Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13411 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:14:39
Paris: 22 sept 06:14:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A mon petit boulanger Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23455 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 14 sept à 04:28 Citer     Aller en bas de page

Vingt ans en 2020, bon anniversaire LUCAS, malgré une année difficile, ton sourire est une fête.
Continue à faire du bon pain, des croissants, des pains au chocolat, des chocolatines comme il disent ici.
Je te fais de grosses bises.
Mamie
ODE 31 - 17

  OM
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1029 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 14 sept à 06:32 Citer     Aller en bas de page


Chère Ode,

Sans oublier, bien sur, les chaussons aux pommes.

Bises d'adieu.
JMJ

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
291 poèmes Liste
9683 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 14 sept à 08:24 Citer     Aller en bas de page

merci MAMY, pour ce cher LUCAS.
a-t-il de la brioche, à quotidiennement être dans le pétrin ?
est-il une bonne pâte enfarinée ?
et toi JMJ pourquoi Bises d'adieu ?
je suis en yoyo en ce moment.
à bientôt à vous deux.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23455 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 14 sept à 08:53
Modifié:  14 sept à 12:23 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN-MARIE, bien sûr qu'il fait des chaussons aux pommes et bien d'autres gâteaux aussi.
Le prochain chausson que je mangerai je penserai à toi.
Que veut dire cet adieu?
Je dois poursuivre ma lecture sur tes écrits si riches et passionnants, je viens d'être malade c'est la raison pour laquelle je ne suis pas allée lire les poèmes pendant une semaine.
Bises JEAN-MARIE
ODE 31 - 17

Merci SAM,
Mon petit LUCAS, c'est une bonne pâte et il est long comme une ficelle, mais il est chou et c'est de la crème.
Moi aussi je m'inquiète pour JEAN-MARIE;
Bises prends soin de toi.
ODE 31 - 17

  OM
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1029 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 15 sept à 06:07 Citer     Aller en bas de page



Ma chère Ode,

ne vous inquiétez pas ! Tout va pour le mieux. Juste un coup de grisou dans les mines de mon coeur.

Bises.

JMJ

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2919 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 15 sept à 07:18
Modifié:  15 sept à 12:38 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Ma Petite Cigogne !

Outre ce si gentil hommage rendu à ton petit boulanger, que je soupçonne de te gâter par quelques chouquettes ou autre friandises parfois... Je plaisante, car la plus belle récompense est son sourire et sa gentillesse ! , je rebondis sur le commentaire de JMJ car lui... imagine te parle des mines de son cœur, pas les moulins... mais c'est très beau ! Ravie du changement de cap !

Ode, je vous embrasse bien fort à tous y compris le petit boulanger !

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
1198 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 15 sept à 07:43 Citer     Aller en bas de page

C'est tout mignon

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23455 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 15 sept à 09:32 Citer     Aller en bas de page

Merci MAWR, que oui, les chouquettes sont délicieuses. en pain ce petit boulanger de mon coeur a réalisé un bonhomme, et un poisson, récemment, chef d'oeuvre que je conserve fièrement.
Il est génial.
En ce qui concerne notre JMH, on va essayer d'étayer les parois de son coeur pour les consolider. Les coups de grisou, il ne faut plus qu'il y pense. Mais c'est une bien jolie expression.
Merci MAWR pour les bisous.

Merci CHLAMYS, vingt ans, c'est dit-on le bel âge...gardons l'espoir qu'ils puissent tous le vivre du mieux possible.
Bises ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16578 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 15 sept à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Une très belle intention
digne d'une grande dame

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23455 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 15 sept à 14:17 Citer     Aller en bas de page

MIDO que tu es gentil, une mamie surtout qui aime avant tout et qui fait tout pour offrir tout ce qu'elle peut donner dans la mesure du possible. Mon coeur n'est pas assez grand.
Bises MIDO
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 144
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0283] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.