Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 5
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:12:31
Paris: 28 juin 05:12:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Hécatombes (suite aux attentats de Madrid) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 mars 2004 à 13:55
Modifié:  21 juil 2009 à 14:52 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

HECATOMBES
(Plaidoyer pour la paix)

Des centaines de corps déchiquetés
Dans ces trains roulant vers l’enfer,
Victimes de l’aveugle lâcheté
Des brigades de Lucifer.

Des vies en un instant brisées
Au nom de l’humaine bêtise,
De nos sociétés « civilisées »
Où le bien et le mal pactisent.

Nulle cause aussi juste soit-elle,
Ne pourra jamais justifier
Que quiconque parmi les mortels,
Puisse ainsi être sacrifié.

ö vous puissants de ce monde
Qui présidez à nos destinées
Et vous bêtes furibondes,
Écoutez les peuples obstinés,

Vous dire que de guerres ils sont las,
Que cessent enfin les hécatombes
Et qu’à vos crimes dégueulasses,
Succède la Blanche Colombe.

Ce texte est la propriété de Patrick Dabard.
Tout droits réservés ©
Toute modification interdite sans l’accord de l’auteur.



  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 16 mars 2004 à 03:59 Citer vertical_align_bottom

Je ne nominerai donc pas...

Mais je tiens à dire que les attentats sont des crimes contre l'humanité et non pas une guerre !

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 mars 2004 à 04:57 Citer vertical_align_bottom

Merci Isola de ta visite, je m'étonne que tu sois la seule à commenter.
C'est vrai que les attentats sont des crimes contre l'humanité, mais dans l'esprit de ceux qui les commettent c'est une guerre, et pour moi une guerre lache puisqu'on s'attaque à des civils.
D'autre part ce texte est une condannation de toutes les guerres quelles que soient les raisons, pour moi il ne saurait y avoir de guerres justes, deriière les justification qu'on nous présente il y a toujours une arrière pensée et il serait temps que nous apprenions à règler les problèmes sans le recours systématique à la violence.
Les peuples, je dis bien les peuples, dans leur grande majorité désirent par dessus tout la paix, car ceux sont toujours eux les premières victimes:

Toujours les mêmes boniments
Et les mêmes artifices
Pendant ce temps évidement
Toujours les mêmes qui subissent.

Si tu vois ce que je veux dire....
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 16 mars 2004 à 05:04 Citer vertical_align_bottom


Je crois que le manque de commentaire immédiat est compréhensible Patrick... Moi...je n'ai pu sur l'instant venir y déposer un seul mot..un peu comme cette minute de silence qui a lanciné de honte et de désolation nos coeurs d'humains, hier à midi..
Je ne nominerai donc pas...

Amitiés de Loup..

  http://papemich.free.fr/
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 mars 2004 à 11:27 Citer vertical_align_bottom


Merci de ta visite Loup, je comprends tes rétisences, mais je reste quand même étonné que ce texte soit si peux commenté.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 16 mars 2004 à 14:24 Citer vertical_align_bottom

Je souscris et signe,
Patrick.
Hélas l’homme est inachevé…
L’horreur fait partie de notre monde.
La colombe, depuis la nuit des temps,
Se couvre de sang.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
tsunami


Vivre c'est poétiser.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
661 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2002
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 16 mars 2004 à 17:00 Citer vertical_align_bottom

Eh oui, je m allie a toi
Seigneurs de guerres, politicards, et consort...
nous disons BASTA !
appelle-moi tsunami,
ton ami

  Le ciel t'a fait poète, à jamais soit héraut; ( E.M.)
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 16 mars 2004 à 19:12 Citer vertical_align_bottom

Oui, très triste et surtout révoltant ces attentats à Madrid...
Comme les autres, je compatis à ce drame et sombre poème
reflétant une dure réalité, hélas!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 17 mars 2004 à 09:49 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous trois J.p,Tsunami et Lograph de vous associer à ce cri de colère.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 17 mars 2004 à 13:44 Citer vertical_align_bottom

Merci de ta visite Saphariel.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 1er avr 2004 à 12:31 Citer vertical_align_bottom

Patrick,
Je pense qu'il est temps, aujourd'hui, de nominer ce poème terrible.

NMN
Patrick Marjot

  Patrick
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 9 avr 2004 à 06:18 Citer vertical_align_bottom

Patrick,
Il n'y a que quelques jours que je suis parmi vous.
Je découvre tes textes.
Toutes les injustices me révoltent.
Je suis aussi très étonné que peu de gens commentent ce genre de dénonciation.
J'ai écrit aussi un poème contre les dictateurs, et reste encore surpris du peu de commentaires.
Amitié.
YANNIK

  Yannik Fernandez
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 9 avr 2004 à 13:19 Citer vertical_align_bottom

Merci Patrick pour ton passage.

Eh! oui Yannick, moi aussi je suis toujours étonné que les textes qui dénoncent la violence et les injustices soient si peu commentés, mais tu sais il y a tellement de poètes et de textes sur ce site, que beaucoup passent souvent inaperçus, c'est dommage.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 16 avr 2004 à 04:01 Citer vertical_align_bottom

Je remonte ce poème Patrick car
Je le trouve plus que jamais actuel.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 avr 2004 à 04:31 Citer vertical_align_bottom

Hélas trés actuel, Jean Paul.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 20 avr 2004 à 04:27 Citer vertical_align_bottom

J'ai rater ce poème, ça c'est nul de ma part surtout que j'ai écris ma colère,par 2 poèmes sur cet attentat.
Combien je suis d'accord avec tes mots, mais tu vois peut de lecteurs pour ce genre de propos, peut être ont ils raison, il faut parler d'amour...

Amitiés

Evelyne

  Eve Lindep
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 20 avr 2004 à 05:17 Citer vertical_align_bottom

Il nou arrive tous de rater des poèmes Evelyne, c'est vrai que ce genre de texte est très peu lu, que veux-tu c'est comme ca!
Merci de ton passage.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
4319 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 10 août 2004 à 03:41 Citer vertical_align_bottom

Le terrorisme étant toujours, hélas, d'actualité, ce poème l'est aussi.

Malgré le temps qui passe, malgré ces millions d'années, l'homme garde en lui cette avidité bestiale, cette étroitesse d'esprit qui le rend parfois si vil...

Tant et si bien, que je m'interroge parfois sur ses capacités d'évolution. Car pour moi, peu importe l'évolution technologique si elle n'est accompagné de l'évolution du coeur...

Quel est notre dessein ???

Bravo Patrick, ce poème est d'une grande vérité.

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 10 août 2004 à 03:58 Citer vertical_align_bottom

Comme tu as raison Myo, l'évolution technologique ne vaut rien sans l'amour au sens large du terme, l'histoire est jalonée de crimes odieux et de mauvais exemples d'utilisation de nouvelles technologies à des fins criminèles; merci pour ton commentaire.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 18 mars 2005 à 11:43 Citer vertical_align_bottom

Déjà un an...

Le souvenir persiste dans la dignité...



 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5040 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 avr 2006 à 12:39 Citer vertical_align_bottom

il ne sera en effet jamais assez commenté ... j'avais dû le louper
à l'époque, étant parfois moins présent sur le site. Je partage
ton dégoût Patrick

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3829
Réponses: 23
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0381] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.