Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 38
Invisible : 1
Total : 39
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 16:01:09
Paris: 19 oct 22:01:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juillet 2011) : "Les chemins courbes" :: La légende du chemin courbe... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 4 juil 2011 à 12:22
Modifié:  10 juil 2011 à 12:53 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Texte et photo protégés par Copyright

n° 00042597


La légende du chemin courbe...



Paul, nouvellement installé au village a décidé de visiter la campagne environnante.

C’est le début de l’été, il fait beau et en cette fin d’après-midi, tout invite à la promenade et à la détente. Le chant des oiseaux, le frissonnement des blés dorés sous la chaude caresse du vent où s’ébattent de petits papillons blancs, le tutu écarlate des coquelicots ; un ravissement pour les yeux et les oreilles. Un peu plus loin, des bois aux essences multiples offrent leur verdure et leur fraîcheur au promeneur avide de nature et de sérénité.
Instinctivement, il prend la direction du bois le plus proche et de jolis petits sentiers lui ouvrent les bras.
Il n'a que l'embarras du choix.
Il se décide pour celui qui lui semble le plus accueillant. À peine est-il entré sur le chemin caillouteux, que son regard est attiré par un panneau noir portant cette inscription : " danger de mort, ne pas pénétrer »avec la caricature d’une tête de mort blanche posée sur deux ossements entrecroisés. Un frisson parcourt son corps et il esquisse un mouvement de recul.
Mais la curiosité reprend le dessus.
Intrigué, Paul inspecte les alentours et ne remarque rien de suspect si ce n’est que le chemin forestier fait une courbe quelque cinquante mètres plus loin.
Il va s’aventurer avec prudence et fera particulièrement attention à tout ce qui pourrait paraître suspect.
Il se souvient tout à coup que les anciens du pays parlent à voix basse d’un chemin dans la forêt où quiconque s’aventure ne revient jamais…

- Balivernes de gens de la campagne ! pense-t-il.

Il avance doucement en scrutant les parages. Tout semble normal jusqu’à ce qu’il arrive au début d'un chemin qui se courbe vers la droite et semble descendre en pente vive.
C’est alors qu’il ressent une étrange attirance qui l’aspire vers la pente avec une force incroyable. Il réalise la situation sans en comprendre toutefois la teneur. Il se sent de plus en plus prisonnier de cette possession qui l’oppresse et l’écrase. Le sol se dérobe sous ses pieds et telle une gueule monstrueuse, s’ouvre devant lui un gouffre géant qui s'acharne à vouloir le happer.
Il sait qu’il est en grand danger et qu’il ne sortira pas vivant de cette aventure.
Il se sent de plus en plus mal et ses pensées se bousculent dans sa tête.
Dans un suprême effort de concentration, il appelle l’énergie de l’Amour à son secours : il revoit le visage angélique de son épouse Gaëlle, les sourires éclatants de Sonia et d’Adrien ses deux enfants, le tendre regard de ses vieux parents.

- Non, il n’allait pas les abandonner !!!

Il hurle sa détresse et dans un cri de douleur s’arrache à l’emprise maléfique.
Il se sent projeté en arrière sur le chemin qu’il avait quitté quelques instants auparavant. Affalé sur le dos, douloureusement meurtri, il n’a plus qu’une idée : prendre ses jambes à son cou et s’enfuir en courant loin de ce lieu maudit.
Il est en vie et c’est cela le plus important.
Il sait que ce miracle il le doit à tout cet amour et à cette foi qu’il porte en lui.

Il gardera le secret de son expérience au plus profond de son âme, car parmi les villageois qui racontent la légende du chemin courbe, aucun d’eux ne croira qu’il ait pu en revenir vivant.




Alphonse BLAISE.


* Photo personnelle.



 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
22132 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 4 juil 2011 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Une jolie fable morale qui remonte le moral.

