Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 109
Invisible : 0
Total : 109
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:12:08
Paris: 27 sept 06:12:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Soir d'hier... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 27 jan 2007 à 19:13 Citer vertical_align_bottom

Soir d'hier

C’était un grand hiver, ils ne possédaient rien
Juste un peu de misère, et un morceau de pain.
T’as balayé le ciel d’un revers de ta main
Accroché un soleil, éclairé les chemins.

Avec l’ humanité de ton coeur grand ouvert
Tu es venu, l’Abbé,offrir une chaumière
Tous étaient méfiants de tes bouts de carton
Il a fallu du temps, mais tu as tenu bon

Des blessures d’hier aux années de galère
Tout cela envolé, d’un seul mot dignité.
Mais il reste de toi, l’héritage à tes frères

Pour toi ils vont lutter, par toi continuer
De tous tes compagnons, je sais que tu es fier
Abbé Pierre- Emmaüs, sont à jamais liés

Nuages
le 27 janvier 2006

  Eve Lindep
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril 2021
  Publié: 28 jan 2007 à 04:29 Citer vertical_align_bottom

Et tu es une merveilleuse sœur de cœur...
Très bel hommage, tout en pudeur...

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 4 févr 2007 à 12:02 Citer vertical_align_bottom

Ah Eve, qui mieux que toi pouvait en parler ?
ça me touche forcément, pour tout ce qu'il était et restera, mais aussi car je sais que toi aussi tu oeuvres

Bisous belle âme
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
yayane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2006
Dernière connexion
3 juin 2016
  Publié: 9 févr 2007 à 16:46 Citer vertical_align_bottom

Très bel hommage rendu à ce grand Homme.

Bravo à toi. Et merci pour lui.

Amitiés

yayane

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 10 févr 2007 à 19:40
Modifié:  10 févr 2007 à 19:41 par Andjik
Citer vertical_align_bottom

À l'Abbé ! (Et à tous les autres grands hommes de ce monde qui se battent pour la dignité humaine ! À toi aussi Eve-Nuages !)

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 19 févr 2007 à 22:41 Citer vertical_align_bottom

c'est avec plaisir que je partage ce sonnet avec vous amis poètes de la passion,
beaucoup de pudeur malgré ses coups de gueule, c'était un grand Monsieur et j'espère de tout coeur que son action continuera dans le même esprit.
Mil besos


Eve

  Eve Lindep
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 1er mai 2007 à 21:43 Citer vertical_align_bottom

Très beau....

Et à la fois, un très bel hommage !

Au plaisir.

Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 21 juil 2007 à 15:55 Citer vertical_align_bottom

A retardement ! mais c'est vrai que c'était un grand Monsieur...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 13 mai 2008 à 13:10 Citer vertical_align_bottom

Un grand monsieur chère Nuages,
Un homme de bien, miséricordieux.
Hélas il s’est éteint et plus rien ne reteint
La richesse d’exploser et la misère s’installer.
Merci du souvenir de ce brave abbé.
Bisous
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 15 mai 2008 à 12:34
Modifié:  17 mai 2008 à 22:32 par Nuages
Citer vertical_align_bottom

Guy, Jean Paul,

Nos plumes permettent de ne pas oublier ces grands hommes, merci d'être venus partager mes mots.

Bisous

  Eve Lindep
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 16 mai 2008 à 07:38 Citer vertical_align_bottom

Un magnifique hommage pour cet homme hors du commun, merci pour lui, ton poème sera éternel.
j'espère que son combat continuera aussi bien que lui
et qu'il sera a jamais perpétuel

merci pour ce moment qui beaucoup touché

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 17 mai 2008 à 22:34 Citer vertical_align_bottom

James, JB, merci á vous deux d'être venus saluer un grand homme

Amicalement

Eve

  Eve Lindep
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 22 jan 2009 à 13:05 Citer vertical_align_bottom

Bien là, j'ai frissonné

Simple et pourtant si fort!

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 22 juin 2009 à 22:26 Citer vertical_align_bottom


Une pensée pour toi l'Abbé, avec un grand A, car peu d'hommes ont donné autant d'Amour sans rien n'attendre en retour.

  Eve Lindep
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 8 août 2011 à 14:51 Citer vertical_align_bottom

J'ai moi même une vraie sensibilité envers cet homme, profondément bon et humain...nous avons un village à une demi heure de Caen avec un local emmaüs, et une de mes connaissances y a été quelques temps...c'est bien de voir des jeunes s'intéresser à tout ça, peut-être peuvent-ils relayer ce message de solidarité, d'entraide avec les plus démunis...tes mots me paraissent aller dans ce sens, et l'abbé Pierre par son appel lors d'un certain hiver avait eu le mérite de créer quelque chose, merci à lui vraiment !
une lecture vraiment intéressante.
amicalement.
pyc.

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 24 jan 2014 à 10:41 Citer vertical_align_bottom

L'abbé Pierre était un grand homme, et chaque hiver des milliers de gens se réchauffent grace à lui.
Bises

  Eve Lindep
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2232
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0312] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.