Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 19
· FREDER · Tychilios
Équipe de gestion
· Catwoman
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 02:43:34
Paris: 7 déc 08:43:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: La porte aux ailes bleues Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 30 mai 2011 à 07:44
Modifié:  10 mai 2014 à 07:24 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

C'était une petite fille toute rousse et rose ,
avec des paupières de nacre et ,au dessous
se tenaient deux grands yeux bleus enchâssés
comme des pierres précieuses.
Elle portait un habit de merveilles,
c'était un habit charmant couleur de rose,
elle était coiffée d'un extraordinaire chapeau
en forme de cage d'oiseaux,
et par derrière il y pendait des petits grelots
de toutes couleurs.
Ses pieds étaient chaussés de botte couleur
de paille et d'argent,
dans son dos tremblotaient des grandes
ailes bleues.

Ce jour là, elle s'en alla à la recherche
d'un petit angelot, parcourant
en chantant et dansant
tous les chemins du vieux domaine.
Arrivée au bord d'un pré sur la mousse d'un sentier
elle improvise une danse
en cueillant des violettes,
elle passe de rôle en rôle
montrant dans chacun la grâce
d'une étoile.

Au loin, elle dit bonjour aux bergères
qui la prennent pour une fée
elle sourit aux fleurs qui la prennent pour Robert le diable
le grand papillon aimé de Diane
Le sentier est bien long très long et pour le parcourir
il faut faire des détours sans nombre
fatiguée de sa course folle, elle s'affaisse
au pied d'un chêne séculaire, son regard
erre sous ces immenses voûtes
de feuillage que le soleil
a de la peine à percer.
Les ailes bleues cessent de trembler, et murmurent
" pst!! pst!!! pst !!!Hâte-toi le voilà le voilà !

Soudain, tous les oiseaux de la forêt s'arrêtent
de chanter pour l'écouter
un halefin vint se poser sur son épaule
une biche toute blanche son petit faon ongulant derrière elle caresse les fines ailes

Au pied de l'arbre gigantesque
un doux visage angélique à la grâce formé
la regarde serrant dans sa petite main
une chandelle éteinte.
Une étincelle éblouissante la réchauffe comme par miracle son cœur ne cesse de cogner
quand les prunelles d'or du petit angelot
se posent sur elle .

Te voilà enfin " Que fait tu là ? lui dit elle

" J'attends que la porte s'ouvre
pour aller rejoindre mes amis
petits anges dans le ciel
mais, à chaque pas que j'essaie de faire
la chandelle s'éteint et, la porte se bloque.

" Mais pourquoi cela ! demande la fillette
rousse avec un grand soupir .

" je crois bien que se sont les larmes
de ma maman qui m'empêchent
de rentrer et monter les marches jusqu'au ciel.

La nuit vint à tomber la forêt redevint sombre et muette la fillette se leva,
elle ôta l'habit couleur de rose aux merveilles
elle en couvrit le petit ange blond .

Tout d'un coup, les grandes ailes bleues brillèrent de
mille feux et tremblotèrent de joie
elles ruisselaient sur le petit angelot en deux
cascades divines d'ombres féeriques
une myriade d'étoiles tournoyait autour de la menotte
la chandelle doucement se remit à briller .

Dans le blanc matin La fillette rentra se coucher, avant
d'aller dormir, elle monta à la chambre
elle posa ses mains sur les yeux
de la mère à genoux auprès
du berceau vide .

" Cessez- vos larmes
douce dame
vous lui avez donné
beaucoup d'amour
laissez-le s'envoler ."


Trente mai deux mille onze

Une année vient de s'éteindre
Les fleurs s'effeuillent toujours sur la tombe de petit Louis
et Aujourd'hui , c'est un lys qui y tombe
tout mouillé de larmes . Pour Petit Louis et sa maman




Texte protégé par Copyright

n° 00049604

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 30 mai 2011 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Comme c'est beau!!! doux et émouvant.... tu es une vraie conteuse....

Alex

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9807 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 30 mai 2011 à 17:35
Modifié:  30 mai 2011 à 17:37 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Ladysatin

Quelle est belle cette histoire, tu fais une magnifique conteuse, j'entendais une douce voix derrière tout ce bleu et quelle chute ...Et cette histoire me touche au plus haut point, celui de mon cœur...

Tout simplement beau

Sélénaé Amitié poétique chère Dame

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16499 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 31 mai 2011 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

pouvait on évoquer cette histoire dramatique avec plus de sensibilité que celle contenue dans tes mots ?...j'ai été touché, ému par la finesse de l'ensemble, qui nous happe, nous fait ressentir une vraie compassion pour cette maman...tu brodes des textes avec une écriture plus fine qu'un fil de laine !
merci pour lui, pour elle, pour eux !
amitiés très sincères.
pyc.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 2 juin 2011 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Cher Nomade , Cher Pierre Yves , Très chère Alex , Chère Sélénaé

Cela fait un an , maintenant que Petit louis est mort ,emporté par une terrible maladie génétique , la vie est injuste mourir à 27 mois c'est trop cruel .

votre venue sur mon conte pour lui m'a beaucoup touchée .
je vous remercie tous sincèrement

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22013 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 3 juin 2011 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Satinette , tu es vraiment talentueuse pour conter ainsi de telles merveilles, mais j'ai pleuré à la fin de ma lecture, surtout après avoir pris connaissance de ce que tu nous dis pour ce petit.
C'est une partie de ton coeur que tu lui envoies....
Poutous, et j'ai une tendre pensée pour cet enfant, ce petit ange.
Odelette 3117

  OM
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 4 juin 2011 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Odelette pour ta présence sur ce conte pour petit Louis

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 3 juil 2011 à 03:58 Citer     Aller en bas de page

Grand merci pour tes mots Papillon

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 3 nov 2014 à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Merci d'avoir aimé Odin

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1903
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La rencontre (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
La salle des pas perdus (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
La sirène (Autres)
Auteur : Sihläryn
Osmose... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Long feu [ Eliawe et Ishtar ] (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Le Banquet des Pastoureaux (Autres)
Auteur : SienKieWicz
Vous avouerai-je Madame...( Villanelle ) (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
Sans jamais rien regretter (Tristes)
Auteur : Elisa
Près de moi pleure une fontaine (Tristes)
Auteur : songe d'un jour
Papier divin d'écrivain . (Autres)
Auteur : ladysatin
Au moelleux d'un nuage... (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
L'hiver à la campagne (Autres)
Auteur : FeudB

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.