Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
· FeudB
Équipe de gestion
· Adamantine
13319 membres inscrits

Montréal: 25 oct 01:30:05
Paris: 25 oct 06:30:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Une espérance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
1921 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 03:42
Modifié:  6 oct à 20:42 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

J’ai tant marché avec les heures
Aux sentiers des parcimonies,
Je sais les pleurs d’un crève cœur
Au chant moqueur d’une ironie.

Je voudrais tant être la mire
De ton regard d’homme lointain
Et puis rougir pour un délire
Venant surgir en clandestin.

Vois, je suis là vers un passage
Les yeux fixés sur un répit,
Un orage brouille la page
D'un vieux naufrage qui m'épie.

Dans la douceur d’une écriture
J’ai écrit une plaidoirie
Où j’assure dans un murmure
La démesure d’un pari.

Pour mon pouvoir à t'émouvoir
J'ai fait pleuvoir des traits d'audace
Et maintenant que j'ai l'espoir,
Me vient la peur que tout s'efface.

  Critiques acceptées
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
275 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 05:30
Modifié:  2 oct à 06:28 par monthery
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xenia, j'a trouvé ton poème très musical, bien en rapport avec cette nostalgie et l'espoir d'éveiller le désir. En même la crainte que cela se réalise avec le risque d'une déception,

m.

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 2 oct à 07:00 Citer     Aller en bas de page

Dans la douceur d’une écriture
J’ai écris une plaidoirie
Où j’assure dans un murmure
La démesure d’un pari.


J'avoue m'attarder souvent à ton univers poétique, ce "sentier de parcimonies" !...


Salutations

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1307 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xenia

Une présence trop rare sur ce site, à mon goût. Chaque poésie est une découverte enchanteresse et l’assurance d’un travail soigné. Celle-ci n’échappe pas à la règle. Ce poème d’une touchante intimité est empreint de douce humilité. Comme une tendre déclaration que la narratrice n’ose pas encore murmurer à l’oreille de l’être aimé. Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12547 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Te lire est toujours un plaisir …

Tu te fais trop rare sur ces pages Xenia

Merci pour ce moment !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16643 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 12:20 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
103 commentaires
Membre depuis
21 août
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Oh que j'aime ce poème trait, flèche plongeant des hauts heurts du tant, ce lourd héritage et ses ravages et puis ce qui ne se dit pas comme ce doigts vers la lune, ce premier pas, et les roses intrépides qui montent leur parfum de jouvence aux joues..

Plaisir subtil s'il en est..

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1457 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 2 oct à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Très beau!

Amitiés
Rose-Amélie

  🌷
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
1597 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 2 oct à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Oui mais les traits d'audace laissent des traces, que rien n'effacent.
J'aime la délicatesse de tes mots. Merci Xenia.

  SHElene
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
2991 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 2 oct à 14:54 Citer     Aller en bas de page

Xenia,

Bien d'accord avec tous les commentaires précédents. Tes écrits nous procurent toujours de magnifiques instants de lecture...rares mais tant appréciés !

Merci pour ce doux partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
692 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 6 oct à 12:05
Modifié:  6 oct à 12:08 par doux18
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xenia,

Je trouve ton poème superbe, innervé d'images originales et qui semblent couler de source tout à la fois... Je le mets de côté

Merci pour ce partage,

Pierre-Emmanuel

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
9721 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 7 oct à 01:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'aime le rythme de ton texte.
Ne pas baisser les bras si proche du but 🙋‍♀️

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
1921 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 9 oct à 04:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous, merci pour vos retours plus qu'encourageants, cela me touche,
Amitiés

  Critiques acceptées
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
1443 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 13 oct à 20:07 Citer     Aller en bas de page

Xenia,
Un superbe poème qui exprime d'une façon originale, la difficile conquête de l'être aimée.J'aime tout particulièrement la dernière strophe et ses deux derniers vers qui sont en opposition.Les images elles aussi sont bien choisies contribuent à la beauté de l'ensemble.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
1921 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 oct à 04:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Flora pour ce passage apprécié sous mes lignes
Amitiés

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 276
Réponses: 14
Réponses uniques: 13
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0322] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.