Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· Pichardin · ode3117
13326 membres inscrits

Montréal: 1er mars 01:44:00
Paris: 1er mars 07:44:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Profil de Une-Seule-Larme Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Pourquoi? Quelle question à la con.
   

Une-Seule-Larme

Poèmes : 20
Commentaires : 83
Connexions : 164
Pages consultées : 2236

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 11 juillet 2007
Dernière connexion : il y a 11 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Cassandre
Date de naissance : 25 juin 1994
Sexe : Féminin
Lieu : Au pied de l'arc-en ciel...



Autres informations

Film préféré : N'oublie jamais, Meimoires d'une geisha, l'anneau sacré, la vie est belle, le pianiste.
Style musical préféré : Rock- Metal- Hard- Gothique
Écrivain ou poète préféré : Emilie Brönte, Patrick Poivre d'Arvor, Arthur Rimbaud...
Personnage de bande dessiné préféré : Lou : )




Passe-temps

Lire, écrire des poèmes mais aussi mon livre, écouter la musique, flâner en solitaire ^^, et aller voir mes amis.



Son histoire

Mon histoire est bien longue et douloureuse... mais si tu veux en savoir plus lis-donc mes écrits.



Projets futurs

Fac de droiiit



Dernière entrée au journal

Publiée : 18 juillet 2010 à 17:16
Titre : Je me fais mal.

Je me fais mal. Je m’accroche à lui pour avoir cette impression de briser mon cœur. Je me rattache à la vie. Je me fais si mal. Tant qu’il y aura à détruire, il y aura la douleur. Et la douleur est l’essence de la vie, la preuve que nous ne sommes pas morts. Non je ne tournerai pas la page, je ne l’oublierai jamais. Car ce chagrin me maintient en vie. Je le garderai en moi jusqu’à l’épuisement, jusqu’à ce qu’il ronge tout et me laisse vide. Ce vide qui portera son nom. Je ne veux rien d’autre que lui, qu’il me hante. Je conserverai ainsi quelque chose de lui, son merveilleux souvenir. Je ferai de la mélodie de ses si beaux mots, mon requiem. Je choisis de garder le vide délicieux qu’il m’a laissé que de renier mes sentiments, mon amour pour lui. Je laisse aux autres la chance de trouver le vrai sourire, le plaisir de vivre. Je ne suis rien sans lui, rien que l’épave d’un violent passé, qu’une enfant détruite par un amour haineux, malheureux. Je suis née dans le mensonge, l’illusion. J’ai grandis en enfer, au milieu de la passion trop forte, en plein dans la déchéance humaine. Je l’ai rencontré et il m’a offert le désir de vivre à s’en faire mal. Se tuer à la vie pour ne pas mourir. Mais j’ai tout perdu. Il n’y a qu’avec lui que je me sens bien. Je sais qu’il est encore là, mais ce n’est qu’une amitié de plus. Et j’ai besoin de son je t’aime d’amour, je voudrais juste qu’il m’aime comme je l’aime. Trop fort. J’y ai vraiment cru, je me suis désespérément emparée de ses paroles, j’ai ancré son doux mensonge d’amour au fond de moi. Et ça m’a pourrit. Je vis avec une profonde cicatrice ouverte à jamais. Je porte les morceaux de mon âme entre les doigts, chacun est marqué de son sceau. Je veux vivre avec ces meurtrissures car elles sont la seule preuve que j’ai existé pour lui, qu’il y a eu un nous aussi faux soit-il. J’ai été heureuse, à ses dépens certes, mais je l’ai été. J’aurais aimé qu’il soit mon roi, et ne pas régner seule sur notre royaume. J’aurais aimé que le « notre » de son poème ne soit pas qu’une chimère. J’aurais aimé vivre pour lui, mais je me retrouve à me broyer pour ne pas partir, pour ne pas le perdre définitivement. Car la mort n’est que la poussière du temps, ce n’est rien, absolument rien du tout. Je veux mourir parce que je l’aurais trop aimé, à m’en crever le cœur, à m’en exploser les veines. Hémorragie. Overdose de lui. J’aimerais mourir dans ses bras à écouter son âme chanter, mais je crèverai seule. Je serrerai son souvenir contre moi, le sourire aux lèvres, les joues noyées de larmes. Ce n’est pas triste, je n’ai pas envie de me foutre en l’air, je veux seulement écouter encore et encore ce refrain aux notes mélancoliques que chante mon cœur. Cette histoire destructrice mais tellement belle que hurle mon être entier. Le récit d’une chute vertigineuse, la mélodie d’une triste euphorie amoureuse. Un poème sur un souffle de vie saccadé mais portant au creux de ses vers, l’espoir. Le plus beau texte que j’aurais écrit, l’œuvre de ma vie. Toi. Et je t’aime encore et encore. Plus le temps passe, et plus je t’aime. Ce devrait être le contraire, mais j’ai toujours vécu à l’opposé des autres. Ils avancent, je recule. Ils sourient, je pleure. Ils aiment, je hais. Ils vivent à petites doses, je meurs à petits feux. Je tombe, tombe, tombe… toujours plus bas. Mais je t’aime et je vais continuer à me déchirer pour te garder. Je n’ai jamais aimé comme il faut. Avant ce n’était pas assez, aujourd’hui c’est trop. Beaucoup trop. Je me fais mal, si mal…

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
Musique, douce musique emmène moi... (Poèmes tristes)
- Réminiscences (Poèmes tristes)
- " Rire pour de faux, pleurer pour de vrai. " (Lettres ouvertes)
- Ma quête. (Poèmes tristes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1054/13314

8.7%
 
 92 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 82 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.7%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.5%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 19 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 113 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.4%
 
 205 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 330 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0144] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.