Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 309
Invisible : 0
Total : 309
13224 membres inscrits

Montréal: 24 nov 18:55:41
Paris: 25 nov 00:55:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le château-renouveau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 3 juil 2006 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

Le château-renouveau

Une façade où tout est beau,
Un intérieur qui n'en peut plus,
Le coeur empli de tant de maux,
La joie a soudain disparu.

Des murs de peine me séparent
De ceux qui entourent ma vie,
Rien ne peut franchir ces remparts,
Un voile-semblant l'interdit.

Dans le haut donjon du château,
Je pleure, crie par la fenêtre
Mais les douves emplies de sanglots
Ne veulent à vos yeux paraître.

Un ange m'a rendu visite,
Il a voulu qu'alors j'en sorte.
Il s'en est allé bien trop vite,
A présent blindée est la porte.

Sur les pierres de ma demeure,
Alors ont grimpé des lierres.
Dans la prison de mon malheur,
Le noir étouffa ma lumière.

Ma douleur est dans un cachot,
Mon fantôme traîne un boulet,
Ce sont mes pleurs coulant à flots
Et mon esprit désespéré.

Le prince sur son beau cheval
S'en est allé il y a six ans,
Un grand-père, bonheur de taille,
Un homme-perle, coeur-diamant.

Mais avec la force et l'espoir,
Pas à pas le grand pont-levis
De mon coeur laisse apercevoir
Un goût de vie, naissante envie.

Il s'ouvre au fur et à mesure
Au bonheur, gardant souvenirs.
Il s'ouvre grand à la nature,
Sans lui, se forge un avenir.

Et, au château, je laisse entrer
De ce soleil les doux rayons,
Ma vie dédiée au chevalier,
Ma joie de vivre en floraison.

En mon coeur, il sera toujours,
La grande salle est tout à lui
Et à notre éternel amour
Où je t'honorerai papy.

A présent, je franchis le pont
Et tends la main à mes amis,
Je quitte à jamais mon donjon,
J'entame une nouvelle vie.

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 3 juil 2006 à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Iris !
Bisous

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20759 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 3 juil 2006 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

avance toi vers le renouveau, goûte maintenant au bonheur dont tu t'es protégée jusqu'à présent...
gros bisous à toi, et sache que moi je suis là, petite fée papillon.

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 3 juil 2006 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Coucou mon papillon de soleil,
J'aime quand tu virevoltes sur mes mots.
Merci pour ce commentaire qui me touche.
Bises à toi !

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18614 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 3 juil 2006 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

quel espoir à la fin !

tu fais là une princesse bien touchante

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 3 juil 2006 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Vinie,
Je suis très heureuse si tu as ressenti l'espoir profond à la fin.
Merci pour ton commentaire qui me fait plaisir.
Amitiés



  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 juil 2006 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Oh oui il est magnifique ton château.. et la clé ne l'est pas moins...

"Mais avec la force et l'espoir" tout est là..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 9 juil 2006 à 15:59 Citer     Aller en bas de page


Merci Ambre, du fond du coeur !
Je ne sais que te répondre... Tu sais toujours emplir mon coeur de joie, de tant d'émotions par tes mots...
Mille bisous

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1439
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0294] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.