Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 25
· Pichardin · Akim
13110 membres inscrits

Montréal: 15 nov 01:20:48
Paris: 15 nov 07:20:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: (1) Au seuil de ton pays, il n'y a pas de porte Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 sept 2006 à 04:00
Modifié:  28 févr 2013 à 16:05 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Ta naïveté profonde
est un chant qui me berce,
quand l’oiseau migrateur
vient frôler mon oreille,
m’invitant au pays
des oiseaux et des fleurs.
Je n’ai pas vu de portes
ni barreaux, ni prisons.
Je n’ai pas vu de chaînes
ni de colombes en cages.
J’ai vu ton ciel tout bleu
et des sourires aux lèvres,
des sourires enfantins
que ton cœur a gardé.

J’ai vu...

Qu’ai je vu encore?
Des fontaines d’Amours
Jusqu’au creux de tes mains
débordant de ton être,
pour pénétrer le mien.
De ta voix singulière
au ton de l’harmonie,
tu dévoiles que l’homme
en fait n’est qu’un enfant,
c’est pour lui que tu glanes
des champs de poésies.
Une fleur a poussé
là où les murs sont gris
arrosée par les larmes
de toute l’humanité.
Tu lui donnes tes yeux,
pour qu’il puisse mieux voir
l’évasion qui fait croire
et l’espoir qui fait vivre.
Ainsi tu es poète
mélodie océanique
qui reste perpétuelle
au fond du coquillage.
Et l’oreille est sensible
à ton mouvement rythmique
car l’homme au cœur d’enfant,
qui travaille à l’étau
a reconnu en toi,
ses sentiments profonds.
Yvon (1)

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 sept 2006 à 12:18 Citer     Aller en bas de page


Merci petite Fée Azur pour ton passage et pour ma

nomination ça me touche

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 3 sept 2006 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Un début de chant de vie, une très belle poésie sur des vers de vécu. L'homme n'est qu'un enfant : il s'appelle le poète!

J'ai aimé cette première partie!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 4 sept 2006 à 14:39 Citer     Aller en bas de page


Merci Yvano de ton passage

A bientôt à te lire

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 8 sept 2006 à 02:43 Citer     Aller en bas de page


Je découvre... et c'est du bonheur..

Loup

  http://papemich.free.fr/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 sept 2006 à 19:23 Citer     Aller en bas de page


C'est toujours un plaisir de te voir Loup poser tes yeux sur ma poésie

Merci de ton passage

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 1er juin 2007 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon , il faut bien les faire lire ces beaux poèmes si bien racontés, d'une main d'un poète généreux,Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 1er juin 2007 à 16:41 Citer     Aller en bas de page


Merci ma douce amie, je suis flatté et touché à la fois pour cette

A très bientôt pour te lire

 
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 23 jan 2013 à 14:49 Citer     Aller en bas de page


Et tel un migrateur
J'ai plongé sur ces vers
Ils parlent de bonheur
Et d'un autre univers
Puis en mots simplement
J'exprime compliment.

Avec mes amitiés. GUY




 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 28 févr 2013 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Désolé Guy je suis passé à côté de tes vers, merci d'avoir pris le temps
de passer lire ce vieux poème que j'aime beaucoup...

A bientôt pour te lire...
Mes amitiés sincères...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1536
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0527] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.