Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 352
Invisible : 0
Total : 353
· Kenza93
13297 membres inscrits

Montréal: 23 jan 08:35:31
Paris: 23 jan 14:35:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La Fleur De L'océan... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 31 oct 2020 à 05:39
Modifié:  31 oct 2020 à 08:50 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

LA FLEUR DE L'OCÉAN...

Toi qui fais de la nuit, la rencontre du jour
Créant un clair-obscur, un impossible amour.
Toi qui fascines nos yeux de milliers de couleurs
Fais d'un ciel ténébreux, un arc-en-ciel de fleurs

Tu maquilles les trottoirs de dessins à la craie
Et tu pièges nos regards tant ton histoire est vraie
Tes tableaux éphémères, t’ont rendu populaire,
Ton esprit vagabond n’est pas pour nous déplaire.

Un homme des plus curieux te montra une photo.
-Sauriez-vous peindre la fleur façon sfumato ? (1)
Surpris, tu le regardes, quand tu vis en retrait
Une jeune et jolie femme, qui l'accompagnait.

Confondu et troublé, tu ne répondis pas,
Cupidon t’a touché, tu ne l’attendais pas
Tu bredouilles des mots, pour maitriser ton cœur
-C’est du corail monsieur et non pas une fleur !

-Je sais ! Dit l’homme, la voix triste, l'œil humide
D’où coule, impudente, une larme intrépide.
D’un geste rapide, il essuie cette goutte.
Émotion soudaine, qui le met en déroute

-Oh ! Si vous saviez monsieur combien je m’en veux
D’avoir, pour faire plaisir, cédé à ces vœux
Ce sachant condamner, voulut encor une fois
Plongée dans son ciel bleu tout comme autrefois.

-C’est un anniversaire tout à fait spécial
Aussi triste soit-il, je veux qu’il soit royal.
Elle me manque tellement, j’ai du mal à la vivre.
Cette fleur d’océan, pourrait-elle nous survivre ?

-J’ai une galerie d'art dont ma fille s'occupe.
Jolie femme, dont le corps sculpté par sa jupe
Attire l'œil du profane au regard indiscret.
Elle eut, voyant ta gêne, un sourire discret.

Tu détournas la tête doucement par pudeur.
Souriant au passant pour sa monnaie du cœur,
Qu’aussitôt tu ramasses devant ce type étrange,
Qui t’a touché, ému, et t’offrait un challenge.

Tu ne peux t’échapper à la beauté du monde,
Comme un soleil de nuit, que ton esprit féconde,
Tu lui tends une main toute couverte de craie.
-Oh veuillez m’excuser, je suis un peu distrait

-Où est votre atelier ? D’un geste circulaire
Tu lui montras la rue, ta vie, ton Sanctuaire.
-Je peux vous installer où ma fille travaille ?
C’est très bien exposé, claire et sans muraille.

Tu réfléchis encor, mais regardant sa fille
Et ses jambes galbées habillées bas résilles
Envoutèrent ton cœur, qui déjà disait oui.
Un soleil dans ta nuit, qui est là, t’éblouit.

Cette fleur d’océan peut changer ton destin
Toi le pauvre, le gueux, vivant en clandestin ;
Bénis la pauvre femme qui en rendant sa vie,
T’offre une autre chance, celle d’avoir envie ;

De quitter ton monde pour peindre cette fleur
Mais aussi pour celle, qui fait vibrer ton cœur
Est-ce que ton avenir sera le bon complice,
Pour t’emmener demain au jardin du délice ?


1- Le sfumato est une technique de peinture qui permet d'augmenter l'impression de profondeur d'un tableau. Les lointains (l'arrière-plan de l'œuvre) sont noyés ...


Yvon 23/11/19

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
7033 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 1er nov 2020 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Une belle histoire d'amour, d'art et d'émotions...

Moi qui apprécie grandement les longs poèmes et leur richesse intérieure, je suis servi...

Poème dialogué, en partie, très imagé, qui rend pleinement hommage aux artistes des rues, il crée en lui-même, d'évidentes sensations humaines, le respect, l'humilité et le partage, des regards...

Et si l'écriture paraît datée, classique dans sa forme, le fond, essentiel reste intemporel...

Amitiés...

Hubix.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24075 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 1er nov 2020 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

Non seulement l'histoire est un délice, mais en plus j'apprends ce qu'est le sfumato.
Merci pour tout.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er nov 2020 à 11:21
Modifié:  1er nov 2020 à 12:47 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

** Merci pour ce généreux commentaire, qui me touche beaucoup...

Mes amitiés Yvon

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er nov 2020 à 11:26 Citer     Aller en bas de page


**Merci ODE 31-17 pour ton passage sur mes lignes, je suis ravi de t'avoir apporté en plus un mot nouveau...

Amicalement Yvon

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
5886 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 2 nov 2020 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

Un beau et long poème, la naissance d'un amour c'est certain au travers d'un dialogue sur l'art de la rue. j'ai bien aimé ma lecture

Amitiés

Yvon

  YD
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 4 nov 2020 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

**Bonjour Yvon et merci pour ton commentaire, c'est vrai il y a des peintres de talents qui font leurs premier pas dans la rue, mais qui gelèrent ...

Mes amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 226
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0223] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.