Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 262
Invisible : 0
Total : 265
· datura.✿ · Jean-Louis · AllantVers
13354 membres inscrits

Montréal: 24 sept 16:48:00
Paris: 24 sept 22:48:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Isidore Hortis Aller en bas de page Cacher le panneau de droite


Isidore Hortis

Poèmes : 19
Commentaires : 56
Connexions : 111
Pages consultées : 1961

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 9 mars 2010
Dernière connexion : il y a 7 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : isidore hortis
Sexe : Masculin
Lieu : d'ici et d'ailleur
Profession : Auteur



Autres informations

Film préféré : stormy weather. les enfants du paradis. se souvenir des belles chose. le tigre sous la neige.
Style musical préféré : jazz, éléctro-jazz, Blues, chanson française et beaucoup d'autres... (coco-rosie par exemple)
Écrivain ou poète préféré : Louis Scutenaire, René Char, Baudelaire, Isidore Ducasse, Francis Jammes, Whiteman, Dumas... Sôseki.




Passe-temps

écriture... poésie
musique éléctronique (seconde charge on soundcloud)
lecture
moments entre amis
photo
travaux



Son histoire

-beaucoup trop complexe pour être décrite ici-



Projets futurs

Dissidence Danse
Des amours d'Aurore et de la poésie vécue

I-H ...éditions

Publication
Diffusion
Edition



Autre

Tous mes textes sont protégés par www.copyrightdepot.com n°00048923

Pour toutes utilisations de mes écrits veuillez m'envoyer un message personnel. merci





_____________________________________________________________________________

Le dépassement du marchant est magnanimement spectaculaire. Nous pouvons noter une parfaite indifférence à induire le futur, avenir favorablement délétère qui s'agrémente d'un laissé-aller médiatique. J'ai peine à décrire ce que j'éprouve tant j'ai vécu dans l'attente de ce moment là, il se peut qu'une épreuve nous attende. Des redondances s'agitent près des vasques lassés de nos fenêtres ouvertes. Que nous reste-t-il dans la contestation sans communication où l'interaction numérique est partout codée en substitution à une extinction passive par preuve de non ou développement de négation sensorielle? Bienvenu au vingtième siècle!

Il ne vous reste plus qu'à installer des alarmes partout.


L'homme du train



Dernière entrée au journal

Publiée : 28 juillet 2010 à 19:35
Titre : je meurs de toi car l'on meurt de moi...

Bien-sûr mais je meurs de toi car l'on meurt de moi...


qui est tu?


...partout pour prétendre à celle que j'ai le plus aimé, qui se débat et plus que moi me raccroche à la vie et au souvenir tant qu'au mensonge. Notre terme ne sera jamais proche, je ne pense pas que les accidents aient renforcé notre amour. Tu m'as ouvert la porte; je mourrais... Je t'ai aidé dans ton accession à la vie incarnée exhaussant ton rêve depuis un au-delà que je ne cesse de découvrir, j'ai eu beaucoup de mal, j'étais très jeune, qui d'autre qu'un enfant peut faire cela? j'ai fait des erreurs, j'ai tout fait à pourvoir pour toi de meilleurs conditions; une fois de plus je n'ai pas tout compris lorsque tu m'a quitté, séparation de juillet. Autrefois une flèche a été tirée dans une carrière d'ocre rouge, j'ai sursauté aux bruits pour la première fois; tu étais là... une seconde flèche s'est embriqué dans la première (qui de nos jours en connaît le prix? ) mon père décidait d'arrêter le tir à l'arc, tu m'as dit que c'était fini, que nous ne nous reverrions plus, du moins sous cette forme et que j'avais perdu mais que pour nous c'était gagné. J'en garde un souvenir lourd et marqué, j'essaie de le traduire, c'est difficile, je sais juste qu'après cela tu es née.

Complexe ou triste furent nos sorts ensuite. Vive le japon !

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Amours d'hivers cachés d'autant moins clairs qu'arraché (Poèmes d'amour)
- petite sœur (Poèmes d'amour)
- Amours d'hivers cachés d'autant moins clairs qu'arraché (Poèmes d'amour)
- ana (Poèmes d'amour)

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0152] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.