Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 132
Invisible : 0
Total : 133
· Mijae'te
13208 membres inscrits

Montréal: 28 sept 11:09:00
Paris: 28 sept 17:09:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: l'oeuvre de la vie. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 10 avr 2004 à 06:58
Modifié:  22 juil 2009 à 12:30 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

L'oeuvre de la vie ©.

Dans sa cervelle il camouflait
Le choc qui chicanait sa chair,
Sa chimie : chancre-camouflet !
Mais ne cherchant la surenchère,

Sa pudeur spontanée dopait,
Motivait son mutisme inné,
Et ses paroles achoppaient
Contre sa propre dulcinée.

Les reflets flous de ses effrois,
De ses affres, dans le regard
De sa fleur-lys, le laissaient froid.
C'était sa guerre, sa bagarre.

Tant pourtant il avait fait,
Dans son équipée sans écart,
Pour s'approprier le forfait
D'une existence sans brancard.

Transiter, via ces vils instants
Où son devenir vacillait,
Instants où le temps se retend,
Le tannait, mais il ne cillait.

La maladie imméritée,
Sournoise en ses moches manoeuvres,
De la vie faite vérité,
Voulait en dévaliser l'oeuvre.

Alors l'oeuvre se rebiffa :
Elle n'achevait son chemin.
L'ouvrage de la vie biffa
Le tréfonds du mal de l'humain.

Il ne survécut pas en vain
Car il écarquilla son coeur
A son poulpe préféré, vingt,
Cent mille fois. Foi de vainqueur !

Autant, parfois, la vie fait mal :
Le refuge est dans l'être aimé.
Malin, non ! Quoi de plus normal ?
L'idée ? Laissez là essaimer !

QUESSOY, le 10/06/2001. Patrick MARJOT ©.



Textes déposés auprès de la S.G.D.L©
Société des Gens De Lettres de France.
Extrait du Site Patrick MARJOT
de Libre Poésie Costarmoricaine.
Copyright 2003/2004©. Tous droits réservés.

  Patrick
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 10 avr 2004 à 07:05 Citer vertical_align_bottom

Ami Patrick,
Cela me rappel quelques souvenirs
Et que l’amour soigne mieux que la médecine.
Bien pensé, bien écrit.
En un mot superbe.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 10 avr 2004 à 09:24 Citer vertical_align_bottom

T'es grand Patrick...gigantesque !

Loup

  http://papemich.free.fr/
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 10 avr 2004 à 15:49 Citer vertical_align_bottom

Patrick c'est superbe,

bravo, quel talent.

Amitiés

Nuages

  Eve Lindep
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 11 avr 2004 à 13:28 Citer vertical_align_bottom

Jean-Paul, Loup, Saphariel et Nuages,
Je vous remercie de tout coeur pour vos commentaires si agréables à lire.

Bisous

Patrick.

  Patrick
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 23 avr 2004 à 03:03 Citer vertical_align_bottom

Patrick,

Subjugué par tes écrits !
Bravo.
Je continue de te lire, chaque poème mérite
d'être encadré comme une toile de maître.
NOMINATION, le seul mot qui soit pour conclure.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 23 avr 2004 à 03:13 Citer vertical_align_bottom

Juste une précision avec une petite traduction :
"sa fleur-lys"... en Libannais Zimbacca (nom de naissance de ma tendre dulcinée) signifie fleurs de lys.
N'y voyez donc pas un royalisme rétrograde et obscurantiste.
Je fais cette précision pour un peu de clarté.
Merci de votre compréhension et amitiés à toutes et tous.

Patrick.

  Patrick
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 23 avr 2004 à 11:51 Citer vertical_align_bottom

YANNIK,
je te suis gré de ton assiduité dans la lecture de ma poésie. Souvent après avoir écrit, je me retrouve dans un état de doute quant à la qualité de mes poèmes. Ton commentaire avenant me conforme dans l'idée de m'exprimer de poursuivre et même de persévérer dans ce domaine.
Merci pour la nomination.

A bientôt, sincères amitiès,
Patrick

  Patrick
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 24 avr 2004 à 14:16 Citer vertical_align_bottom

Maïna,
l'amour est le plus puissant de tous les traitements contre le spleen.

Merci de ton commentaire sympa et de ta nomination.

Amitiés,
Patrick.

  Patrick
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 21 juin 2004 à 05:08 Citer vertical_align_bottom

J'ai besoin de relire tes écrit Patrick

  http://papemich.free.fr/
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 19 juil 2004 à 04:13 Citer vertical_align_bottom

J'ai beaucoup aimé...
L'amour a de tels pouvoirs


Marie

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1145
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0354] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.