Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 79
Invisible : 0
Total : 83
· ode3117 · messaisons · Tizen · Jake Warren
13292 membres inscrits

Montréal: 27 février 15:35:41
Paris: 27 février 21:35:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Avraham vertical_align_bottom arrow_forward_ios



Chaule aime Aaron
   

Avraham

Poèmes : 5
Commentaires : 32
Connexions : 9808
Pages consultées : 69424

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 17 juin 2020
Dernière connexion : Aujourd'hui à 11:51

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Sexe : Masculin
Profession : Ma salamandre et ma tanche sans s'épancher pensent que je suis le plus grand poète de tout l'étang



Autres informations

Ecrivain ou poète préféré : François Coppée




Passe-temps

Le temps ne passe pas ; c'est le vivant qui passe à travers le temps



Son histoire

Trouvère troublant trous verts et trous blancs




Autre

La poésie n’admet pas de réplique et n’admet pas de commentaires

Georges Perros
--------------------------------------------
Les lecteurs qui désirent laisser un avis sur mes poèmes peuvent le faire par message personnel ; une médiocrité dont je tairai le nom qui commence par EM et se termine par ME les pénétrant régulièrement pour les défigurer m'oblige à les publier ici et sur creapoemes
--------------------------------------------
La liberté que le Bon Dieu accorde
Est dans la longueur qu'il donne à la corde
--------------------------------------------
Né avec son nez, on est comme on naît
-------------------------------------------
Mes sélections du 26/02/2 024 :

1. Si celui-ci est trop au lit pour être au net
Cet autre-ci est trop poli pour être honnête
---------------------------------------------------------------
2. Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente

Jacques Rouxel
---------------------------------------------------------------
3. https://www.youtube.com/watch?v=Z64N1pJNZr8&list=PL82tnZaWDbO4PTedpyYQQ70qW6MnUFEps&index=26
---------------------------------------------------------------
4. Paradis

Qui a voulu que je fusse un parachutiste
Au sein d’un régiment de Castelsarrasin
A part moi qui voulus ne pas être un flûtiste
En face de je ne sais quelque Sarrazin ?

J’ai su le cor au pied le ramper dans la fange
Le ventre retaillé par les abdominaux
Le fleuve traversé quand son courant se venge
Le treillis déchiré par des pics infernaux
Les tirs vomis-crachés-sifflés de mitrailleuse
Les combats acharnés à la lame d’acier
L’ennemi qui crie de sa voix rauque et railleuse
Chéri dur je torture et ne sais pas gracier

D’aucuns veulent sauter sur la femme qui bouge
D’autres du Nord-Atlas comme moi ont chuté
A quatre cents mètres de hauteur le front rouge
Avec un vent dansant qui n’est pas chahuté

L’ennemi a omis les écrits de Genève
Excluant de viser le pantin-cible en l’air
Et ils ont tué en pensant à la jeune Eve
Qu’ils s’en iront baiser plus vite que l’éclair

Des frères avaient une aile en forme de voile
Moins belle que celle de l’aigle qui riait
Mais dans leurs yeux brillaient des poussières d’étoile
Dispersées à jamais et Dieu blessé priait.

17ème régiment du génie aéroporté de Castelsarrasin
(Deux des nôtres furent assassinés par Mohammed Merah à Montauban)

Avraham
------------------------------------------------
Que me dit-il ?

En bon Français que me dit-il
Que me dit-il en bon Français
En bon Français en bon Français
Que me dit-il que me dit-il
Dans sa clarté je le comprends
Je le comprends dans sa clarté
Dans sa clarté dans sa clarté
Je le comprends je le comprends

S’il n’était pas un bon Français
Un bon Français s’il n’était pas
S’il n’était pas s’il n’était pas
Un bon Français un bon français
En langue innée je le saurais
Je le saurais en langue innée
Je le saurais je le saurais
En langue innée je le saurais.

Jean-Michel Bollet
Poète du Monde



 

 



 
Cette page a été générée en [0,0096] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.