Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 1333
Invisible : 0
Total : 1335
· guy Olivié · ami_des_vers
13203 membres inscrits

Montréal: 28 jan 03:02:32
Paris: 28 jan 09:02:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'oiseau, la fleur et l'escargot Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1053 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 19 févr 2020 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

L'oiseau, la fleur et l'escargot


L'oiseau est de sortie dans son ciré jaune,
Picorant les graines d'un gazon en grève,
D'une pelouse roussie, d'un été qui crève,
Remballant la gêne que la pluie nous donne.

L'escargot musarde, trimbalant sa maison,
Dans de petits ruisseaux abreuvant des flaques,
Le long de cascades que la bruine attaque,
En coulant les bateaux du temps qui perd raison.

Et nos fleurs mielleuses, aguichant les bourdons.
Elles ont quitté leur vie dans l'allée du chagrin,
Devenant heureuses, parcourant un chemin
Où se tiennent les amis, où revit le pardon.

L'oiseau est de sortie, sans son ciré jaune.
Il a rempli son sac des sourires d'un été,
Balayant ses soucis, implorant la beauté
De pâturages en vrac que l'amour embaume.

L'escargot se réjouit, ses cheveux sont mouillés.
Et ses yeux scintillent, savourant son bonheur.
Dans l'amer de la pluie, il a trouvé sa fleur.
Dans des yeux qui brillent, il apprend à aimer.




  ODH MAD
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
836 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 19 févr 2020 à 17:22
Modifié:  19 févr 2020 à 17:57 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Mêler si étroitement la nature et l'amour, comme ce poème est joyeux et doux ! Merci
(Je me demande... mais qui est l'oiseau? )
Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
501 poèmes Liste
10057 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 20 févr 2020 à 01:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Olivier,
J'aime assez cette fable très rythmée.

Catherine

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
332 poèmes Liste
2833 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 20 févr 2020 à 01:45 Citer     Aller en bas de page

La trainée de l'escargot s'envoler avec l'oiseau, Lire tes mots aux pétales aérées ...

Rafraîchissante poésie aux éclats de lumières !


Merci Coldasice


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars 2020
  Publié: 20 févr 2020 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup la douceur de ces mots et l'originalité de l'approche.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16809 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 20 févr 2020 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

tres doux poeme

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
9822 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 24 févr 2020 à 04:28 Citer     Aller en bas de page

où l'oiseau l'Ésope,
l'escargot cherche "la fontaine"
et la fleur, laisse ton texte à penser.
oui c'est

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
9822 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 4 août 2020 à 03:30 Citer     Aller en bas de page

merci COLDASICE ou OLIVIER si cela est permit.
ici MUSE aurait aimé donner des personnalités à;
l'oiseau, l'autochtone breton.
la fleur, la nature qui espère être encore visible pour les suivants.
l'escargot, le touriste caravanier.
en 12 syllabes avec césures, en 4+4+3+3+2,
cela seulement en MP sur demande, à travers le 5760-00,
sinon comme pour beaucoup de mes tentatives, cette offrande serait en invisibilité.
serait-ce un début de ton espoir pour mettre en palabre ton texte ?
des 5 en 1, plus particulièrement MUSE.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 478
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0240] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.