Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 691
Invisible : 0
Total : 691
13162 membres inscrits

Montréal: 29 févr 08:32:34
Paris: 29 févr 14:32:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Régime sans sel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11870 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 24 jan à 15:21 Citer     Aller en bas de page

REGIME SANS SEL

J’avais goûté le sel -et je l’avais aimé-,
Qui perlait sur sa peau les soirs de connivence.
Mais j’ignorais alors comme il me manquerait
Quand, la mer retirée, ne reste que l’absence.

Comme une plage vide à l’orée de l’hiver
Ma bouche désœuvrée cherche à se souvenir
Du piquant de nos jours quand nous jouions, hier,
A des jeux de vilains quérant quelques plaisirs.

Mon regard porte loin : il n’y a plus de sel
Que sur les galets blancs. Entre mes cils aussi…
Les restes d’une larme qui ne sera pas celle
D’une femme blessée : vous savez, j’ai grandi…

  ISABELLE
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
906 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
29 février
  Publié: 24 jan à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, Isabelle, un beau poème sensible et touchant comme tu sais les écrire. Le temps nous aguerrit, à force de prendre du plomb dans l’aile on résiste mieux à la douleur. On tourne la page, pour une autre histoire. Amicalement, Georges.
P.S. Merci pour ta constante bienveillance sur les commentaires que tu adresses à chacun.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
28 février
  Publié: 24 jan à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Maschoune
Ta poésie au parfum d'iode est si fine.
Utilise les petits galets blancs pour retrouver ton chemin!

  SHElene
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
29 février
  Publié: 24 jan à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Jolie poésie, à l'écriture délicate et soignée, teintée d'une belle sensibilité. Le temps qui passe sèche les larmes et atténue la peine mais pas toujours le manque, et puis un jour, même si on cherche encore un peu le goût d'un souvenir marquant, on passe à autre chose... Le sel donne du piquant à tes vers tout en préservant leur douceur, j'aime beaucoup... Lucie

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22266 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 février
  Publié: 24 jan à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Très belle poésie, malgré son côté saumâtre.
Le sel permet de garder le meilleur.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
571 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
28 février
  Publié: 24 jan à 16:58
Modifié:  24 jan à 17:23 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Ce poème, le regret de l'instant de se souvenir... mais sans la tristesse au quotidien qui comble et empêche de vivre... il m'interpelle entre " Entre mes cils aussi…" et "une larme qui ne sera pas celle
d’une femme blessée" car c'est raconter l'instant fugitif de l'emotion qui ne donne pourtant pas envie de regoûter ce sel...

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14964 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 février
  Publié: 24 jan à 17:08 Citer     Aller en bas de page



Ce beau poème a le sel du réel et la douceur d' un esprit qui a gagné la serenité.
J'aime !
Amicalement
Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
130 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
28 février
  Publié: 25 jan à 00:12 Citer     Aller en bas de page

Le sel de la vie en D peau !! De belles images mélancoliques

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
9003 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 février
  Publié: 25 jan à 01:25
Modifié:  25 jan à 01:25 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isa,

En voilà un beau poème plein de tristesse et de force à la fois. Bravo pour cet effet. Les larmes sont salées, les rires plus sucrés.

Cath

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1855 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
28 février
  Publié: 25 jan à 04:46 Citer     Aller en bas de page

C'est toujours agréable de te lire, merci pour ce partage
Amitiés

  Critiques acceptées
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11870 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 25 jan à 05:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
Bonsoir, Isabelle, un beau poème sensible et touchant comme tu sais les écrire. Le temps nous aguerrit, à force de prendre du plomb dans l’aile on résiste mieux à la douleur. On tourne la page, pour une autre histoire. Amicalement, Georges.
P.S. Merci pour ta constante bienveillance sur les commentaires que tu adresses à chacun.



Georges, c'est moi qui te remercie pour ta compréhension et tes mots justes !
Amicales pensées !

Citation de SHElene
Bonsoir Maschoune
Ta poésie au parfum d'iode est si fine.
Utilise les petits galets blancs pour retrouver ton chemin!



Merci SHElene, j'apprécie ton côté "pragmatique"

Au plaisir

Citation de Lucie Granville
Jolie poésie, à l'écriture délicate et soignée, teintée d'une belle sensibilité. Le temps qui passe sèche les larmes et atténue la peine mais pas toujours le manque, et puis un jour, même si on cherche encore un peu le goût d'un souvenir marquant, on passe à autre chose... Le sel donne du piquant à tes vers tout en préservant leur douceur, j'aime beaucoup... Lucie



Je te remercie Lucie d'avoir laissé ton ressenti ici et d'avoir saisi le sens de ce "régime sans sel"

Amicales pensées vers toi !

Citation de Aude Doiderose
Très belle poésie, malgré son côté saumâtre.
Le sel permet de garder le meilleur.



Aude Doiderose, j'apprécie toujours ton humour !

