Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 61
Invisible : 0
Total : 66
· Xuyozi · mido ben · Pieds-enVERS · ode3117 · zouzou31
13737 membres inscrits

Montréal: 27 juil 12:10:12
Paris: 27 juil 18:10:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mars 2012) : "Juste pour sentir le goût du vent" :: Le cri du vent - le son N°1 suite et fin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7530 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 9 mars 2012 à 02:06
Modifié:  9 mars 2012 à 02:09 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page


Le cri du vent

Il s'est jeté de la falaise
Comme un fou de Bassan
Son sang bat, assommant
A frôler le malaise

Pour défier le vent
Dérivant sans filet
Et d’instinct se fier
Au courant ascendant

Il se foutait du temps
Qui s’était fait la belle
Et, l’attirant sur son aile
S'était tiré à bout portant

Pourtant, de cet élan
Naquit l’aquilon
A qui l’on apprit le son
D’un corps mourant
D’amour

Le vent était tombé
Mais le fou s’en fichait,
En bas le sang séchait,

Innocentée fut la falaise.

F. 08/03/2012

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 9 mars 2012 à 02:33
Modifié:  9 mars 2012 à 02:34 par ecrinf
Citer     Aller en bas de page

Une belle envolée qui m'a fait planer... jusqu'à la chute finale. Chut !

Amicalement

Patrick

 
Ashimati

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
7534 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 9 mars 2012 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte en vers courts comme pour accentuer la chute.
On imagine bien l'instant suspendu au temps avant l'impact.
Bisouxxx

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 9 mars 2012 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Intense d'émotions et d'images
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
5962 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 9 mars 2012 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé suivre les courants de ce poème aérien.

Je ne peux m'empêcher de sourire pour le corps mourant
Du coup je sauve également la falaise.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
575 poèmes Liste
25596 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 9 mars 2012 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, fort original, et toujours cette image de l'océan que j'aime tant, ce cri du vent, ça me fait me souvenir des grandes marées des fortes tempêtes, de la corne de brume dont la plainte se mêlait au hurlement du vent......
J'ai apprécié le " corps mourant "
" A qui l'on " pourrait faire croire que FEUDEBELT n'est pas une formidable poétesse ? Pas à moi, ni au vent
J'ai vraiment apprécié
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 10 mars 2012 à 00:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Feudebelt,

Superbe poésie, d'une grande originalité. Un rythme rapide qui me séduit fort. D'accord avec Thierry. ce rythme court suit cette descente, ce vol vers l'inéluctable.
Merci pour ce superbe partage
Bises
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
339 poèmes Liste
6149 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 11 mars 2012 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Feudebelt

J'ai bien aimé ma lecture, je ne sais pas pour quelle raison mais ton poème m'a entraîné auprès de Jonathan le Goéland. Alors merci j'ai posté un poème sur l'ami jonathan.

Amitiés
Yvon

  YD
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 11 mars 2012 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Fédé

Malgré tout je commente , parce que j'aime ton écriture, elle m'a toujours charmée et ces belles métaphores sont si élégantes, elles me chavirent...

encore une fois et toujours

Sélénaé

 
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 11 mars 2012 à 16:08 Citer     Aller en bas de page

j'adore les sonorités surtout... merci pour ce bon moment de lecture

amicalement

Ma

  ma971
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7530 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 mars 2012 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

merci a vous tous d'avoir déposé vos mots sous les quelques miens.
Amitiés et bises
F

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7530 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 18 mars 2012 à 07:43 Citer     Aller en bas de page

godetia68 : très jolie citation, merci de l'avoir notée et merci également pour ton escale.
Amicalement
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7530 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 21 avr 2012 à 09:04 Citer     Aller en bas de page

Ce fou de Bassan me trottait dans la tête depuis un moment, pour la sonorité de ce nom et l'évocation du paysage marin où se mêlent les cris d'oiseaux et le cri du vent.
L'irrégulière, merci d'avoir déposé un signe sous ce texte et de l'avoir aimé.
Amicalement
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1766
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0353] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.