Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 129
Invisible : 0
Total : 129
13208 membres inscrits

Montréal: 28 sept 11:19:59
Paris: 28 sept 17:19:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Sur la route vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 16 mars 2004 à 14:52
Modifié:  13 jan 2008 à 08:22 par (...)
Citer vertical_align_bottom

Sur la route ( 89 )



Dans le sillage étroit des matins blêmes
Sur la route désertique qui défile
Je fixe les bandeaux blancs, toujours les mêmes
Pour chaque borne, une larme se distille

Ailleurs sera mon bonheur, loin vers l’horizon
J’ai parié mon destin sur ce long ruban gris
A vouloir briser les barreaux de ma prison
Dans les traces vers mon avenir, tout s’inscrit

Regard rêveur en mouvance linéaire
Pensées fuyantes vers ces vies parallèles
Sur la route se dessinent des histoires
Tendres souvenirs de nos voyages virtuels

Et mes peines traîneront sur le bitume
Balayées par les pluies et le vent de décembre
Je les lègue au néant à titre posthume
Loin derrière moi, un passé qui s’effondre.

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 16 mars 2004 à 17:10 Citer vertical_align_bottom

Quelle âme tourmentée tu fais chère Sabine !
Mais quel beau poème plein de spleen.
La mélancolie te va bien.
Amitiés, et bisous pour l’atténuer.
Jean-paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 16 mars 2004 à 19:08 Citer vertical_align_bottom

Quels beaux et tristes souvenirs laissés sur le bitume, Sabine...
Je nomine!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 17 mars 2004 à 04:16 Citer vertical_align_bottom

Une atmosphère mélancolique et triste palne sur tes vers, pourtant lumineux d'un espoir profond, comme si la vie amlgré tout était plus forte que les souvenirs...J'aime bien l'image de la route que tu offres comme un chemin ouvert devant toi.

Bravo pour ce poème, chère Isola...

  VOLCANE
tsunami


Vivre c'est poétiser.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
661 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2002
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 17 mars 2004 à 05:39 Citer vertical_align_bottom

J'aimerais tant le nominer!
Mais si je le fais, cela voudrait dire que j'ai moins aimé
les autres!
Cette injustice pourrait s'appeller sacrilège
Avertis-moi quand tu partiras et permet-moi l'honneur
de porter ta besace...
J'y mettrai nos provisions: de l'encre, une plume, et du papyrus
Zut! il nous faudrait aussi un ange-gardien
Compte sur moi, je connais la mantra de Cupidon!
Appelle-moi tsunami...ton ami

  Le ciel t'a fait poète, à jamais soit héraut; ( E.M.)
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 18 mars 2004 à 01:38 Citer vertical_align_bottom

oufff ! je l'aurais raté pour rien au monde celui là.
j'aime cette mélancolie qui se détache de la grisaille du paysage. Une saison que j'apprécie pour cela.
C'est court et concis...j'aime , nomine et ajoute aux favoris.
SQ

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 18 mars 2004 à 01:41 Citer vertical_align_bottom

Pas de soucis cher Valter... Tous les chemins mènent à Rome à ce que l'on dit ... Merci beaucoup pour ce bienveillant commentaire...

Cher Jean-Paul, peut-être que les âmes romantiques ont cette particularité de se tourmenter elles-même ? ... Merci beaucoup aussi à toi avec un gros

Ah cher Martin ... les souvenirs qui pèsent lourds parfois on aimerait bien les perdre en cours de route non ? ... un peu comme ces tortionnaires qui abandonnent leurs animaux sur une aire d'autoroute, sauf que là c'est une image un peu plus positive ! Faut toujours voir le bon côté des choses
Merci beaucoup à toi et gros

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 20 mars 2004 à 04:05 Citer vertical_align_bottom

Superbe !

je n'ai pu m'empêcher de faire un lien avec un poème que j'ai écrit..
Sur cette route, les paysages changent, je te les souhaite aux couleurs de la baie des Anges

gros

Marie

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 28 mars 2004 à 03:35 Citer vertical_align_bottom


Isola, je viens de prendre cette route, les souvenirs défilent, mais cette volonté de vouloir avancer, m'empêche de me retourner, je ne sais oú elle va me mener, mais une chose est sûre c'est ma destiné.
Amitiés

Nuages

  Eve Lindep
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 28 mars 2004 à 14:16 Citer vertical_align_bottom

Tout simplement bravo ! ISOLA

NMN
Patrick

  Patrick
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 2 avr 2004 à 00:32 Citer vertical_align_bottom

Cher William

Oui ce sont des instants précis, où on sent sa vie basculer vers l'avant tout en faisant état d'un passé lourd et peinant... Merci à toi ...

Très chère Marie

A quand une longue promenade le long de la baie des anges ?
Merci beaucoup





 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 avr 2004 à 11:54 Citer vertical_align_bottom

Mélencolique et magnifique à la fois.
Je nomine.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
La fée clochette
Impossible d'afficher l'image
"Je suis responsable, de mon regard, de mes paroles et actes. Lorsque je vis - traduis - les actes –
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
727 commentaires
Membre depuis
14 mars 2004
Dernière connexion
4 décembre 2010
  Publié: 8 mai 2004 à 07:12 Citer vertical_align_bottom

Ton écrit est sublime et si fluide. Tourner les pages du passé..regarder devant soi. bravo j'ai beaucoup aimé

  Patricia
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 12 août 2004 à 02:48 Citer vertical_align_bottom

Je relis ce texte avec un grand plaisir, tu as écrit un texte superbe, même si la mélancolie te va bien, j'espère que le soleil et le ciel bleu te feront ouvrir les yeux vers un nouveau destin.
Amitiés
Nuages

  Eve Lindep
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3376
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0254] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.