Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 54
Invisible : 0
Total : 59
· Fried · Andesine · Brin d'harmonie · SHElene
Équipe de gestion
· Lilania
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 12:49:38
Paris: 22 sept 18:49:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Dans un bocal (infection d'une morsure) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Quand cesse t'on de naître ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
7 août
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 8 sept à 05:08
Modifié:  9 sept à 02:05 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

DANS UN BOCAL

Mon cœur est en prison dans un bocal bien trop rond
Il tourne figurine, dans sa boîte à musique.
Chutent les lambeaux de nos liens de coton
et se dresse la barrière entre nos symphoniques.

Mon cœur est prisonnier de son monde qui ne tourne plus rond
quand il avale le refrain de tes cinq mots électriques.
Sa seule évasion sa seule cour de promenade
est ton souvenir beau mais douloureux qui le noie en cascades.

Dans sa cour de récréation il marche sur son temps,
d'avoir aimé si fort est l'amère punition !
Mon coeur voudrait flotter à la surface de ton oubli,
contourner dans sa nage ses bulles d’acidité,
il se saoule d'un gros spleen il va disjoncter !

Qu'on lui donne un spliff pour qu'il ralentisse !
Et arrête de polir son écrin ou qu'il le brise ! qu'il en finisse...

Mon cœur tourne en rond pour un 800m en brasse coulée
ses battements cognent si vite ! sous ses nageoires déchirées.

Du champagne dans l'aquarium et il respire l'air serein
Du champagne dans ses branchies
Sa cellule dans un solarium et il se sent bien.


Le décor de son bocal tu l'as peint d'un ciel azur
mais l'eau viciée n'a de saveur que celle d'une fêlure
où s'engouffrent en parasites tes mots et tes caresses,
le font gonfler de pleurs ! de cris sourds ! de tristesse.
Les orages et les tempêtes, les éclairs rythment sa vitesse
et la seule musique qui pénètre sa matière
est le bruit de la pluie sur les vagues de sa course,
une pluie qui nourrit sa chair.

Mon cœur dans un bocal fêlé et sans fuite
sans filtre pour les courants d’une quête éperdue d'une poursuite,
mon cœur est en chute libre dans une pièce bien trop vide
au fond de son bocal comme une toupie ivre.

Étourdi, fatigué, retrouver l'ancien temps d'une nage apaisée
et l'oubli de ton essence trop de fois caressée
et l'oubli de ta fragrance trop de fois inspirée.
Abattu, vulnérable, amputé de toi qui es son désirable
Coupée à vif par le manque incessant
Il pleure sur le temps de ce vide permanent.

Mon cœur va se noyer de te voir respirer un autre air !
Mais si tu plonges ta main et le vide de son eau,
si tu plonges ta main... et le vide de son eau,
peut-être ira-t-il faire trembler ce qu'il lui reste de bonheur ordinaire,
sur quelques pages d'un récit fantastique d'Allan Poe.

  Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
537 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 8 sept à 18:25
Modifié:  8 sept à 18:26 par ori
Citer     Aller en bas de page

Argynne, très beau poème mais que de mélancolie dans le fond de ce bocal ... Un coté petit prince et sa rose mis sous une cloche de verre...
beau mais triste.
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Quand cesse t'on de naître ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
7 août
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 9 sept à 02:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de ori
Argynne, très beau poème mais que de mélancolie dans le fond de ce bocal ... Un coté petit prince et sa rose mis sous une cloche de verre...
beau mais triste.
Amicalement
Philippe



Ori, pourquoi "mais" ? Je dirais "et triste" ;-) merci pour votre lecture, et votre retour.
Poétiquement vôtre Aphrodite

  Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15609 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 11:41 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
768 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 07:49 Citer     Aller en bas de page

De bien belles images sous vos mots tournoyants Argynne Aphrodite j'aime tout particulièrement :

"Mon cœur est en prison dans un bocal bien trop rond
Il tourne figurine, dans sa boîte à musique."

et

"mon cœur est en chute libre dans une pièce bien trop vide
au fond de son bocal comme une toupie ivre."

Merci de votre partage et au plaisir de vous lire,

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 145
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0258] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.