Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 275
Invisible : 0
Total : 277
· Saint-Ange · samamuse
13289 membres inscrits

Montréal: 21 jan 09:35:28
Paris: 21 jan 15:35:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Pepe. 1... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 23 sept 2019 à 17:19
Modifié:  2 oct 2019 à 19:41 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Y'a que 2 choses d'obligatoires
en vrai ; la mort et les impôts !
ainsi parlait mon cher grand-père
que j'aime toujours du fond d'ses cieux

Oui mon Pepe... aimé grand-père,
tout ç'la te f'rait bien rigoler !
Tu serais fier, à ne pas douter.

Mon cher grand-père que j'aime tant,
qu'a pourtant tant fait suer môman
ma chère maman que j'adore tant.

Toi qui as connu la misère,
mais aussi la prospérité,
jamais renoncé à aimer,
vécu 36 rouge de baisers
pendant la guerre fut prisonnier

Toi qui n'as pas pu voir ta fille
avant ses 5 ans révolus,
liens familiaux bien en guenille,..
qui après guerre hécatombe crue
a bâti une vie à main nue !

Je t'admire et je te respecte,
pour c'que ça compte du fond d'ta tombe...
dont je m'occupe jusqu’à perpette
prières sincères vagabondes...

Je redeviens petite enfant
qui adore tendresse et faconde.
Bon ! Montparnasse, c'est pas le pire
en terme de mauvaise compagnie

Avoir le temps de discuter,
Les histoires croisées s'raconter,
c'est en vrai une nécessité
que les comptables ont oubliée !

 
Muaddid


Certains poèmes s'écrivent les pieds dans l'eau.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2008
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 23 sept 2019 à 17:53
Modifié:  23 sept 2019 à 17:54 par Muaddid
Citer     Aller en bas de page

Rien de plus sûr que la mort et l'impôt. Citation de Georges Bernard Shaw. Serait-il ton pépé ?

Je rigole.

Beau texte.

Désolé. Elle est de Benjamin Franklin.

  C'est du contexte que se vêt le mot.
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 23 sept 2019 à 18:05 Citer     Aller en bas de page

lol non ^^ Mais par contre, du coup, je pense que c'est très probablement l'origine de cette fulgurance de Pepe ! Merci de votre passage Muaddid, et au plaisir,

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1559 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 23 sept 2019 à 19:57 Citer     Aller en bas de page

Miette,
Un bel hommage que vous rendez à votre grand-père dans ce poème que j'aime beaucoup pour sa grande sincérité et cet élan du cœur vers lui qui est presque tangible.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5840 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 24 sept 2019 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

M'a tout l'air d'avoir eu du caractère ce papy-là.

Conté sur un ton léger, cependant touchant.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 6 oct 2019 à 09:22 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos passages Flora Lynn et In poésie Oui, il avait du caractère et oui je l'aime beaucoup

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24062 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 15 juin 2020 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Tu l'aimes beaucoup, c'est bon de parler de lui au présent, car il est là et te souvenir de ce qu'il t'a laissé en héritage, de belles et touchantes images, c'est le sentir encore près de toi.
En retard pour lire ce poème, mais j'ai particulièrement aimé
Bises MIETTE
ODE 31 - 17

  OM
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 15 juin 2020 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Ha bien ode, je pense tjrs à lui présent ! Il est certes mort, mais qd je pense à lui il est vivant ^^je crois qu’on est vivant tant que des vivants pensent à ns....
Bref^^ Merci d’avoir aimé ce poème, moi j.ai adoré aimer mon gd père ^^ tant de souvenirs ❤️

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 449
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0230] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.