Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 432
Invisible : 0
Total : 438
· Pichardin · ladysatin · Peïo Sybarite · ode3117 · Enjoyment · ami_des_vers
13306 membres inscrits

Montréal: 26 jan 03:15:39
Paris: 26 jan 09:15:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Une Introspection Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 9 oct 2020 à 17:17
Modifié:  10 oct 2020 à 00:47 par doux18
Citer     Aller en bas de page

UNE INTROSPECTION ...


Cette goutte salée qui coule de tes yeux,
Perturbe ma pensée et chagrine mon cœur.
L’émotion retenue, se glisse dans le creux
Que le temps, les années ont gravé sans pudeur.

Le miroir de ta vie, si profond devant toi,
Te renvoie un reflet qui offense ton âme
Et qui, sans le montrer, met mon corps en émoi.
Mais quel est donc le mal qui vous ronge madame ?

Serais-je en partie l’affliction qui vous hante ?
Mes erreurs du passé écorchent mon esprit,
Le seul fait d’y penser, tout mon être déchante.
Mais ne suis pas encor condamné ou proscrit.

Délaissant ma passion pour sauvegarder la tienne.
Je tâtonne la vie et cherche mon chemin.
Je me croyais un roi protégeant une reine
Mais ne suis que ta nuit, tu éclaires mon matin.

Je fus parfois floué sans jamais prendre ombrage
Et mes mots épuisés à vouloir te séduire,
Ont trouvé un dernier, appelons le dommage
Qu’ils ne puissent à jamais pouvoir t’éblouir.

Mes heures se fatiguent au cadran de la vie
La trotteuse trop usée a du mal à tourner
Elle a quelques ratés n’aurait-elle plus envie
De poursuivre sa route et ne plus retourner ?

Si j’ai plus de passé, que de jours à venir
J’aspire à un demain où tu puisses faire la trêve
Afin de soulager ton fardeau souvenir
Qu’il enfante la paix à l’instant de ton rêve,

Qu’un futur de douceur t’apporte la quiétude.
Toi qui as tant donné, sans attendre en retour
Qu’un petit mot gentil, un peu de gratitude
Et si ce n’est pas trop, une pensée d’amour.

Yvon 25 /04/2020

 
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
537 poèmes Liste
24101 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 11 oct 2020 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Une pensée d'amour à lui offrir, je pense que c'est dans tes possibilités.
Un magnifique poème, tu es que sa nuit dis-tu, elle éclaire ton matin, parce que sa nuit est peut-être parsemée d'étoiles qui guidera ton chemin.
Je pense que vous vous retrouverez. Reste encore de beaux jours, de belles heures à vous partager.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3911 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 11 oct 2020 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Des mots touchants qui ne peuvent qu'émouvoir la dame
Un poème d'une grande sensibilité que je découvre, merci.
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 11 oct 2020 à 09:43 Citer     Aller en bas de page


Merci ode 3117 pour ton commentaire qui me réconforte et me réjouit le coeur

Mes amitiés Yvon

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 11 oct 2020 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Emme d'avoir eu la gentillesse d'être passée sur mes lignes, vos mots me touchent
merci

Au plaisir de vous lire, mes amitiés
Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 260
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0266] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.