Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 82
Invisible : 0
Total : 85
· messaisons · JH.Metz · Dukes Forever
13292 membres inscrits

Montréal: 26 février 16:57:58
Paris: 26 février 22:57:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Nascunturpoetae vertical_align_bottom arrow_forward_ios



Tentative de restituer l'ineffable, la poésie procède du désir de mettre en paroles des images qui se fassent musique.
   

Nascunturpoetae

Poèmes : 87
Commentaires : 157
Connexions : 703
Pages consultées : 11917

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 12 août 2023
Dernière connexion : Il y a -268 minute

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Thierry
Date de naissance : 7 mars 1957
Sexe : Masculin
Lieu : Paris
Profession : Retraité



Autres informations

Film préféré : presque tous les Hitchcock. Marcel Carné.
Style musical préféré : classique - plus c'est ancien, plus cela me séduit Je n'aurais pas pensé être aussi fasciné par les restitutions de musique grecque antique.
Ecrivain ou poète préféré : Villon. Racine. Marceline Desbordes-Valmore. Leconte de Lisle. Baudelaire. Mallarmé. Heredia. Verlaine. Les Symbolistes (Corbière, Rodenbach, Samain, Laforgue, Maeterlinck, Toulet...). Anna de Noailles. Claude Roy.
Personnage de bande dessiné préféré : Tintin




Passe-temps

Marcher dérouille les jambes et vide la tête.
La montagne élève l'âme.
Fasciné depuis toujours par la peinture, notamment l'enluminure médiévale.
L'attrait pour l'astrologie (foncièrement poétique dans son dialogue avec des symboles) a compensé la perte de foi religieuse - la croyance aux Astres n'a fait brûler personne.
Écrire n'a rien d'un simple passse-temps ; c'est revenir sur les bancs d'une école d'exigence.
Découvrir. Apprendre. Méditer.
Rester humble.



Son histoire

Né en proche banlieue parisienne, dans la petite bourgeoisie. Famille protectrice, père sévère et intègre, mère tendrement aimante. Dès la petite enfance, attrait pour le langage allant de pair avec un dégoût des chiffres. Plus tard, don pour les langues étrangères. "Carrière" dans une administration parallèle au service public, avec tout ce que cela comporte pour qui n'a pas la fibre arriviste - retraite libératrice.



Projets futurs

Partir de rien est encore la meilleure façon de n'arriver nulle part.



Autre

Écrire répond à un besoin profond, qui ne s'explique pas. Acte libérateur.
Le "père Hugo" avait tout vu pour écrire ce parfait alexandrin : "un poète est un monde enfermé dans un homme". Merci "Totor" ! Je t'offre cet acrostiche :
Prends ta lyre, poète
Oublie le monde bête
Et méchant
Suscite cette fête
Intimiste et parfaite
En ton chant
Gare à la dilatation de l'ego, fruit talé qui pourrit tout le panier. Je sais seulement que je ne sais rien.
Le bruit, fléau des fléaux.
Si tu ne peux aimer, essaie de ne pas haïr.
Ce que, faute de vocable adapté, nous nommons "hasard" ne répond peut-être qu'à une nécessité dont la finalité nous échappe.



Dernière entrée au journal

Publi?e : 13 août 2023 à 07:39
Titre : Qu'est-ce-que la poésie ?

S'il est un sujet qui divise, c'est bien celui de la poésie. Il semble en exister autant de définitions qu'il y a de poètes. Prudents, les anciens Grecs la faisaient dériver du verbe « poïeïn » qui veut dire « faire » : difficile d'être plus neutre !...

Dans sa « Petite anthologie de la poésie française », bien sentie par ailleurs, Georges Pompidou affirme que la musique de Bach n'est pas foncièrement poétique. Le président de notre adolescence était-il sourd d'une oreille ? Outre le premier mouvement de la « Sonate au clair de lune », qu'au demeurant Beethoven ne chérissait guère, avait-il jamais écouté le si prenant Prélude en fa dièse mineur du « Clavier bien tempéré » (BWV 883) ?

J'aime Baudelaire : avec Verlaine, il m'a donné envie d'écrire. Si d'emblée j'ai vibré de toutes mes fibres en découvrant sa vaporeuse « Harmonie du soir » ou son inoubliable « Pluviose » qu'anime un subtil mouvement de « zoom », je demeure rétif à la crudité d' « Une charogne », qui me semble excessive... Qui dit « poésie » dit « subjectivité ».

En tâchant de rester factuel, je proposerai d'énoncer que la poésie se situe à un carrefour : celui du son et de l'image ; du signifiant et du signifié ; de l'intellect et de l'affectif... Quintessence d'un langage qui privilégie le rythme et la sonorité, ouvre certes à son utilisateur un vaste champ d'action mais, comme tout instrument, nécessite qu'on le manie avec déférence. Et tout le reste est littérature.

Répondre      Entrées antérieures


 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Coquillages (Autres poèmes)
- Berceuse (Autres poèmes)
- Souvenirs téléphoniques (Autres poèmes)
- Bagatelle (Poèmes loufoques)

 

 
Cette page a été générée en [0,0125] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.