Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 96
Invisible : 0
Total : 101
· alweg · Pichardin · monthery · Jean-Louis
Équipe de gestion
· Allantvers
13156 membres inscrits

Montréal: 25 mai 03:03:31
Paris: 25 mai 09:03:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Le désespoir d'un ion Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Vive la vie


Celui qui a appris à rire de lui-même n'a pas fini de s'ammuser!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
12 mai 2002
Dernière connexion
13 août 2004
  Publié: 21 juil 2002 à 19:54
Modifié:  21 oct 2009 à 12:59 par Eylork
Citer     Aller en bas de page

Le poème qui suit était originellement composé des deux parties qui suivent. Par contre, je me suis fais conseiller par certains membres de mon entourage de le scinder en deux parties, étant donné que la première des deux se tenait par elle même. Je vous envoie les deux pour que vous puissiez en juger par vous même. Vive la vie



Il fut un jour un petit ion
Qui était bien triste
Car sa vie, disait-on
Était ennuyante et triste

Si la rumeur disait cela
C’est qu’il ne faisait qu’une chose :
Réagir avec tout ce qui passait par là
Sans se demander pourquoi...
Quelle étrange chose

Il est vrai qu’un ion il était
Et que les ions ne font que ça
Mais le désespoir qui l’envahissait
Aimait bien ça

Un jour, il rencontra un autre ion
Qui, lui aussi, était désespéré
Car la même rumeur effrénée
Le salissait de la même façon

Dès cet instant ils se joignirent
Et, ensemble ils formèrent
De l’eau qui partout sur la terre
Est libre à n’en plus finir


Suite facultative


La vie qui les avait unis
Décida de les séparer
Cette union dû se terminer
D’une cruelle manière, eh oui

La vie les sépara
Par l’insouciante main
Des hommes vilains
Qui les électrolysa

Ces humains insouciants
Désiraient obtenir
Un gaz produisant
De l’énergie à n’en plus finir

Ces humains désiraient donc créer
De l’hydrogène puissant
Et séparèrent éternellement
Les ions bien aimés

Notre ion séparable
Pour se sauver du désespoir
Se lia avec un de ses semblables

Le couple ainsi formé
Était ce que les hommes avaient tant désiré
De l’hydrogène avait été formé

  N'oubliez surtout pas une chose : La vie est belle
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20743 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 20 déc 2007 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Une suite qui se suit bien avec la première partie, c'était judicieux de faire deux parties...


En tout cas, ça m'a rappelé de la chimie, et puis... Ton texte est un coup de gueule contre l'humanité, un peu...


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2747
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0429] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.