Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 48
· Lis tes ratures · Andesine
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 07:40:51
Paris: 19 juin 13:40:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Egaré en chemin (un sonnet écorné) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 7 févr 2008 à 20:12
Modifié:  8 févr 2008 à 05:30 par (...)
Citer     Aller en bas de page



Egaré en chemin (un sonnet écorné)


Aux lueurs d'un sentier à la marche niaise,
Compagnon du hasard sur un lit d'infortune,
Le buisson s'agitait à ces rêves rancunes
Sous la nuit qui s'achève aux sons d'une fadaise ;

Le chemin incendié au retour interdit
Se noie dans l'horizon au détour d'un nuage,
Et sans voix ni saison, c'est l'hiver en grillage
Qui remonte le gué à l'envers imprécis

On enrage du laid, on se saoule de beau,
Des envies en otage au gibet d'idéaux
On "non-dit", on défait les désirs de passage ;

Où cheminent les fées, les ailleurs qui leur siéent ?
Ne gît que l'orphelin sous le vain maquillage,
Aux passions assassines, aux amours fanées.



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 avril 2017
  Publié: 8 févr 2008 à 01:29 Citer     Aller en bas de page

''Le buisson s'agitait à ces rêves rancunes
Sous la nuit qui s'achève aux sons d'une fadaise''

Mais ou vas tu pêcher tout ça ?

C'est terriblement beau !

sûrement en toi...

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 févr 2008 à 05:29 Citer     Aller en bas de page

Le premier tercet m'a enrolée (sans forcer)..

Mais oui tout comme Martin ces vers-là sont superbes de puissance...

J'aime trop le tout... le fond... ta mélancolie me ressemble.. pour ça que je l'aime très beaucoup...

Merci...


(écorné oui... oups... )

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 8 févr 2008 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

tu as parfois des tournures tellement personelles, qu'il est difficile de saisir toute la subtilité de ce que tu exprimes...

mais pour le son que font des mots, pour leur rythme...
j'aime.

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10424 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 octobre 2018
  Publié: 9 févr 2008 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Un sonnet qui nous laisse un gout de nostalgie , il est tres joli

Mystic

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 12 févr 2008 à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Je manque de mots ce matin... J'ai utilisé mon quota...

Je vous lis. Ça me fait plaisir mais... Que répondre...

A part un merci

Alors... Merci vraiment

Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3316
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Au concile des mains (Amour)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0518] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.