'eut si bien chanté Jeanne Moreau, il fut un temps, bien plus tranquille...

Je trouve ça bien d'y revenir, parfois...

Amitiés...

Hubix.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 17 oct à 13:14 Citer     Aller en bas de page

Merci HUBIX, plus tard bien plus tard, nos arrières petits enfants ne penseront pas à eux, je le crains.
Parfois la mémoire se réveille, pas seulement le jour de la Toussaint parce que l'on retrouve une photo ou bien un monument funéraire sur une place...
Respect à ceux qui nous ont donné leur nom et une source de vie.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
1443 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 17 oct à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Ode,
La vie de nos grands-pères était très dure et je trouve que le mien avait "les tripes" pour aller au combat.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23618 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 18 oct à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Merci FLORA, ils n'avaient pas le choix, la guerre des tranchées fut horrible. Difficile à imaginer leur condition de vie.
Ils avaient des tripes comme tu dis, mais ils les laissaient sur le champ de bataille en sautant sur une mine.
Bises amicales ODE 31 - 17
Difficile sujet

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 149
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0349] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.