Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 400
Invisible : 0
Total : 402
· Elisa · Terrafox
13139 membres inscrits

Montréal: 8 avr 01:55:48
Paris: 8 avr 07:55:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Elle est là, immobile. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 9 juil 2004 à 14:43
Modifié:  31 mars 2010 à 10:50 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Elle est là immobile, les yeux vers le néant
Devant cette fosse immonde, berceau de son enfant,
Qui a vomi les os de sa chair, de son sang,
Arraché de son coeur, voilà déjà quinze ans.

Cette bête cruelle à l'apparence humaine
Lui déchira ses rêves, violant et tuant
Le fruit de ses entrailles, son merveilleux je t'aime,
Faisant hurler la nuit un matin de printemps.

Sur ce chemin de croix, avec acharnement,
Elle a mené de front de multiples combats,
De pâles certitudes en lourds désappointements,
Avec pour seules armes son amour et sa foi.

Elle est là immobile, son âme suintant la boue
De ce trou qui l'attire comme un souvenir d'antan.
Elle fouille sa mémoire, l'image est un peu floue,
Brouillée par les années, mais si vivace pourtant.

Cette voix mélodieuse, ce doux corps de princesse,
Un sourire plein de charme, généreuse et coquette,
Une intelligence vive, des yeux plein de promesses
Que tu étais jolie, petite Elisabeth.

Elle est là immobile, le ventre déchiré
Et gémit sa douleur dans un silence noir,
De cette plaie béante, à jamais mortifiée,
Car en trouvant la paix, elle a perdu l'espoir.


9 Juillet 2004

 
Meganyss

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2449 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2003
Dernière connexion
10 novembre 2009
  Publié: 9 juil 2004 à 15:02 Citer     Aller en bas de page

C'est un bel écrit...
Troublant...
Qui nous entre des aiguilles lentements dans la peau...dans la chair... et qui nous fait mal au ventre...
Des images saisissantes...
Douloureuses...

Mais un poème qui sait nous faire tout ça... est un poème superbement bien écrit...

  Demain se fait d'aujourd'hui
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 9 juil 2004 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Oui Andromaque, durant ces 15 années, j'ai suivi à travers les média, le calvaire, le combat de cette maman....il y a quelques jours , elle est allée voir l'endroit où les restes de son enfant ont été retrouvés.

Et, ces mots sont inspirés de cette souffrance...
Bien sûr, j'y associe toutes les autres victimes innocentes de ces pervers immondes.

Andromaque....je pars demain pour 15 jours...je te fais de gros bisous.

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 9 juil 2004 à 15:17 Citer     Aller en bas de page

Anxio. .... mon coeur de mère ne peut que se révolter face à telle horreur et donner, à travers ces mots, un signe de ma compassion.

Merci de ton commentaire.


*****************************************************************************
Meganyss... cette douleur est si peu de chose devant celle de cette mère, de toute ces mères qui perdent un enfant dans de telles conditions.....ce poème, c'est un peu ma prière.

Je t'embrasse.

 
Luciole50

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
22 juin 2004
Dernière connexion
4 mai 2005
  Publié: 26 juil 2004 à 07:50
Modifié:  26 juil 2004 à 07:50 par Luciole50
Citer     Aller en bas de page

Poème si vrai... Et je suis hyper révolter de ne pas savoir suivre cette suite sur Elisabeth... en france ils n'en parlent pas vraiment... Mais je le suis sur internet de ce que je peux... Je trouve ca horrible de ce qu'il a pu faire...

Il n'y aucun mot pour exprimer ceci... Je suis sans mot

Julie et melissa auraient eu mon age maintenant (19 ans)... Je ne comprends pas encore pk ces agresseurs, kidnapeurs, violeur dont on est sur de leur acte vivent-ils encore...

()

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 26 juil 2004 à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour ces commentaires....
Que la force de notre révolte et de notre compassion puissent s'envoler et soutenir ces parents déchirés.

 
starnight


Le temps n'est plus si chaque instant est profitable.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1051 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2003
Dernière connexion
31 décembre 2012
  Publié: 28 juil 2004 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Myo,

Un sujet d'actualité bien triste, mais que tu as su aborder avec beaucoup de brio et je t'en félicite.

Tes mots méritent multiples nominations, j'y mets donc la mienne.

Bien à toi,

Sébastien

  Seb
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 28 juil 2004 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Sebastien d'avoir partagé mon émotion face à la tristesse de cette maman.

C'est toujours un plaisir de lire tes commentaires.

Je t'embrasse.

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 26 août 2004 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Valter, Clochette....sans doute n'y a t'il pas de mot pour exprimer tant de souffrance....
Mais mon coeur ne pouvait se taire..

Merci de votre passage.

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 26 août 2004 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Ce poême est déchirant et bien que la douleur aille bien au delà des mots, tu as su mettre tes mots sur cette atroce souffrance.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 27 août 2004 à 02:08 Citer     Aller en bas de page

Patrick...pour que l'on n'oublie jamais..et que nos pensées, si elles savent voler, s'envolent jusqu'à toutes ces mamans en souffrance.

Merci.

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 23 sept 2004 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Myo, j'ai retrouvé ce poème dans les favoris de JustMe. J'en fais ma nomination de cette semaine. Il mérite d'être ramené à l'avant-scène et relu.

Amitiés,
Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 24 sept 2004 à 07:51 Citer     Aller en bas de page

Merci Jocsim, j'ai laissé parler mon coeur de mère...

Je t'embrasse.

 
janus

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
9 avril 2004
Dernière connexion
19 octobre 2005
  Publié: 24 sept 2004 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Trés beau poème mais qui fait mal...

Janus

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 25 sept 2004 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Janus....de quoi relativiser nos petits malheurs....

Merci de ta compassion pour cette maman...

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18042 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 16 déc 2007 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

*boule dans la gorge là*

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3811
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 5 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Flamme rôle (Autres)
Auteur : JCMian
Sieste (Autres)
Auteur : pluriels
Assassiner la nuit (Amour)
Auteur : silence.
Suicide d'une prostituée (Autres)
Auteur : PAPEMICH
On s'oubliera comme on s'est aimés. (Tristes)
Auteur : Julie
Nous étions deux amants (Tristes)
Auteur : patrick dabard
Savoir aimer (Tristes)
Auteur : Alinus
La passion du poète, (Amitié)
Auteur : Nuages
je passe ma main sur ta joue de papier( prose) (Tristes)
Auteur : xebeche
Une berceuse avant de mourir (Tristes)
Auteur : Ange
Me pleureras-tu ma Belle ??? (Tristes)
Auteur : PAPEMICH
Aime-moi (Amour)
Auteur : Epsilon Cygni
Bleu de mer, Gris de ciel (Tristes)
Auteur : PAPEMICH
Il fait froid ici... (trio k/x/r) (Collectifs)
Auteur : R.
Ils s'aimaient d'un amour bizarre (Amitié)
Auteur : yorassilem

 

 
Cette page a été générée en [0,0936] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.