Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 29
· Pichardin · JYL · Le phoenix poete · Vieille Cabane
Équipe de gestion
· Adamantine · Catwoman
13225 membres inscrits

Montréal: 29 jan 04:13:58
Paris: 29 jan 10:13:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: elle... moi vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
la Nange


entre les maux et les mots la seule difference ... c'est le lieu de la douleure
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2006
Dernière connexion
14 janvier 2010
  Publié: 20 sept 2006 à 03:23
Modifié:  31 oct 2010 à 04:34 par Eliawe
Citer vertical_align_bottom

Elle naît un 4 mai
Elle grandit normalement
Elle apprend à vivre avec un seul parent
Elle rentre à l'école désormais

Elle sait lire, écrire
Elle apprend à compter
Elle n'ose se dévoiler
Elle atteint le second cycle

Elle voit d'autre professeurs
Elle se croit grande
Elle se cache sous des airs tendres
Elle voit ses émotions prendre de l'ampleur

Elle a 14 ans
Elle retrouve son père
Elle découvre les mêmes airs
Elle se sent bien pour le moment

Elle arrive dans un autre établissement
Elle croise d'autre sourires
Elle arrive à rire
Elle a un accident

Elle se réveille et découvre
Elle ne se souvient de rien ni de personne
Elle se sent seule
Elle a ses yeux qui s'ouvrent

Elle se voit assistée
Elle s'est créée un fossé
Elle ne parvient à remonter
Elle se sent dépassée

Elle sait qu'elle a grandit
Elle sent qu'on la pousse
Elle voudrait reprendre son pouce
Elle voit qu'elle n'a pas mûri


Elle se calme, se pose
Elle retrouve ses marques
Elle sent bien qu'on la remarque
Elle utilise le temps dont elle dispose

Elle essaie de garder le cap
Elle passe le bac
Elle voit le résultat qui lui fait l'effet d'une bombe
Elle TOMBE...

  Nange
Simply Me


Les humains se donnent plus de mal à éviter ce qui leur fait peur qu'à obtenir ce qu'ils désirent...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2006
Dernière connexion
6 mai 2008
  Publié: 7 nov 2006 à 17:12 Citer vertical_align_bottom

Toute une histoire, cette vie! On y voie une certaine peur de vieillir, de grandir...

  ~§iMP!¥ M£~
la Nange


entre les maux et les mots la seule difference ... c'est le lieu de la douleure
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2006
Dernière connexion
14 janvier 2010
  Publié: 18 déc 2006 à 11:02 Citer vertical_align_bottom

tu as tout a fais raison ..avec le recul je m'en aperçois...

merci pour cette attention

  Nange
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17043 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 18 déc 2006 à 11:23 Citer vertical_align_bottom

on retrouve ici cette sensation de mal être qui apparait quand on sort de l'enfance et que l'adolescence arrive.on était protégés et soudain,tous les problèmes nous arrivent dessus et il est quelquefois dur de les surmonter...
et en effet je suis d accord avec le premier commentaire qui parle de cette peur de grandir.le moment ou tu parles du pouce montre bien cet état d'esprit.
en tout cas,je te souhaite de trouver la force pour sortir de ce mal-être.
une lecture triste mais appréciée.
amicalement.
pyc.

 
la Nange


entre les maux et les mots la seule difference ... c'est le lieu de la douleure
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2006
Dernière connexion
14 janvier 2010
  Publié: 16 jan 2007 à 04:50 Citer vertical_align_bottom

merci beaucoup pyc

  Nange
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1055
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0203] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.