Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 25
· guy Olivié · Lapoètesse · Chrys Freux
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 06:45:19
Paris: 19 nov 12:45:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Lettre à l'amie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 4 nov à 10:20
Modifié:  4 nov à 12:08 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page





Je vais mourir ce soir ou peut-être demain
D’avoir brûlé mes ans dans le feu de la peur
Sans cesse accumulée, nourrie de mes erreurs...
Je vais mourir peut-être et il n’en saura rien.

J’aurais voulu tu vois, le rêver fort encore
Étendue près de lui, oublier mes tourments
Que de tous mes amis il reste le plus grand,
J’aurais voulu je crois, redécouvrir son corps.

Aujourd’hui j’ai si peur de ne plus être femme
Que j’erre et je me perds dans des mondes trop flous
Où de baise en affronts je détruis tout de nous...
Aujourd’hui je suis vide et j’ai perdu ma flamme.

Je voudrais m’enivrer une dernière fois
De rhum et de vin blanc, rire sans retenue
Marcher dans la vapeur et me promener nue
Et je voudrais toujours en l’amour, avoir foi.

Promets-moi si un jour je ne peux plus le faire
De lui dire combien je l’ai aimé avant
Qu’il était, tu le sais, beaucoup plus qu’un amant
Promets-moi s’il te plaît de ne pas t’y soustraire.

Tu es mon évidence, une précieuse amie
Si éloignée de moi et pourtant si semblable
Que tu sauras je sais, comprendre l’impensable...
Tu es l’aube nouvelle et moi, je suis la nuit.



Ecoute : Gracias a la vida par Mercedes Sosa

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
3811 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 4 nov à 10:31
Modifié:  4 nov à 12:04 par ODIN
Citer     Aller en bas de page

C'est émotionnelle comme une aile: l'amie née

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
718 poèmes Liste
21361 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 4 nov à 13:14 Citer     Aller en bas de page

Ce texte est triste et il me touche. Aucune amie vraie se se soustrairait au devoir de porter ce tendre et poignant message.
Cependant, si j'étais cette amie je te botterai joyeusement le postérieur et je te dirai : "Tu mourras, bien sûr et moi aussi (peut être même avant, pour reconnaître le terrain) mais pas avant de m'avoir accompagnée aux thés dansants ou dans les boîtes à salsa pour mémères à cheveux mauves, car y aller toute seule avec ma robe Daxon, je m'y refuse absolument !"

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
3044 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 4 nov à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Jicé

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
21116 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 4 nov à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Des mots extrêmement touchants, la chanson est toute indiquée pour cette lecture.
La confiance à une amie, c'est aussi croire au partage de ta souffrance.
Ce poème me parle un peu.
C'est merveilleusement confié et écrit
Bises ADAMANTINE
ODE 31 - 17

  OM
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1005 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 5 nov à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Cette évocation, de mèche en chant d'Elle, brûle un douloureux hommage à la Vie, un message à l'Amie, confession -possession d'angoisse fébrile...
D'Amour en Amitié, le passage est étroit !

  M@rs
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10146 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 5 nov à 02:21 Citer     Aller en bas de page

"Tu es mon évidence, une précieuse amie
Si éloignée de moi et pourtant si semblable
Que tu sauras je sais, comprendre l’impensable...
Tu es l’aube nouvelle et moi, je suis la nuit."


C'est tellement poignant ... ç'en est presque une déclaration d'amour !

Merci à toi

  ISABELLE
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 5 nov à 05:38
Modifié:  5 nov à 05:39 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
C'est émotionnelle comme une aile: l'amie née



Il y a un peu de cela en effet.


Citation de Aude Doiderose
Ce texte est triste et il me touche. Aucune amie vraie se se soustrairait au devoir de porter ce tendre et poignant message.
Cependant, si j'étais cette amie je te botterai joyeusement le postérieur et je te dirai : "Tu mourras, bien sûr et moi aussi (peut être même avant, pour reconnaître le terrain) mais pas avant de m'avoir accompagnée aux thés dansants ou dans les boîtes à salsa pour mémères à cheveux mauves, car y aller toute seule avec ma robe Daxon, je m'y refuse absolument !"



