Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 255
Invisible : 0
Total : 255
13160 membres inscrits

Montréal: 26 mai 19:54:45
Paris: 27 mai 01:54:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: J'ai fait une erreur qui me dépasse aujourd'hui! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
le marcheur


Saisi ta vie, car tu est le seul qui peux le faire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
1er septembre 2019
  Publié: 29 mars 2008 à 12:46
Modifié:  25 juil 2009 à 00:16 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Tu sais, je pense souvent à toi!
Peut-être n'y crois-tu pas.
Je pense à mes erreurs et toute cette douleur,
qui ont obscurci nos jours et nos nuits.
J'ai été la cause d'un bon nombre d'entre elles, sans m'en apercevoir.

Ce n'est pas une question d'amour, car je t'aime toujours et encore.
Mais je m'étais perdu de vue, comme toi aussi!
On avait oublié d'être nous même, dans les tempêtes qui nous ont séparés.
Je ne savais plus qui j'étais, j'avais rêvé d'un meilleur moi quand j'ai compris que je n'étais plus moi-même, mon esprit s'est enfermé.

Tu sais, je n’ai pas eu le courage de te rappeler,
après que tu m'aies repoussé.
J'ai pensé que tu étais bien sans moi,
Que ta nouvelle vie, la nouvelle toi, n'avais plus besoin de moi autour.
Mais malgré tout, je t'aime en secret!
J'aime celle que tu étais et j'aime aussi celle que tu es et deviendra!

C'est simplement que je t'aime pour qui tu es.
Je n’ai rien à faire du reste, même si ton bonheur est ma priorité!
Je ne peux me permettre de rester, alors je quitte pour l'armée!
J'ai besoin de changer ma douleur de ne plus t'avoir,
de sentir ton odeur et regarder tes yeux.
Tes sourires et tes caresses, sont toujours ma torture!

Comme une drogue, j'ai besoin d'adrénaline,
pour oublier que je suis loin de toi.
Que par peur de te blesser, j'avance sans me retourner,
malgré mon coeur qui bat à m'en exploser les veines.
Retenant mes larmes, comme un homme doit le faire
quand sa douleur est trop grande.

Malgré tout je suis heureux, car je sais que tu m’aimes, du moins, je me l'imagine.
Pendant que je vis à me torturé et me bats pour être celui qui aurait dû t'accompagner.
Je t'aime à en crever et je vivrai pour m'en rappeler!

Il n'est pas important que tu me crois, car c'est là seule vérité,
l'unique chose que je sais vraiment.
Maintenant, je reste fidèle à qui je suis, l'homme qui a perdu son rêve et jeté dehors le bonheur
d'être avec l'amour de sa vie.
La seule et unique pour qui j'ai des sentiments.

Même si je sais que je me mens, aimons-nous encore longtemps!

  La vie est belle ou difficile selon la maniere avec laquelle on la juge! J'ai choisie de la voir avec le coeur, mais je ne dit pas!
le marcheur


Saisi ta vie, car tu est le seul qui peux le faire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
1er septembre 2019
  Publié: 10 avr 2008 à 17:24
Modifié:  10 avr 2008 à 17:26 par le marcheur
Citer     Aller en bas de page

Merci 7etreange !

C'était juste un vieux "comeback"!
Pour moi c'est un beau souvenir!

J'aime bien écrire sur le passé, voir combien les chose change
en si peu de temps!

Mais je pense toujours que l'amour est inconditionnel, quand on aime, le reste est futile que se soie le sexe, l'envie ou autre chose! C'est juste l'amour...

Merci

Âme solitaire

  La vie est belle ou difficile selon la maniere avec laquelle on la juge! J'ai choisie de la voir avec le coeur, mais je ne dit pas!
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 30 juin 2008 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Âme solitaire, je suis d'accord avec ta façon de penser, tous les souvenirs qui font que l,on a grandi sont précieux. Amitié. Okana. c'coeur...

  Nicole chaput. *Okana *...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 26 août 2008 à 10:01 Citer     Aller en bas de page

merci pour ce très beau partage , que d'image dans ton poème , belle façon de dire ce que l'on pense de ses vieux souvenirs

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2291
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Juste que tu reviennes (Poèmes par thèmes)
Auteur : Arynr'il Dae
Pour toi... (Acrostiches)
Auteur : Mustang (libre)
Lu dans Télérama...et c'est tellement vrai ! (Lettres ouvertes)
Auteur : Guid'Ô
La fleur au bout du fusil (Autres)
Auteur : Nymphette
Le silence d'un Ange (Tristes)
Auteur : Nymphette
A demain, Madame. (Citations personnelles)
Auteur : Guid'Ô
En milliers d'étincelles d'eau... (Autres)
Auteur : Tendresse54
Te souviens-tu...alphonse Blaise .& galaad (Collectifs)
Auteur : Galaad
Envies Déraisonnables (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Le vent de la mer - Fransua et Ashimati (Collectifs)
Auteur : Ashimati
L'armoire (Autres)
Auteur : PierreL
Qu'à lui... (duo pyc - James) (Collectifs)
Auteur : pyc
Ambivalence amoureuse (mourad et Idou) (Collectifs)
Auteur : Idou
Actes interdits (enchanteresse666 & Luna) (Collectifs)
Auteur : Lunabelle
Les fleurs de la mémoire (Autres)
Auteur : Nymphette

 

 
Cette page a été générée en [0,0680] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.