Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 32
· Magnouac
13017 membres inscrits

Montréal: 19 oct 07:38:02
Paris: 19 oct 13:38:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: L'Or des Fous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Moatoi


Cherche encore, Tant que brûlera ta flamme, Le paradis qui dort, Dans les secrets de ton âme.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
454 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2003
Dernière connexion
19 juillet 2006
  Publié: 8 août 2003 à 07:06
Modifié:  9 août 2003 à 03:21 par Moatoi
Citer     Aller en bas de page

Dans les pays où l'on trouve de l'or, on découvre aussi un minerai sans valeur, qui ressemble tant à l'or que les mineurs inexpérimentés s'y laissent prendre.
C'est ce qu'on appelle "l'or des fous" et bien des jeunes prospecteurs ont perdu beaucoup de temps et de peine avant de découvrir qu'ils avaient été trompés par cette ressemblance trompeuse.
Les vieux mineurs disaient aux nouveaux venus:
"Quand vous croirez avoir trouvé l'or, ce sera probablement une erreur, mais quand vous en trouverez pour de bon, vous en serez sûr !"
Ainsi en est-il pour les explorateurs de cette chaîne de montagnes que nous nommons la vie.
"L'or des fous" y abonde sous bien des formes, mais quand on y rencontre l'or lui-même, aucun doute ne subsiste plus dans l'esprit. L'or véritable vous donnera un sentiment de paix et d'équilibre que rien, appartenant à ce monde, ne peut vous dispenser. Il vous donnera le sens de la liberté, de la puissance,car vous ne serez plus esclave de ce qui est matériel et fugitif. Vous serez affranchi des notions tyranniques que vous avez sur le temps et l'espace.
"L'or des fous" prend généralement la forme de richesses matérielles, de prédominances sociales, de domination, de plaisirs physiques, etc,etc ...
L'or véritable est le sentiment suprème en nous, c'est l'objet de cette vie, le but vers lequel nous devons tendre.

Moatoi

  "Merveilleuse, Originale, Adorable, Tendre, On ne peut que l'adorer, Irresistible" (MERCI à Toi Michel, Merci Infiniment)
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 12 août 2003 à 21:16 Citer     Aller en bas de page

ben moi...
dis le à personne...

mais je connais du monde en or !!!!!



papemich

  http://papemich.free.fr/
Moatoi


Cherche encore, Tant que brûlera ta flamme, Le paradis qui dort, Dans les secrets de ton âme.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
454 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2003
Dernière connexion
19 juillet 2006
  Publié: 14 août 2003 à 13:26 Citer     Aller en bas de page



Oh oui !!! Et moi aussi !
Et ma plus grande richesse, s'il en est une, c'est mes trois enfants.

  "Merveilleuse, Originale, Adorable, Tendre, On ne peut que l'adorer, Irresistible" (MERCI à Toi Michel, Merci Infiniment)
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
17351 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 26 déc 2007 à 14:06 Citer     Aller en bas de page

Très bon texte.
En effet l'or des fous n'est ce pas trouver sa vérité propre et intime ... c'est tellement rare

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
358 poèmes Liste
20736 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 3 nov 2011 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

J'crois que cet or là, il est un peu hors la loi, parce que... parce qu'il échappe à tous alors que nous en avons tous en nous...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1137
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0372] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.