Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 409
Invisible : 0
Total : 412
· samamuse · ode3117 · Lunastrelle
13375 membres inscrits

Montréal: 4 juil 04:49:55
Paris: 4 juil 10:49:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Fan fiction Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 7 jan à 09:54
Modifié:  9 jan à 02:31 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Tu es le délicieux objet de mes désirs,
Tu es le capricieux sujet de mes délires...

Cette phrase me trotte dans la tête
comme une petite chansonnette
dont je s'rais tombée raide en amour
et qui m'obséderait tout le jour

Parfois au milieu d'un autre truc
mon cœur arrête de respirer :
en évidence tu es planté
au beau milieu de mes pensées

Tu te tapes direct l'incruste
dans mon cerveau de p'tit moineau
Je lâche la bride à grand galop
t'allumes en moi des braseros

Comme tu me troubles mon désiré !
Ho Moi je voudrais tant te voir
Tes lèvres au dessin si parfait,
gonflées, pulpeuses, porteuses d'espoir
Car tu sais en toi tout me charme
même tes yeux de comédiens
à force d’habiller tes âmes.
De te voir ! Faut que je trouve moyen...

Comme tu me troubles mon désiré !
Moi, je voudrais tant te parler,
On se racontera nos histoires,
exubérance et soleils noirs,
On se parlera d'nos imparfaits,
qui sans cesse se modifient
De ceux qui s’ennuient et oublient
de ceux qui éructent et puis meurent.
Te parler ! Faut que je trouve moyen...

Comme tu me troubles mon désiré !
Moi, je voudrais tant te toucher.
J’ai tout de suite su ma faiblesse
Mélange de force et de souplesse
de grâce non dénuée de vigueur,
tu es si félin que j’en meurs.
J’invoque, sous habits superflus
l’hypnotique cambrure de tes reins.
Te toucher ! Faut que je trouve moyen...

Je suis en manque de toi, et tu combles ma vie.
Mais le pire de tout ça c'est que tu l'sais même pas.
il fait si beau dehors, et moi je pense à toi
à nous, à te rejoindre, à n'importe quel prix

Le vent dans les rideaux s'engouffre par moment
et le très fin voilage gonfle démesurément
il respire, il s'envole, pris dans les courants d'air
et invite au voyage réel ou imaginaire...

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4669 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 8 jan à 04:54
Modifié:  8 jan à 04:55 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,

Le désir ne serait-il pas cette poursuite sans fin du plaisir pour mettre fin à la souffrance liée au manque ? C'est aussi une rêverie illimité qui nous préserve de l'ennui et nous entraîne à nous dépasser. Tout cela dit en poésie est manifestement plus séduisant.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1010 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 8 jan à 18:55
Modifié:  8 jan à 18:56 par ori
Citer     Aller en bas de page

Citation de Miette

Le vent dans les rideaux s'engouffre par moment
et le très fin voilage gonfle démesurément
il respire, il s'envole, prit dans les courants d'air
et invite au voyage réel ou imaginaire...



Bonjour Miette,
Ce dernier quatrain en conclusion m'a transporté, m'a fait imaginer cette femme devant cette fenêtre, la voilure l'emmène dans de fantasmagorique paysage, sur une mer d'imaginaire ou sur le pont inlassablement elle chantonne sa ritournelle:
Tu es le délicieux objet de mes désirs,
Tu es le capricieux sujet de mes délires…
Amicalement
Philippe

  Ori
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 10 jan à 16:37
Modifié:  10 jan à 17:37 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Merci J-Louis et ori
En fait pour être tout à fait franche, le texte qui a servi de squelette à ce poème est un écrit qui a plus de 10 ans, à l'occasion de la fréquentation d'un forum de groupies ! looooollll
Merci et au plaisir

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1397 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 11 jan à 17:06 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème sur le désir, j'en imagine la scène....
Merci,

Cordialement
Robert



"Il ne t'est jamais donné un désir sans que te soit donné le pouvoir de le rendre réalité." R. BACK.

  alweg
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
4223 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 14 jan à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Que serait la vie sans sa part de rêve ?
Sans doute l'objet de cette adulation n'en est qu'un joli de plus, mais ... c'est si bon de temps en temps de quitter terre.


Myo

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1270 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 30 jan à 21:22 Citer     Aller en bas de page

Miette,
Un poème très émouvant qui nous fait ressentir avec vous le manque de cette personne tant désirée.Je souhaite que votre rêve devienne réalité.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 21 févr à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Joli poème, parfois le fantasme est beau car il est fantasme.

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 380
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0321] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.