Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 207
Invisible : 0
Total : 207
13306 membres inscrits

Montréal: 26 jan 04:18:48
Paris: 26 jan 10:18:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Noctambule Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 12 sept 2006 à 14:22
Modifié:  16 nov 2009 à 16:43 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Attendre que le jour, se fonde dans la nuit
Pour que le Troubadour chante sa mélodie.
Noctambule tu respires, ce parfum salutaire.
La nuit est ton empire, tu fais tout pour lui plaire

De cette vie insolite, tu soulèves le rideau.
Où tu chantes et invites les frissons de la peau,
A parcourir le corps jusqu’à le faire frémir.
Tu entres dans ce décor que nul ne peut ternir.

Ainsi tu es Ami, ce poète de minuit,
Qui éveille l’endormi, le sort de son ennui.
Compagnon de passage! pour qui toutes ces chansons ?
Pour qui tous ces messages ? qui mènent à l’évasion.

Assieds toi un instant, près de nous, du grand feu.
Fais vibrer l’instrument avant de dire adieu
Fais nous vivre tes doigts sur tes cordes magiques
D’équilibriste Roi de ta juste musique

Chatouille les oreilles, les plus mal traitées
Pour qu’enfin elles s’éveillent, de cette nudité.
Fais nous chanter tes doigts sur ces cordes, sois lyrique.
Que ta musiques, ta voix, nous rendent plus poétiques.

Noctambule tu nous chantes de ces mystères nocturnes,
L’histoire de cette amante et toutes ses infortunes.
L’amoureuse s’est perdue, pour avoir trop aimé.
Retrouvée étendue, ses vêtements parsemés…

Quand la corde, s’est cassée! Tu relevas la tête…
Et ton regard lassé, nous dit, que tu arrêtes.
La douloureuse colère, qui émane de ton cœur
Est plus une prière, qu’un élan de fureur.

Connaîtrons nous jamais la fin de cette histoire
Tes contes et tes palais, pour l’inconnue d’un soir ?
Et comme pour t’excuser, tu souris tristement
Sans vouloir l’avouer, étais-tu cet amant ?

Mais déjà l’aube blanchit, elle fait fuir la nuit
tu te lèves, dis merci, et de même tu la suis.
Reprenant ta guitare, tu regardes le ciel.
Tu nous dis. A plus tard ! laissons place au soleil…


Yvon 14/04/06


 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 sept 2006 à 15:27 Citer     Aller en bas de page

La noctam'bulle que je suis a grandement apprécié cette partition jouée jusqu'à l'hémistiche.. Une très belle évasion pour une non moins belle composition !


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 13 sept 2006 à 04:52 Citer     Aller en bas de page


Merci petitebulle j'apprécie ton commentaire

Je t'embrasse

 
lyly_dida

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
12 septembre 2006
Dernière connexion
25 septembre 2006
  Publié: 15 sept 2006 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

très beau poème
PS juste pour m'informer votre pseudo et tiré d'un livre
écrit pas une écrivain Louis Lowry je me trompe??

  lyly
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars 2020
  Publié: 15 sept 2006 à 04:24 Citer     Aller en bas de page

La nuit est souvent la complice du poète, très beau texte.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 15 sept 2006 à 11:30 Citer     Aller en bas de page


Merci lyly_dida d'être venu me lire oui tu te trompes, j'ai

pris ce pseudo dans l'esprit de dire, que puisque nous

ne faisons que passer, alors je ne serais qu'un passant

---------------------------------------------------------------------
Merci Patrick de ton commentaire j'apprécie

 
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 21 jan 2007 à 14:21 Citer     Aller en bas de page

le monde qui se dégage de ce poeme m'a envouté tout au long de ma lecture!
l'atmosphére tant charmante qu'assomante me rend le retour à la réalité bien triste!
j'ai aimé ce somptueux poeme! je nomine!
bravo

angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 22 jan 2007 à 03:46 Citer     Aller en bas de page


Merci angetine au sol je suis très touché par cette nomination

je te remercie d'être venue me lire...

Mes amitiés et au plaisir de te lire...

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 22 jan 2007 à 03:51 Citer     Aller en bas de page


Merci Pascal de ton passage qui me fait toujours très plaisir

Au plaisir de te lire...

Mes amitiés...

 
Nabeille


Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne. [Epicure]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
185 commentaires
Membre depuis
2 avril 2009
Dernière connexion
24 février 2019
  Publié: 30 avr 2009 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Au hasard de mes errances, je vous découvre... Je reviendrai vous lire, vous m'avez enchantée...

Cordialement.

Nath, alias Nabeille

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er mai 2009 à 15:07 Citer     Aller en bas de page


Merci pour le hasard qui m'a ainsi permis de vous lire et apprécier votre
écriture...

Amicalement Yvon

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 16 nov 2009 à 00:28 Citer     Aller en bas de page

Une superbe poésie enveloppante et douce. Une musicalité émouvante. j'aime les troubadours!!
Ravie de ma découverte. Merci
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 6 déc 2009 à 09:16 Citer     Aller en bas de page


Merci à toi d'être passé me lire...




Au plaisir de te lire

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1924
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0289] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.