Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 81
Invisible : 0
Total : 82
· Abysme
13164 membres inscrits

Montréal: 30 mai 10:54:02
Paris: 30 mai 16:54:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juillet 2011) : "Les chemins courbes" :: Toxicodrame [post-it] Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18611 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 7 juil 2011 à 16:17 Citer     Aller en bas de page


Toxicodrame
(ébauché)


Pleine de rien et de tourbes
Au creux d’un vieux chemin
Comme d’une idée courbe
Ecrite au parchemin
D’un vilain qui s’embourbe
De cette terre qu’en vain
Il s’imagine sourde
Pour se dire en latin
Que c’est elle qu’est lourde
Et non les coups de reins
Qu’il file fier de ses bourdes
Elle s’invente un pays
Où les gestes et paroles
Se prennent le maquis
Et le rêve en obole
Lui verse sa dose d’oubli


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22543 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 7 juil 2011 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

Une façons différente d'interpréter le thème, un peu slam.
J'aime bien, sauf le dernier vers, qui est un peu trop long.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 8 juil 2011 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tilou8897


Pleine de rien et de tourbes
Au creux d’un vieux chemin
Comme d’une idée courbe
Ecrite au parchemin

Tilou



J'aime beaucoup ce quatrain de départ.
"Que c’est elle qu’est lourde" et le dernier vers me gènent pour embarquer vraiment. Différents niveaux de langue et le manque de ponctuation peut être...
Mais une lecture agréable

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 8 juil 2011 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

Tilou

Pour moi ce poème porte un masque pour éviter de voir la réalité en face et s'invente une autre vie ....Est ce ça , c'est comme ça que je l'aie compris...

Amitié Tilou

Sélénaé

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 8 juil 2011 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Une évasion par la pensée et le rêve pour oublier la réalité de certaines contraintes amoureuses.....

C'est ce que j'ai ressenti en tous cas....

Alex

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22870 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 8 juil 2011 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien apprécié le rythme,
" où les gestes et paroles
Se prennent le maquis "
Ça , ça me plaît bien, parce que il y a de quoi se perdre.....
C'est très original et chacun le voit à son image.
Amitiés ODE 3117

  OM
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 juil 2011 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Une fuite, un déni, un truc qui file entre les doigts entre deux êtres là, en parallèle..
j'aime bien le rythme un peu saccadé.
Sinon j'attends le latin
Amitiés

Fred

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18611 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 juil 2011 à 16:01
Modifié:  8 juil 2011 à 16:02 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

* sourire aussi *

J'aime beaucoup lire vos réactions et vos interprétations... Il faut dire que ce texte est une ébauche "tricotée" un peu dans tous les sens...Dans la globalité, vous en avez saisi le sens même si vous y avez mis vos images... Pour dévoiler l'origine du texte, c'est l'évocation d'un "viol" mais pas celui auquel on pense. Celui qui est "consenti" pour la sauvegarde des apparences et/ou pour éviter de se confronter à la incompréhension de celui qui, aveugle, croit que l'acte est une preuve que tout va bien.

Je vais m'arrêter là sur l'explication.... Le reste est personnel.

Pour les critiques, je suis assez d'accord avec chacune d'entre elles... Ainsi que l'interprétation...

C'est un "post-it" (dans mon vocabulaire).... C'est un texte écrit rapidement -généralement- mais sur lequel je n'ai pas focalisé sur la justesse... J'ai juste tracé les lignes... Il est donc parfois un peu bancal "musicalement" même à mes oreilles^^

Merci à tous de vos passages en tout cas, c'est très "instructif" si je puis dire ça ainsi...

Merci

Amicalement ( aux dames)

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 8 juil 2011 à 16:42 Citer     Aller en bas de page

J'aime particulièrement le début. Merci de ce partage.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20743 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 10 juil 2011 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Il y a un passage où il y a pas mal de "et", et du coup ça perturbe un peu le rythme de cette ébauche . Quant à l'interprétation, je l'ai vu aussi comme un viol, notamment à cause de certaines expressions et leur assemblages... après, je n'irai pas plus loin non plus.

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18611 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 juil 2011 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

@Bernylys : sûrement qu'il sonne mieux... La fin est moins évidente au niveau son et même au niveau des mots.... car la "phrase" est un peu longue... Merci de ton passage

@Volazurys : je n'avais pas noté les "et".... c'est vrai qu'il y en a un peu trop, et ça alourdit... Faudra que je vois si jamais je fais une retouche. Merci



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 21 juil 2011 à 13:53
Modifié:  21 juil 2011 à 13:58 par pyc
Citer     Aller en bas de page

C'est ça qui est génial...le tout est tellement profond qu'il permet des interprétations non moins profondes, de sorte que ta plume ne verse à aucun moment dans la facilité des images, ni dans le tout premier degré...chacun en tire ce qu'il pense, et tes explications nous font relire l'ensemble avec un regard nouveau...A la première lecture, il m'apparaissait un peu énigmatique mais le fait que tu dévoiles tes idées, dans ce contexte, c'est forcément digne d’intérêt pour nous !
amicalement.
pyc.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18611 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 31 juil 2011 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton commentaire, pyc... Je n'ai rien à ajouter. J'apprécie tout simplement

Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2284
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

C'est lui ou moi.... (Autres)
Auteur : Sidonie
Plaies de Paix (Textes d'opinion)
Auteur : ecrinf
Saorstát Éireann (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ashimati
Pour demain et ses copains (Autres)
Auteur : Lilu
La courbe des passions (Poèmes par thèmes)
Auteur : Narcissange
Je suis vagabonde... (Autres)
Auteur : Anna Couleur
Madame Sépia (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
À travers la fin (Poèmes par thèmes)
Auteur : Daph à la rose
La couche de jour (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Le goût du vent océanique (Poèmes par thèmes)
Auteur : ARABESQUES
Mon marin d'eau douce !! (Amitié)
Auteur : Cérianthe
Un Orchestre Irlandais Sans Gu'irlande (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
A une brassée de leurs doigts [ébauche] (Poèmes par thèmes)
Auteur : Tilou8897
L'écho des pluies (Poèmes par thèmes)
Auteur : Narcissange
Le Gardien du Feu (Poèmes par thèmes)
Auteur : FeudB

 

 
Cette page a été générée en [0,0696] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.