Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 37
· ode3117 · Avraham
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 02:02:27
Paris: 25 sept 08:02:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L’ensorceleuse (c&c) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 18 avr 2004 à 12:42
Modifié:  8 juin 2009 à 07:20 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

En cette nuit fraîche l’orchidée arpentait.
Avançant d’une prestance à faire rougir Molière.
Les bosquets sous cette cadence se courbaient.
Souveraine en cette nuit, un baiser requiert.

Sous le halo de la lune, gambadait un boléro.
S’infiltrant sinueuse, le fantasme ombrageux.
Les grillons louangeaient son futur apéros.
Sous sa robe exaltait un corps fiévreux.

Cette douce passion centenaire qui la ronge.
L’adulation de la chair, éternelle caresse.
D’un doigté alangui, un membre s’allonge.
Je ne puis résister, elle stylise l’ivresse.

La valse corporelle filandreuse égayait l’obscurité.
Mon corps dénudé, abstraction en hautes herbes.
En ces ailes vernissait un flambeau de perpétuité.
Paralysé, condamné, envoûté sous un verbe.

Bélial 04:04:18

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 18 avr 2004 à 16:04 Citer vertical_align_bottom


Merci pour ta visite ma grande, certes c'est une excitation magique et des plus savoureuses!

Un gros à toi!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
La fée clochette
Impossible d'afficher l'image
"Je suis responsable, de mon regard, de mes paroles et actes. Lorsque je vis - traduis - les actes –
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
727 commentaires
Membre depuis
14 mars 2004
Dernière connexion
4 décembre 2010
  Publié: 18 avr 2004 à 16:50 Citer vertical_align_bottom

Quoique je lise de toi je suis en émoi

Bravo et continues donc c'est si agréable de te lire, merci de partager avec nous tous.

Amitiés et

  Patricia
†~ Alucard Girl ~†


A quoi sert l'amour si ont n'as jamais pu y gouté une fois ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
554 commentaires
Membre depuis
10 février 2003
Dernière connexion
22 juin 2009
  Publié: 18 avr 2004 à 17:28 Citer vertical_align_bottom

Magnifique poeme Belial,très enchanteur,bravo continu a écrire de si belle chose,cela a été un délice que de te lire.

Amicalement



L'ange de la nuit

Your †~ Alucard Girl ~†


P.S: Je nomine

  Lorsque je voyais j'étais aveugle,maintenant que je suis aveugle je vois les chose tel quel sont
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 18 avr 2004 à 20:05 Citer vertical_align_bottom

J'ai adoré ce poême, pour tous les frissons que ces vers m'ont donnés
Rien ne traduit les mots de mon esprit, alors je te laisse le silence pour comprendre

 
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 18 avr 2004 à 20:06 Citer vertical_align_bottom


Merci infiniment ticrouille, j'en suis tout ému devant tant d'éloge! Je ferais de mon mieux pour vous rendrent la lecture des plus agréable!

Un gros juste pour toi!
*********************************************

Merci Alucard girl, j'espère que tes yeux ont dévorés cet écrit à leurs faims, de ton commentaire flatteur et ta nomine j'en encore!

Un gros

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 19 avr 2004 à 08:44 Citer vertical_align_bottom


Merci Maevane pour ta visite, j'espère que les frissons furent agréable?

Bien à toi!

***************************

Merci Saphariel, une visite grandement appréciée!


***************************

Merci Tornade pour ce joli commentaire il me touche vraiment, je sais que la nature prend une place importante en mes vers mais c'est en elle que je me ressource!

Bien à toi!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 19 avr 2004 à 11:59 Citer vertical_align_bottom

Encore un petit chef-d'euvre que je nomine avec joie.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 19 avr 2004 à 12:10 Citer vertical_align_bottom


Merci Patrick, sous tant d'éloges j'en , heureux qu'il t'ais plu et sans oublier la nomine!

Une amitié partagée!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
*LUNE*


La beauté extérieure n'égale jamais celle du coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
675 commentaires
Membre depuis
11 août 2003
Dernière connexion
30 novembre 2017
  Publié: 19 avr 2004 à 13:55 Citer vertical_align_bottom

Bélial je ne sait où tu trouve toute
cette inspiration mais ce poème est magnifique!que de frissons j`ai eu en le lisant!
Félicitation j`ai adorer et je nomine sans hésiter!!

ton admiratrice *LUNE*

  *LUNE*
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 19 avr 2004 à 19:59 Citer vertical_align_bottom


Merci fidèle admiratrice, espérant que ses frissons t'ont plu et un gros MERCI pour cette nomine!


Juste pour toi!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Fleur noire


aucun poème ne trouve de fin, la mort elle-même n'en est pas une
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
898 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2004
Dernière connexion
9 août 2012
  Publié: 22 août 2004 à 08:43 Citer vertical_align_bottom

Que de beaux mots dans ce superbe poeme!!!!
Amitié
Fleur noire.

  Une petite saveur d'angoisse s'echappe a l'instant
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 22 août 2004 à 10:37 Citer vertical_align_bottom


Merci à toi poucine,
c'est toujours un plaisir de partager avec toi!


-----------------------

Merci Fleure noir,
j'appréci ta visite et je partage ton amitié!

Bien à toi!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1145
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1501] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.