Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 227
Invisible : 1
Total : 232
· Rose des Vents · Philippe MANGOT · Mathilde · Lykan
13295 membres inscrits

Montréal: 21 février 16:54:04
Paris: 21 février 22:54:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de th vertical_align_bottom arrow_forward_ios



car les choses qui doivent se produire dans le monde..sont melés,sans ordre précis,se frolent les un
   

th

Poèmes : 44
Commentaires : 109
Connexions : 169
Pages consultées : 3141

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 14 mai 2009
Dernière connexion : 25 jan 2010 à 02:21

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : andre thierry
Date de naissance : 12 février 1954
Sexe : Masculin
Lieu : albi
Profession : liberale





Dernière entrée au journal

Publi?e : 9 juin 2009 à 02:38
Titre : Considérer

Un petit texte
du 12ème siècle

La considération





La considération purifie sa propre source, c’est-à-dire l’esprit même qui lui donne naissance. Elle modère en outre les passions, règle l’action, corrige les excès, forme les mœurs, met du bon ordre et de l’honnêteté dans la vie.
Elle donne enfin la science, tant de l’humain que du divin.
C’est elle qui démêle ce qui est embrouillé, resserre ce qui tend à s’écarter, rassemble ce qui est dispersé, pénètre ce qui est secret, s’attache aux pas de la vérité, passe au crible de l’examen ce qui n’est que vraisemblable, dépiste les intentions et les faux semblants.
C’est elle qui arrête à l’avance ce que l’on doit faire ; revient sur ce qui a été fait afin que rien ne subsiste dans l’esprit qui n’ait été corrigé ou ait besoin de l’être.
C’est elle enfin qui, dans les temps heureux, presse les revers, mais qui semble n’en point souffrir lorsqu’ils sont là ; ce qui dans le premier de ces deux cas, est effet de la prudence, dans le second, effet de la force.

auteur
Abbé de Clerveaux
allias
Bernard de Fontaine
allias
Saint Bernard

Répondre      Entrées antérieures


 

 



 
Cette page a été générée en [0,0079] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.