Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 53
· naroic · Saint-Ange
13279 membres inscrits

Montréal: 17 jan 08:21:34
Paris: 17 jan 14:21:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Piqûre de rappel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
4556 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 11 jan à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Ne soyez pas piqué si quelqu’un vous a irrité. Même si cela vous démange ne prenez pas la mouche tout de suite. Le taon viendra où vous même vous darderez celui qui vous a asticoté, histoire de lui faire une piqûre de rappel.

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24031 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 11 jan à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour PICHARDIN, mais il y a des insectes qui meurent après avoir laissé leur dard, l'abeille par exemple.
Si c'est un humain file dard dard, car il est peut-être en plus porteur de la rage. Si tu cours un danger, avant d'être piqué, fige toi et reste comme un piquet, sans bouger, l'individu sera décontenancé.
Bises ODE 31 - 17
Si c'est une belle infirmière qui te pique, tu seras pour la piqûre de rappel, j'en suis sûre.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
501 poèmes Liste
10034 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 11 jan à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pierre,

Je vais laisser le taon au temps car, c'est bien connu, qui s'y frotte s'y pique et pique et colle et gramme.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16787 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 11 jan à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Jolie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5871 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 12 jan à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Tu m'as fait rire, c'est le plus important par les temps qui courent

  YD
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 13 jan à 10:35 Citer     Aller en bas de page

Une citation bien menée. Merci Pichardin pour amusant moment. A bientôt !

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
4556 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 14 jan à 02:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
tu m'a piqué au vif avec cette histoire de belle infirmière; c'est sûr que je la rappelle de suite pour le rappel. et même pour plusieurs rappels (au diable l'avarice)

Bonjour Cat,
il faut se méfier du taon qui passe et surtout ça serait trop vache de perdre son taon.

Bonjour Mido,
merci à toi, lecteur fidèle.

Bonjour Yvon,
par les temps qui courent, et par les taons qui volent, l'humour reste une thérapie efficace et ...gratuite.

Bonjour Jean Claude,
merci à toi pour ta sympathique visite.

Amicalement à vous
Pierre

  Pichardin
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
800 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 14 jan à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Ne soyez pas piqué si quelqu’un vous a irrité. Même si cela vous démange ne prenez pas la mouche tout de suite. Le taon viendra où vous même vous darderez celui qui vous a asticoté, histoire de lui faire une piqûre de rappel.



Cher Pichrardin, tu me rappelles un texte que j'avais imaginé en pensant à Raymond Devos

Mesdames messieurs, vous n'allez pas me croire, mais hier je me promenais dans la campagne, je prenais du bon temps lorsque j'ai entendu un bourdonnement...,

Je me suis dis, c'est rien, c'est le temps qui passe. je n'ai pas plus prêter attention, ne voulant pas perdre mon temps,
mais là oh stupeur ! J'ai entendu une petite voix qui me disait :

- Vous voilà bien sot pour ne pas croire que le taon ne peut pas s'arrêter. Il était la posé sur mon épaule, sur l'instant jai été piqué au vif

J'avoue que j'en suis tombé le cul par terre, il m'a aussitôt rassuré en me disant, c'est normal le taon t'accule...

- Il a ajouté il y un taon pour chaque chose et chaque chose en son taon.

Je lui ai dit vous m'intéressez j'espère que l'on va pouvoir se revoir de temps en taon.

  Jean-Yves
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
4556 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Avant-hier à 00:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JYL,
Raymond Devos, notre maître en la matière, ton texte est bien dans l'esprit de ses textes.
Je me suis bien régalé en lisant le tien. Bravo !
Amicalement
Pierre

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 131
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.