BiZ

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 4 juil 2011 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Belle écriture qui nous emmène sur des chemins épineux . J'y repenserai cet été, en me promenant... sur des chemins montagneux.
Merci de cette agréable lecture, Alex.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 4 juil 2011 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Alexandra

Un nouveau registre que je viens de lire .... Un roman peut-être un jour ?
Bisous et bonne soirée

James

  Membre de la Société des poètes Français.
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4084 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 4 juil 2011 à 16:51 Citer     Aller en bas de page

Grande fan de tes écrits très chère Alex , j'ai aimé cette légende , bel été à toi douce Amie

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 4 juil 2011 à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Ton texte me fait penser à ce piège que tend une araignée qui creuse dans le sable un entonnoir et s'y tapie dans le fond attendant l'insecte qui y tombera sans possibilité de remonter la pente sableuse.
Miam ! Il faut bien que l'araignée mange.

Amitiés

Patrick

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 juil 2011 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

tu ne peux pas savoir comme je suis heureux qu'il s'en soit sortir vivant de cette aventure...ce n'est qu'une légende certes, mais dans un monde réel qui est impitoyable, avoir un reposoir où l'amour et la foi peuvent sauver, ça fait vraiment du bien au moral....je te remercie d'avoir traité le sujet sans arriver dans un dénouement noir !
amitiés vraiment sincères, chère Alexandra !
pyc.

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 5 juil 2011 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

La force de l'amour fait que l'on est capable de "sortir de son corps" pour ceux qu'on aime...
Merci Alex pour cette jolie légende

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 06:32 Citer     Aller en bas de page

Je tiens tout d'abord à vous dire que cette petite légende comporte une suite et une explication....je la posterai peut être plus tard....

Auteur : Aude Doiderose :: Posté : 2011-07-04 12:34:56
Une jolie fable morale qui remonte le moral.

BiZ

Merci à toi Aude pour ton passge ici

.........................
Auteur : Bernylys :: Posté : 2011-07-04 14:16:42
Belle écriture qui nous emmène sur des chemins épineux . J'y repenserai cet été, en me promenant... sur des chemins montagneux.
Merci de cette agréable lecture, Alex.

Merci chère Berny et bonnes vacances...sans frayeur, bien sûr...

................................
Auteur : James :: Posté : 2011-07-04 15:22:07
Bonsoir Alexandra

Un nouveau registre que je viens de lire .... Un roman peut-être un jour ?
Bisous et bonne soirée

James

Merci gamin ...j' y pense, j'y pense.....

Alex





 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de ladysatin
Grande fan de tes écrits très chère Alex , j'ai aimé cette légende , bel été à toi douce Amie



Merci petite conteuse souriante et douce...bel été à toi aussi dans ta ville rose...

Alex

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

N'importe quel chemin tu prends , chère Alex , tu demeures toujours dans le domain de l'amour !

Merci pour cette ballade au frais mais parsemée de perils...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de ecrinf
Ton texte me fait penser à ce piège que tend une araignée qui creuse dans le sable un entonnoir et s'y tapie dans le fond attendant l'insecte qui y tombera sans possibilité de remonter la pente sableuse.
Miam ! Il faut bien que l'araignée mange.

Amitiés

Patrick



Merci Patrick...c'est un peu cela ...la mauvaise surprise...le mauvais endroit, le mauvais moment...

Alex

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 5 juil 2011 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

une tres belle légende ou l'amour triomphe des malefices, j'adore Alex

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Papillonmystere
Nous ne savons jamais ce qui est tapie aux creux des chemins.....
je suis une fan de mystère et les légendes n'ont elles pas un fond de vérité (j'aime à y croire!!!!)
La tienne est belle Alex et j'y crois....
amitié
papillonm



Merci de tes mots petit papillon....


Alex

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
tu ne peux pas savoir comme je suis heureux qu'il s'en soit sortir vivant de cette aventure...ce n'est qu'une légende certes, mais dans un monde réel qui est impitoyable, avoir un reposoir où l'amour et la foi peuvent sauver, ça fait vraiment du bien au moral....je te remercie d'avoir traité le sujet sans arriver dans un dénouement noir !
amitiés vraiment sincères, chère Alexandra !
pyc.