Et je t'écouterais sans doute ; j'aime bien la salsa.
"L'amitié est la source de nos joies, et dissipe les peines de la vie."
William de Britaine




Citation de Drôle d'oiseau
Jicé



Merci

Citation de ode3117
Des mots extrêmement touchants, la chanson est toute indiquée pour cette lecture.
La confiance à une amie, c'est aussi croire au partage de ta souffrance.
Ce poème me parle un peu.
C'est merveilleusement confié et écrit
Bises ADAMANTINE
ODE 31 - 17



Cette chanson est l'une de mes préférées ; de celles que j'écoute pendant mes moments de saudade. Merci Ode pour ton passage.


Citation de M@rselO
Cette évocation, de mèche en chant d'Elle, brûle un douloureux hommage à la Vie, un message à l'Amie, confession -possession d'angoisse fébrile...
D'Amour en Amitié, le passage est étroit !



" L'amitié, lorsqu'elle est bien sentie, est de toutes les jouissances du cœur la plus précieuse et la plus délicate. C'est une aimable sympathie qui nous porte l'un vers l'autre par une pente douce et naturelle (...) exempte des chagrins de l'amour (...). Elle est la compagne de l'innocence, l'appui de la raison, le soutien de la vie et le premier aliment du cœur. Le lait ranime un corps épuisé ; l'amitié seule ranime un cœur languissant".
Citation de Charles-Albert Demoustier


Il y a des mots qui ont besoin d'être écrits pour être exorcisés.


Citation de Maschoune
"Tu es mon évidence, une précieuse amie
Si éloignée de moi et pourtant si semblable
Que tu sauras je sais, comprendre l’impensable...
Tu es l’aube nouvelle et moi, je suis la nuit."


C'est tellement poignant ... ç'en est presque une déclaration d'amour !

Merci à toi



Il y de grandes différences entre l'amitié et l'amour

L'amitié est une estime mutuelle, l'accord parfait de deux sensibilités.
Citation de André Maurois

L'accord n'est pas toujours parfait dans un couple, malgré tout l'amour du monde.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Samira DE Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 5 nov à 11:12 Citer     Aller en bas de page

On ne sort pas tout à fait indemne d'une pareille lecture...

J'ai l'impression d'un adieu...

C'est magnifiquement écrit...



Poétiquement,

La Sanctuaire.

  ]La Sanctuaire[
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Samira DE
On ne sort pas tout à fait indemne d'une pareille lecture...

J'ai l'impression d'un adieu...

C'est magnifiquement écrit...



Poétiquement,

La Sanctuaire.


C'est un adieu à un pan de la vie.
Merci La Sanctuaire

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
2430 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 7 nov à 05:14 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte.
Je ne connais rien de plus beau que l'amitié fidèle, qui ne juge pas, qui comprend sans mots... L'avoir est un pur bonheur.

Tu as une robe Daxon toi ?

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 8 nov à 22:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Très beau texte.
Je ne connais rien de plus beau que l'amitié fidèle, qui ne juge pas, qui comprend sans mots... L'avoir est un pur bonheur.

Tu as une robe Daxon toi ?

Bizzz JB



Mon cher ami, Aude a une garde-robes de chez Daxon très fournie (avec un stock de blouses à faire pâlir les envieux). Pour ma part, je me contente de faire les boutiques...
J'ai quelques amis fidèles et ils me sont précieux.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
3074 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 9 nov à 02:14
Modifié:  9 nov à 02:17 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Tous ces mots là ne mourront jamais, comme l'Amitié vraie et j"aime car c'est du pur, du fort et du beau !
Qt à toi, le Ciel peut attendre ; -)...("Heaven can wait")....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 9 nov à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
Tous ces mots là ne mourront jamais, comme l'Amitié vraie et j"aime car c'est du pur, du fort et du beau !
Qt à toi, le Ciel peut attendre ; -)...("Heaven can wait")....



J'espère sincèrement que le ciel m'attendra.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 217
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0437] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.