Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 14
· Avraham · In Poésie
13226 membres inscrits

Montréal: 8 févr 02:27:34
Paris: 8 févr 08:27:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Bestiole vertical_align_bottom arrow_forward_ios



Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   

Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège
Administratrice

Poèmes : 306
Commentaires : 19610
Connexions : 8779
Pages consultées : 550684

Type de compte : Privilège
Membre depuis : 25 juin 2004
Dernière connexion : il y a 2 jours

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Vinie
Sexe : Féminin
Lieu : Corsica in u mo core





Passe-temps

Poètes favoris (certains de leurs textes sont des perles de mes colliers d'or, d'argent et de bronze..)
Liste revue en avril 2021 :
Pluriels
Chimay (Maestro)
Bulle (Maestria)
Saphariel(parce que... )
Eliawe
Ivy (ma soeur de coeur)
Storm (ma jumelle)
In Poésie (mon mignon)
Adamantine (MagJolie)
Amandarine
IciOula
Jocsim
Loup8084(ma Louve...)
Myo
AllantVers
Mr Barnabooth
Jihem (RIP)
Le_chat_mauve
cartouche
Alzire
Coro
Chimères
R.
Ozner
Tizen
Lauriane
Gouache
Bonjour
silence.
JCMian
Poupi Le Hérisson
Elodie Daraut
Lucie Granville
Maschoune


Par ailleurs, et à mon grand désespoir ...des poètes dont j'admire la poésie sont partis de ce site ou ont effacé leurs textes :
Hypérion
Harmonie du Soir (anciennement mis en favoris : La Rose de Thérèse, Liaison, Matin pluvieux, Nous aurions pu (duo avec Mage)
Mage (max)
Ys (anciennement mis en favoris : L'écorce d'une orange, Eau de vie)
Sanguine (anciennement mis en favoris : Je pense à tout à plein toi, Culture Homonyme)
Valter & Mésange
Venise
Allig
Lili La ruche (toute son oeuvre)
Waiméa Bay (...)

autre : Tous mes textes sont protégés par Copyright, avis aux plagieurs !





Projets futurs

ETRE.

C'est la seule chose à vivre.




Autre

Mon avatar est une création de mon amie Stellart, cette oeuvre s'intitule "Medusa". Son utilisation est faite avec son autorisation bien évidemment.

Si vous souhaitez découvrir son univers onirique c'est par ici
Et par là



Dernière entrée au journal

Publiée : 16 janvier à 17:27
Titre : On prend les memes et on recommence.

3eme soir de perdition totale, j'ai rembobiné un an et hop, on reprend au point de départ.
Enfin pas tout à fait, si j'écris là c'est que je touche du doigt quelque chose quand même. Si je l'écris est ce que ça deviendra réel? ça fait tellement de bien d'avoir de nouveau ce moyen (l'écriture) de me lacher, de tout lacher. Et tant pis si personne ne me comprend.

Je n'ai pas bu ce soir, enfin pas encore. Peut etre le faudra t'il plus tard. J'ai oscillé à nouveau entre joie intense et dépression complète. A quelques secondes d'intervalle. J'ai écrit à quelqu'un, et j'ai effacé les messages. J'ai ri, j'ai pleuré. J'ai avalé à grande lappée la vie que ça m'a insufllée. Si je devais courir, je ne serais définitivement pas faite pour les marathons, avec moi c'est le sprint et hop arrêt au stand. Moi j'ai besoin de me prendre la porte en pleine face, la blessure complète.

Y'a cette vidéo que je viens de voir et ce passage 'visualisez vous dans 10 ans et travaillez sur ce projet'. Bordel, moi je crois que le plus loin que je vois c'est peut etre quoi... 6 mois, 1 an, quand c'est pas 10jours. C'est quoi cette injonction au projet, moi j'ai juste envie de parler, de donner, de toucher, de baiser, d'apprendre, de sentir un lien.

"Rien ne vaut qu'à l'instant
Je vous le répétais
Et dans le même temps
A vous je m'attachais.
"

J'ai écrit ça il y a longtemps. Et ces vers me trottent encore souvent, notons que j'arrive à m'être fidèle. Car je m'attache ce soir encore à l'échafaud de mes pensées, et je ricane aussi de toutes mes dents, car je suis aussi le bourreau, et celle qui ramassera ma tête tranchée. Elle reviendra sur mes épaules dans quelques heures, et elle reprendra sa routine.

Demain, on prend les mêmes et on recommence.

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      


 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Exil (Poèmes d'amour)
- L'usure (impro) (Poèmes tristes)
- Presqu'île (impro) (Poèmes d'amour)
- Bloc Notes (Poèmes par thèmes)

 

 
Cette page a été générée en [0,0184] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.