Merci cher Pierre yves ...tes commentaires...j'adore...

Alex

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 5 juil 2011 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Je suis heureuse qu'il y ait une suite à ce texte qui m'a tenu en haleine par son mystère.
Merci pour ce partage.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 17:24
Modifié:  5 juil 2011 à 17:31 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Auteur : Galatea belga :: Posté : 2011-07-05 06:35:32
N'importe quel chemin tu prends , chère Alex , tu demeures toujours dans le domain de l'amour !

Merci pour cette ballade au frais mais parsemée de perils...

Merci ma chère Lilia...tous les chemins c'est vrai, mène à l'amour....

...............................
Auteur : Mystic4Ever :: Posté : 2011-07-05 13:37:44
une tres belle légende ou l'amour triomphe des malefices, j'adore Alex

Merci ma jolie Mystic, ravie de savoir que cela t'a plu

..................
Auteur : odhmad :: Posté : 2011-07-05 13:59:44
Rester en vie grâce à l'amour
Le contraire est il vrai ?
J'ai aimé cette fable
Et la conclusion aussi, sourire
Amitiés
Olivier

Merci cher Olivier oui, , on peut aussi mourir d'amour.....

..............

Auteur : heak1925 :: Posté : 2011-07-05 15:00:38
Une pure merveille...
Je suis entré par deux fois dans ce texte remarquable et j'avoue en être sorti troublé...
Ta prose n'est pas, finalement, très longue , mais elle est d'une telle précision dans ce qu'elle raconte...
Des images me sont apparues distinctement, à la lecture...
Un conte fantastique, où l'étrange se mêle au sentiments d'une manière si convaincante que l'on se sentirai presque à l'intérieur du texte...
Mais ce conte a peut-être une raison d'exister...
J'ai, personnellement perçu, à travers tes mots, l'idée que " l'amour est plus fort que la mort "...
Amitié, chère Alex, de la part d'un lecteur conquis...Hubix...

Cher Hubix, mon texte est volontairement court car un texte trop long décourage le lecteur sur la toile, c'est pourquoi, les mots en sont volontairement précis...mais quand j'en ferai une nouvelle, je m'étalerai un peu plus dans les détails...je suis entrain de lui donner une suite...inattendue je pense dans son contenu...
oui, l'idée était de faire triompher l'amour....

Alex

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 juil 2011 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Anna
La force de l'amour fait que l'on est capable de "sortir de son corps" pour ceux qu'on aime...
Merci Alex pour cette jolie légende



Ma douce Anna, dans tous ces commentaires, j'avais zappé ces tendre mots écrits à mon intention...je répare et je t'embrasse sur les deux joues en signe de réparation....

Alex

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 6 juil 2011 à 04:20
Modifié:  6 juil 2011 à 04:20 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Citation de Rousselaure
Je suis heureuse qu'il y ait une suite à ce texte qui m'a tenu en haleine par son mystère.
Merci pour ce partage.
Amitiés.



Merci chère rousselaure...je vais m'atteler à écrire cette suite

Alex

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 6 juil 2011 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Alex

Comme quoi les chemins courbes où s'allient les légendes ne sont pas toujours de bon augure...

Très beau texte

Merci pour ce partage quelque peu effrayant, mais on s'en remettra

Sélénaé

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 6 juil 2011 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Stille Genieter
Une joli légende qui nous rappelle que l'Amour est le plus souvent un ange puissant qui nous guide quand la tentation de l'impulsion du moment est grande et surtout nous sauve pour le bien de nous-même et de notre entourage. Parfois, l'amour aveugle peut être un démon puissant, mais ceci est une autre histoire.

J'ai adoré te lire

Je t'embrasse

Stille




MERCI cher Stille...L'homme est curieux par nature et cela parfois peut lui être fatal sauf..........................

Alex

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2911
Réponses: 35
Réponses uniques: 18
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0433] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.