Merci à toi d'être passée

  ISABELLE
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11870 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 25 jan à 05:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Ce poème, le regret de l'instant de se souvenir... mais sans la tristesse au quotidien qui comble et empêche de vivre... il m'interpelle entre " Entre mes cils aussi…" et "une larme qui ne sera pas celle
d’une femme blessée" car c'est raconter l'instant fugitif de l'emotion qui ne donne pourtant pas envie de regoûter ce sel...



Merci à toi Argynne Aphrodite pour tes mots laissés sous les miens !
Amicales pensées

Citation de Galatea belga
Ce beau poème a le sel du réel et la douceur d' un esprit qui a gagné la serenité.
J'aime !
Amicalement
Lilia



Merci d'aimer Lilia, merci pour tes mots !
Au plaisir de te lire

Citation de Errant
Le sel de la vie en D peau !! De belles images mélancoliques



Merci pour ton esprit Errant

Au plaisir de te lire !

Citation de Catwoman
Bonjour Isa,

En voilà un beau poème plein de tristesse et de force à la fois. Bravo pour cet effet. Les larmes sont salées, les rires plus sucrés.

Cath



J'aime rire Cat, et heureusement : le rire est addictif, comme le sucre !

Merci à toi d'être passée.
Au plaisir

Citation de Xenia
C'est toujours agréable de te lire, merci pour ce partage
Amitiés



Impression partagée, Xenia !
Merci à toi d'être passée ici

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
292 poèmes Liste
5295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 25 jan à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Je devine un amour de vacances, un amour qui s'oublie quand il faut reprendre le collier quotidien. mais pour toi il est resté gravé dans ton coeur…

Amitiés

Yvon

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11870 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 25 jan à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Je devine un amour de vacances, un amour qui s'oublie quand il faut reprendre le collier quotidien. mais pour toi il est resté gravé dans ton coeur…

Amitiés

Yvon



Merci de ton passage Yvon, l'interprétation que le lecteur se fait d'un poème n'appartient qu'à lui...

Amicales pensées

  ISABELLE
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
29 février
  Publié: 25 jan à 11:03 Citer     Aller en bas de page


Poème très plébiscité et j'en connais la raison car il est écrit avec le coeur et l'ombre d'un Amour.
Reste que le sel sur une blessure ne lui permet pas de cicactriser.
Là, toutefois, la cicatrice est belle.
Merci Maschoune.

Adria

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16028 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 février
  Publié: 25 jan à 11:16 Citer     Aller en bas de page

une tres belle sensibilite
touchante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4278 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 février
  Publié: 25 jan à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Isabelle,

Très beau, vraiment; le passé affleure sans cesse un présent le plus vivace. C'est une nostalgie sans angoisse. De beaux alexandrins romantiques.
(légère restriction sur le titre…)

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 25 jan à 17:02 Citer     Aller en bas de page

L'élégance de l'écriture, la finesse des mots, les sentiments, c'est tout ce qui te caractérise.
J'aime beaucoup

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11870 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 26 jan à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonsoir Isabelle,

Très beau, vraiment; le passé affleure sans cesse un présent le plus vivace. C'est une nostalgie sans angoisse. De beaux alexandrins romantiques.
(légère restriction sur le titre…)

Amitiés
jlouis



Merci tout plein Jean-Louis ! Je ne doute jamais de la qualité de tes commentaires et je te remercie pour ton objection par rapport au titre !

"une nostalgie sans angoisse" = tu as tout à fait saisi l'ambiance du poème

Amicales pensées vers toi !

Citation de Adria d'Orances
Poème très plébiscité et j'en connais la raison car il est écrit avec le coeur et l'ombre d'un Amour.
Reste que le sel sur une blessure ne lui permet pas de cicactriser.
Là, toutefois, la cicatrice est belle.
Merci Maschoune.

Adria



Merci Adria de ton expertise sous mes mots


Citation de mido ben
une tres belle sensibilite
touchante lecture



Mido ben, c'est moi qui te remercie d'avoir été touché !

Citation de Cidnos
L'élégance de l'écriture, la finesse des mots, les sentiments, c'est tout ce qui te caractérise.
J'aime beaucoup



Tu me gâtes, Christophe, et pour cela : merci !

Amicales pensées vers toi

  ISABELLE
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
125 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
29 février
  Publié: 27 jan à 06:26 Citer     Aller en bas de page

"Vous savez, j'ai aimé". J'ai aimé ce poème, la douce mélancolie de ses parfaits alexandrins, le goût de sel un peu sucré des mots, des rimes, des images. C'est comme un slow qu'on danse
seul(e) avec le doux souvenir du manque. Vraiment "vous savez, j'ai aimé" !
Filiquier

  TF
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11870 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 février
  Publié: 27 jan à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Filiquier
"Vous savez, j'ai aimé". J'ai aimé ce poème, la douce mélancolie de ses parfaits alexandrins, le goût de sel un peu sucré des mots, des rimes, des images. C'est comme un slow qu'on danse
seul(e) avec le doux souvenir du manque. Vraiment "vous savez, j'ai aimé" !
Filiquier



Merci tout plein Filiquier pour ce commentaire très... agréable

  ISABELLE
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 300
Réponses: 28
Réponses uniques: 20
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0980] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.